[EVENT St Valentin] A qui profite l'ambigüité ? [PV Leann Ridley] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Sam 14 Fév - 17:45

Revenir en haut Aller en bas
Pour une créature des ténèbres comme lui, rares étaient les nuits passées tranquillement sur un lit. D’ordinaire, Natsume appréciait arpenter les rues de la ville endormie. L’absence de rayons de soleil rendait sa progression particulièrement agréable, et ce, même quand le vent se levait, mordant. Le gros de l’hiver était passé de toute façon, bien que les températures demeuraient basses à quelques endroits ciblés sur le territoire français. C’était peut-être ce qui motiva le darkness à dormir cette nuit-là. Avec ses recherches, il avaient enchaîné les nuits blanches, son corps réclamait de lui-même du sommeil, histoire de récupérer progressivement. Contre toutes attentes, le garçon ne dormit pas comme une simple masse. Il avait espéré s’endormir aussitôt  et se réveiller le lendemain, pleinement reposé mais si la première condition s’était réalisé du fait des heures de sommeil perdues ces derniers jours, sa nuit fut ponctuée de rêves plus étranges les uns que les autres. A tel point qu’il se mit à chasser une sorte d’androgyne ailé, c’était peu dire ! Lorsque les paupières de l’albinos se soulevèrent, ce fut d’abord péniblement. Son premier réflexe fut de venir se frotter les yeux, histoire d’émerger un peu plus. Il avait encore envie de dormir, et ce, malgré les 10 heures de sommeil qu’il venait de s’offrir !

« Raah, ça fait chier. »

La pièce était toujours plongée dans l’obscurité, grâce à des volets très performants. Cependant, un jet de lumière filtrait par-dessous la porte de la chambre. La raison ? La flemmardise du propriétaire des lieux à fermer les volets du salon. C’était toujours pareil avec lui. Il exigeait quelque chose sans faire tout ce qu’il fallait pour l’obtenir. Sans cette lumière qui l’empêchait de se rendormir, il aurait pu décider de faire une grasse matinée des plus méritées ! Personne ne serait venu s’enquérir de son état, l’avantage d’être un soldat à part entière, les élites comme ils les appelaient dans le milieu… Natsume se fit une raison, non sans juger envers et contre tout, avant de daigner se redresser en position assise dans le lit.

*Boing, boing*

Intrigué par le léger bruit qui accompagna son mouvement, le garçon tendit l’oreille, soudain figé. Il avait rêvé ? Son esprit était à ce point encore endormi ? Cette fois, il bailla longuement avant d’étirer ses bras au-dessus de sa tête. Son torse était plus lourd que d’habitude, comme si quelque chose y pendait… Le darkness laissa retomber ses bras mollement sur le lit. Mouvement qui fut également suivi de ce drôle de son. Plus perplexe que jamais, Natsume remua sur son lit, faisant grincer celui-ci au passage, à tel point que son voisin en dessous risquait de s’imaginait des choses, surtout en cette journée un peu spéciale pour les couples.

*Boing, boing*

« Bon sang mais qu’est-ce que… ?! »

Son attention se dirigea aussitôt vers son torse, d’où semblait provenir le problème. Sur le moment, l’incompréhension le laissa sans voix. C’étaient quoi ces deux bosses qui s’étaient formées sur son torse ? Deux monts avec une vallée au milieu ? Le temps que l’information remonte jusqu’à son cerveau, l’albinos entreprit d’approcher un doigt timide en direction des deux obus non identifiés. L’extrémité de son membre tendu rebondit contre une surface plus molle et la sensation se répandit dans son corps tout entier. Cela ne pouvait pas être… ? N’y croyant pas, le darkness se leva d’un bond, manquant de peu de se prendre les pieds dans ses couvertures tombées au pied du lit, puis se rua dans la salle de bain. Facile, celle-ci se trouvait juste en face de la chambre, il n’eut qu’à traverser le couloir qui les séparait en une grande foulée de moins d’un mètre. Les mains se saisissant du lavabo, Natsume se dévisageait, incrédule, dans le miroir qui lui faisait à présent face. Des seins ? Des seins lui étaient poussés dans la nuit ?! Ce n’était pas tout, ses cheveux blancs avaient eux aussi poussé jusqu’à lui arriver vers le milieu du dos ?! Cela n’avait aucun sens ! Une mauvaise blague ? Le garçon entreprit aussitôt de se peloter sans la moindre pudeur, espérant presque déloger deux oranges de là. Il n’en fut rien et il dut se rendre à l’évidence. Minute. Après une courte minute d’hésitation, son regard prit la direction du bas, entre ses jambes. Si des seins étaient apparus alors… Au bout d’une durée qui lui parut interminable, il réussit à trouver le courage de glisser un doigt dans son caleçon, le tirant légèrement vers l’avant.

« Oh putain… »

Sous le choc, il remit le caleçon à sa place et s’appuya sur le lavabo. Toute sa virilité envolée en une fraction d’heures ? Comment était-ce possible ? Un mauvais sort ? Une illusion ? S’il mettait la main sur le coupable… Tout en reportant son regard vers son propre reflet, Natsume continuait de fixer les deux bosses apparues dans la nuit. En y regardant de plus près, ce n’était peut-être pas une si mauvaise chose que ça… Avec cette apparence, il pourrait mater ces dames sans le moindre problème… Assez fier de son idée, le darkness essaya de s’habituer à son nouveau physique, se pelotant de nouveau. Rien à dire, les seins des femmes étaient vraiment agréables à toucher. Et peut-être qu’il essayerait le bas aussi… Plus tard. Il ignorait combien de temps il allait bénéficier de cette apparence, s’il voulait s’amuser avec, autant ne pas perdre de temps ! L’albinos fit demi-tour et s’habilla… Oui sauf qu’il n’avait que des fringues de mec évidemment ! Réfléchissant quelques secondes, le garçon opta pour un jeans avec un haut plus large que les autres. Passe-partout. Sa première destination serait les magasins !

« Bonjour Madame ! Est-ce que je peux vous aider ? »

C’était encore un peu difficile de s’entendre appeler de la sorte, si bien que Natsume dut se faire appeler deux fois avant de comprendre que l’on s’adressait à lui.

« Euh… Oui bonjour… »

Son regard était attiré naturellement vers les rayons adressés aux homes mais il sentit le regard intrigue de la vendeuse sur lui, aussi reporta-t-il son attention sur les vêtements féminins.

« Vous cherchez quelque chose en particulier ? » insista cette dernière.

Pas moyen de lui expliquer sa situation, elle le prendrait pour un fou. Enfin, une folle. Mais d’un autre côté, elle serait certainement plus qualifiée que lui pour le conseiller dans ce domaine. Natsume lui exposa alors l’objet de ses recherches, des vêtements plus féminins en vue de se faire belle pour son amant –merci imagination tordue !- et si possible, des sous-vêtements. C’était une expérience nouvelle et inattendue pour lui mais son interlocutrice sourit. Elle avait l’air de comprendre le sens de sa requête, aussi l’aiguilla-t-elle à merveille entre les rayons, surtout ceux consacrés à la lingerie fine. Au bout du compte, l’albinos se retrouva dans une cabine d’essayage, à enchaîner les ensembles, dont certains étaient plus osés que d’autres.

« Hmm… Celui-là est pas mal. Mais le rouge aussi. »

En même temps, ce n’était pas comme s’il allait se balader en sous-vêtements dans les rues de l’Avventura… Le garçon sortit alors en reculant, pour héler la vendeuse histoire qu’elle le conforte dans son choix. Sauf qu’il ne prêta pas attention aux personnes qui l’entouraient et il percuta quelqu’un. Perdant l’équilibre, il tomba sur le nouveau venu, essayant de se rattraper mais Natsume ne put que se retrouver sur l’inconnu, en petite tenue.

« Je suis vraiment désolée… »

[HRP : Je poste ici car je compte faire en sorte que Natsume se rende aux Sources Chaudes par la suite, ça nous évitera de faire deux rps distincts. Ah, et je ne compte pas prendre en compte ce rp dans l'histoire de mon perso donc lâchez-vous, ce sera encore plus drôle ! =D]

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Mer 18 Fév - 0:07

Revenir en haut Aller en bas
Leann avait passé sa soirée et sa nuit aux sources chaudes, une grande première pour elle. Et pour quelle raison ? A cause d’une lubie d’une de ses clients, qui payait relativement bien. Alors pourquoi refuser une telle demande ? Elle n’avait pas pour habitude de fréquenter ce genre d’endroit, alors autant en profiter, à fond ! Oui mais voila, au lieu de se retrouver accompagnée une bonne partie de la nuit, l’homme en question avait du partir précipitamment. La femme de ce dernier étant rentrée plus tôt que prévu, il ne pouvait pas se permettre de rester en compagnie d’une stripteaseuse le soir de la St Valentin. Bravo petit. Mais comme il se sentait mal d’avoir dérangé la jeune femme aux cheveux violets, il l’avait payé et avec ça, la location d’une partie des Sources. Comme il était mignon de vouloir se faire pardonner de la sorte ! Il n’y avait pas à dire, elle ne voulait pas perdre un si bon client ! La louve avait donc passé la nuit à se prélasser dans ce lieu, bouteilles de champagne à portée de main. Ses pensées allaient bon train, réfléchissant à tout et rien pendant des heures. Cela lui avait été d’un repos bien mérité. Elle s’endormi, un sourire léger sur les lèvres, probablement à cause de la grande chaleur doublé de l’alcool. Mais à cause de ce mélange, Leann avait assez mal dormi. Sa bête s’était même agitée de façon régulière, pour une raison qui lui échappait sur le moment.

A
u petit matin, réveillée par les rayons du soleil, la louve maugréa en se voyant toujours dans les Sources. Sa peau était devenue légèrement rouge, malgré son habitude à avoir chaud. C’était dire les heures passées dans cette eau ! Alors qu’elle soupira en se disant qu’elle ferait mieux de bouger, une drôle de sensation la prit au niveau de la gorge en avalant sa salive. Quand elle porta sa main droite à cette dernière et découvrit une pomme d’Adam présente, elle hoqueta de surprise.

« Bordel de mer- » Commença-t-elle par s’exclamer avant de plaquer ses mains sur sa bouche.

C’était quoi cette voix ?! Elle n’avait plus ce timbre de voix caractéristique de sa féminité ! Merde alors ! Quand elle senti ensuite l’absence de lourdeur au niveau de sa poitrine, elle posa ses mains là où elle aurait du en avoir. C’était quoi ce torse tout plat ?! Ces pectoraux à la place de sa forte poitrine ?! Leann se donna une gifle, comme pour se réveiller. Un « Aie » retenti dans l’air, signifiant dans le même temps qu’elle ne dormait plus. Une injure monta dans sa gorge mais mourut quand elle réalisa une chose : son sexe ! C’était quoi ce... Truc ?! Elle se palpa sans réserve, ressentant même jusqu’à un frisson ! Qui n’avait rien à voir avec le froid ou l’horreur.

« Oh putain de merde ! »

Qu’est-ce qu’on lui avait fais ?! Un truc dans le champagne ? Dans les vapeurs des Sources ? Elle ne se souvenait pas d’avoir prit une drogue, pourtant ! La louve marque un temps d’arrêt. Devait-elle sortir d’ici, dans cet état ? Ou rester ici le temps que ça se passe ? Et si ça ne passait pas ?! Son travail ?! Ca n’allait pas du tout être la même chose ! Même si elle ne doutait pas de trouver des clientes... En se regardant d’un peu plus près, elle se trouvait pas mal foutue quand même... Et ses formes... Ca pourrait toujours le faire... Elle secoua la tête. Mais qu’est-ce qu’elle racontait là ?! Dépitée par sa propre adaptation à cette situation, Leann attrapa une bouteille pas encore ouverte pour en prendre une grande gorgée. Ca ne pourrait que lui remonter un peu le moral.... L’instant d’après, elle entendit la porte s’ouvrir et elle eut pour premier réflexe de plonger dans l’eau pour se cacher. Avec un peu de chance, on n’allait pas la voir et... S’inviter dans l’eau ?! Oh la boulette...


>> hrp : Ca marche, il en va de même pour moi ! <<
Pyro Lioncourt
Survivante ! !
avatar
Messages : 139
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 28
Localisation : Dans un arbre

Feuille de personnage
Particularité: Voie 2 à 3 minute dans le future
Emploi: Voleuse
Rang: Pauvre

Message par Pyro Lioncourt le Sam 21 Fév - 4:45

Revenir en haut Aller en bas
Le soleil commençait à se coucher et peu à peu Pyro se réveillait d'un long sommeille un peu agité, se prélassent dans son lit, elle fit tomber quelque cadavre de bouteille qui se trouver là. La jeune vampire finit tout de même par se lever, se dirigent lourdement vers sa salle de bains, la clef qu'elle cachait dans son soutien-gorge glissa sous le débardeur de Pyro et atterrit au sol dans un bruit métallique, sans se posait la question de comment elle venait de s'échapper de son soutien-gorge, Pyro la ramassa pour la poser sur sa table et se dirigea vers la salle de bains, elle attrapa sa brosse à cheveux comme à son habitude, mais cette fois quelque chose était étrange la longueur de ses cheveux était la même, mais la texture était différente, un silhouette étrange était apparue dans la glace de sa salle de bains, tournant doucement la tête en direction du miroir, elle fut si surprise qu'elle s'embroncha et tomba par terre avent de se rendre compte que quelque chose était apparu dans sa culotte, une bosse plus que suspecte, soulèvent doucement sa culotte, elle prit peur et se mit à reculer très vite, cherchant à fuir ce qui était apparu entre ses jambes, Pyro finit par heurter au mur de la salle de bains en pleine tête, se recroquevillant sur elle-même, la jeune vampire ne sentit rien qui freiner ses genoux, ses deux seins aussi lui avait était enlever, elle rampa doucement jusque au lavabo et remonta petit à petit, au moment où elle recroisa son reflet, elle disparut presque instantanément sous le lavabo.

"C'est quoi cette merde?!"

La jeune vampire qui était répugner par les hommes était devenu un jeune vampire. Après plusieurs minutes à tourner en rond dans sa maison, elle finit par se décider à sortir prendre l'air, enfilant son cache œil et ses vêtements les moins féminins, elle ferma la porte de sa maison et pris une direction au hasard. Après quelque heures de marche à réfléchir sur sa soudaine transformation en homme, elle se mise à rire à la manière d'un psychopathe en pensent déjà à ce qu'elle ferait si elle parvenait à trouver le coupable, le faire rôtir avec une grenade dans la bouche était une merveilleuse idée pour Pyro. Sur le chemin, la jeune femme devenue homme s'arrêta devant les sources chaudes, il n'y avait probablement pas de meilleurs endroits dans l'Avventura pour relâcher la pression, elle entra pour s'installer dans un bains bien chaud, mais à peine avait-elle eu le temps de souffler qu'elle remarqua une forme étrange dans le fond de l'eau, la fumée l'empêchait de voir de quoi il s'agissait, Pyro restait là, à observer cette forme étrange tout en restant sur ses gardes.

~~~~Signature~~~~

Je m'abandonne dans la rivière de la folie.
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Jeu 26 Fév - 19:16

Revenir en haut Aller en bas
Sincèrement désolé de s’être reculé vivement sans prêter attention à ce qui se passait dans son dos, Natsume baissa les yeux en direction de l’inconnu qu’il venait de percuter. Le sentiment de malaise se dissipa bien vite lorsqu’il vit l’envie croître dans les yeux de l’homme, lequel avait les yeux rivés sur sa poitrine généreuse, seulement dissimulée à sa vue par deux bouts de tissu coloré reliés entre eux. Le darkness comprit évidemment ce que l’autre devait éprouver à cet instant précis : ce n’était pas tous les jours qu’une ravissante créature vous tombait littéralement dessus, en petite tenue qui plus est ! Rien d’anormal à ce que le pauvre bougre se rince les yeux. Dans le même temps, c’était un peu étrange de se voir ainsi dévorer du regard, alors qu’en temps normal, l’inconnu l’aurait simplement repoussé en grognant et maudissant sa maladresse. Les hommes n’étaient pas naturellement attirés vers les personnes du même sexe, aussi le garçon s’amusa de l’effet qu’il provoquait sur l’inconnu. Si bien qu’il eut encore plus envie de se jouer de lui, tirant profit de la situation. Sans prêter attention aux regards des autres clients braqués sur eux, ainsi que celui de la vendeuse que leurs exclamations avaient attirée, Natsume pressa un peu plus sa poitrine contre le torse de l’homme. Contournant la tête de ce dernier, il eut le temps de remarquer la couleur qui s’emparait des joues de l’inconnu, avant que les lèvres de l’albinos ne s’approchent de l’oreille de l’intéressé. Le darkness souffla dessus, d’abord pour titiller encore plus sa victime du moment puis lui murmura sensuellement :

« Alors beau brun, comme ça, on se rince les yeux ? Tu voudrais toucher peut-être ?~ »

Passer pour une allumeuse ? Et alors ? Où était le mal ? C’était tellement amusant de jouer avec les nerfs des petits pervers dans son genre ! Le garçon avait immédiatement pensé à ce qu’il pourrait faire avec ce nouveau corps, à savoir, mater ces demoiselles dans les lieux publics réservées à ces dernières mais c’était aussi fun de jouer dans l’autre sens, envers les hommes directement. Leurs réactions étaient toutes aussi plaisantes à regarder… Sans se décoller de sa victime, Natsume fit glisser un genou entre les jambes du pauvre homme et caressa légèrement son entrejambe, constatant un début de bosse dont l’origine ne laissait planer aucun doute.

« Je vois que je te fais de l’effet… Mais il y a des hôtels pour ça tu sais ? » enchaîna-t-il d’une voix toujours suave.

Est-ce que l’autre s’imaginait déjà prendre du bon temps avec lui dans une chambre d’hôtel ? Bien à l’abri des regards indiscrets comme l’étaient ceux des autres clients ? Satisfait de son petit manège, le darkness choisit ce moment pour se relever, indifférent d’être le centre de l’attention générale. Il ne jeta pas un regard de plus à l’inconnu pas encore tout à fait remis de ses émotions et se tourna vers la vendeuse, pas très à l’aise quant à la tournure de la situation.

« Je vais prendre celui-ci et le noir… Oh et vous auriez des jambières ? Colorées si possible. »

Quelques dizaines de minutes plus tard, l’albinos ressortait enfin du magasin. Sa paie du mois n’avait pas tellement apprécié ces dépenses imprévues mais qu’importe ! L’intéressé avait troqué ses vêtements habituels pour un sweat moins imposant avec une fermeture devant, qu’il s’amusait à descendre pour offrir une vue plongeante sur sa poitrine, surmontant un simple short en jeans, un peu usé –il paraît que c’est à la mode d’après la vendeuse !- lui-même accompagné de hautes jambières à rayures. Seules ses convers restaient d’origine. Vu de l’extérieur, Natsume pouvait ressembler à l’une de ses lycéennes un peu trop grandes pour leur âge et il s’en moquait. Il avait envie de s’amuser et il savait que sa nouvelle tenue –ainsi que son apparence actuelle- ne laisserait pas indifférent le public masculin. Parfait ! Direction, les sources chaudes à présent ! Fier de son idée première, l’albinos prit le bus pour s’y rendre, ayant un peu la flemme de marcher jusqu’à l’extrémité de la ville. La réceptionniste à l’accueil parut un peu surprise de son allure décontractée, trop peut-être mais sa profession l’empêchait de faire le moindre commentaire face au darkness en personne.

« Oui Mademoiselle ? Vous désirez ? » demanda-t-elle à l’attention du garçon.

Ce dernier était plus habitué à ce qu’on l’appelle sous un dénominatif du sexe opposé et expliqua la raison de sa venue. Il voulait simplement se détendre un peu dans le bain réservé aux femmes, même si son allure ne laissait voir aucun stress apparent. L’albinos écouta les explications de son interlocutrice et suivit la direction qu’elle lui indiqua. Les sources étaient séparées par deux bains, respectivement réservés aux femmes puis aux hommes. Natsume jubilait tandis qu’il se déshabillait dans le petit vestibule pour mettre ses affaires dans un casier. Il était impatient de pouvoir mater ces demoiselles en toute discrétion ! Il disposait de la meilleure arme imaginable pour ne pas passer pour un odieux pervers ! Passée la surprise et les premières maladresses dues à ce changement brutal de sexe, il se doutait que tous les hommes aimeraient être à sa place à ce moment précis ! Il leur fit un magistral doigt d’honneur intérieur. Le darkness fit coulisser la porte sur le côté, dévoilant un bassin d’où s’échappait une épaisse vapeur. Tout laissait supposer qu’il s’y glisserait avec le plus grand des plaisirs en appréciant la tranquillité de l’instant. Sauf que le bassin était vide ! Il n’y avait pas de femmes à l’horizon ! Où étaient donc les poitrines à perte de vue façon harem ?! Dépité le garçon s’enfonça dans l’eau, essayant tout de même de trouver quelques points positifs dans sa situation. Arrivé au centre du bassin, il s’accroupit, laissant la surface de l’eau arriver juste en dessous son nez, tout en observant son nouvel environnement. Une palissade de planches en bois bordait le bassin, bloquant la vue vers celui réservé à la gente masculine. Dire qu’il n’avait même plus l’envie d’aller taquiner quelques-uns de ces messieurs ! Natsume sentit soudain quelque chose remuer sous l’eau. Avait-il rêvé ? Il avait cru sentir quelque chose le frôler… Merde, ça recommençait !

« Bouark ! » s’exclama-t-il en se reculant vivement.

Dans la précipitation, son pied heurta un objet non identifié au fond du bassin et l’albinos bascula en arrière, la bouche ouverte. Sa seconde maladresse de la journée lui valut de boire la tasse au passage, même s’il en recracha une partie alors qu’il reprenait pied.

« Bon sang ! C’est quoi ce truc ?! Ce n’est quand même pas la mare aux poissons ici ! »

[HRP : Pyro, les bassins ne sont pas mixtes alors si tu te présentes aux sources avec une apparence masculine, tu seras orientée vers le bassin des hommes. Or Leann est rentrée avant sa transformation, donc elle se trouve dans le bassin des femmes où tu n’y es pas ! =D]

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Mar 3 Mar - 10:49

Revenir en haut Aller en bas
Ayant espérant un peu trop naïvement, que l’individu allait quitter les lieux sans faire un peu de baignade, Leann fut dépitée en sentant l’eau bouger au dessus d’elle. Si elle n’avait pas eu peur de boire la tasse, elle aurait probablement juré et insulté l’intruse. Merde, en plus, ça allait être une femme à tous les coups et vu le corps qu’elle avait maintenant, elle allait surement passer pour une perverse... Sa journée commençait sérieusement à être pourrie là. En sentant le pied lui arriver dans les côtes, la louve hoqueta de surprise plus que de douleur. Manque de bol, comme elle ouvrit la bouche, même un peu, elle but la tasse, ce qui l’obligea à faire surface.

« Mais ça va pas la tête de frapper les gens comme ça ! »
S’exclama-t-elle en se mettant debout dans l’eau.

Si elle avait pensé à la vue qu’elle donnait à la nouvelle arrivante ? Pas vraiment et même si c’était le cas, que ce soit son corps ou non, elle se fichait un peu de se montrer à poil. Mais maintenant, c’était le fait qu’elle montrait haut et fort qu’un homme s’était caché dans le bassin réservé aux femmes. Si elle ne criait pas au viol dans la seconde, c’était qu’elle n’était pas si foutue que ça. Leann se laissa glisser dans l’eau en soupirant et en maudissant la personne qui lui jouait ce tour.

« Fais pas cette tête, c’est juste un malentendu de rien du tout. »
Ajouta-t-elle en agitant le bras de façon qui se voulait désinvolte.

Si on voulait la faire sortir d’ici, et bien qu’on vienne la chercher ! Elle ne bougerait pas de là toute seule, alors qu’il y avait une chance que ce foutu changement soit lié à cet endroit. Tient d’ailleurs, histoire de faire fuir un peu plus vite la jeune femme, Leann ajouta en attrapant une bouteille de champagne près d’elle.

« Restes pas trop longtemps, il pourrait t’arriver des trucs bizarres ici. »

Ok, ce n’était pas vraiment la tournure de phrase qu’elle avait vraiment dans sa tête. Là, ça passait carrément pour une mise en garde du style « attention ou je vais te faire des trucs bizarres »... Franchement, elle ne pouvait surement pas faire pire comme formulation. Dépitée, elle versa un peu d’alcool dans son verre. Dire que c’était la dernière bouteille disponible. Et c’était surement mal barré pour qu’elle puisse finir ivre et oublier ce qui était en train de se passer en ce moment. Le pire dans tout ce bordel, c’était que même si elle voulait se tirer d’ici, elle n’avait aucune fringue masculine à se mettre. Entre son string et sa jupe courte... Elle n’allait surement pas passer inaperçu si elle se baladait comme ça dans la rue. Elle aurait bien prié n’importe quel Dieu à cet instant pour qu’il lui vienne en aide, mais ça n’était pas son style. Il ne lui restait donc plus qu’à espérait que la jeune femme en face d’elle parte juste sans trop faire d’histoire. A moins que ...

« Vous voulez un verre ? Au point où on en est... »

Quoi ? Bien sûr que non, elle n’essayait pas de l’acheter. En se rendant compte de sa proposition qui avait été faite sans arrière pensée, la louve imaginait déjà ce qui devait être en train de se passer dans la tête dans son interlocutrice improvisée : elle pensait surement qu’il allait essayer de la faire boire pour ensuite abuser d’elle. C’était un coup sûr ! Presque toutes les femmes réagirait comme ça dans une situation pareille, surtout avec ce qu’elle avait dis juste avant.
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Dim 15 Mar - 18:22

Revenir en haut Aller en bas
S’il s’attendait à voir jaillir une personne bien vivante du fond du bassin et non pas le monstre du Loch Ness version sources chaudes de l’Avventura ? Pas le moins du monde. Passée la surprise de découvrir un interlocuteur potentiel, Natsume posa son regard sur le corps de l’inconnu, sans la moindre pudeur ni gêne. Il se voyait ainsi tous les jours dans le miroir de sa salle de bain quand il prenait le temps pour le faire, ce n’était pas le corps d’un homme nu qui allait l’embarrasser, au contraire. D’autant plus que ce dernier était bien fichu… Un torse musclé et… Les yeux du darkness se dirigèrent bien vite vers le bas et un sourire qui ne laissait planer aucun doute sur ses pensées à cet instant, se dessina sur ses lèvres. Minute. Un homme ?! Qu’est-ce qu’un homme faisait ici ? Il s’était trompé de bassin ? Ne prêtant pas attention aux propos de l’inconnu, l’albinos fronça les sourcils, jetant un unique regard en direction de la pièce d’où il était arrivé. On lui aurait indiqué le mauvais chemin conduisant au mauvais bassin par conséquence ? Non, cette cruche de l’accueil n’était pas aussi stupide que ça quand même… Son attention revint lentement sur son interlocuteur, lequel enchaînait déjà. Visiblement, son expression sceptique –pas encore totalement apeurée ou même paniquée- devait laisser voir ses pensées. Les propos de l’inconnu revinrent alors bourdonner à ses oreilles : frapper les gens ? Un malentendu ? Des trucs bizarres ? Pour être bizarre, oui, cette journée l’était complètement !

« Mais pourquoi il y a un mec ici putain ?! » s’exclama-t-il soudain, se levant à son tour.

Ce n’était pas de la panique ou de la gêne de voir un représentant de l’autre sexe dans le bassin réservé au sien comme l’autre aurait pu s’attendre à l’entendre dans le son de sa voix. Non, il s’agissait plutôt d’incompréhension, accompagnée d’une colère bien réelle. Si un mec se trouvait ici, alors nulle chance pour lui de mater quoique ce soit ! Bon d’accord, il s’était déjà rincé les yeux –et pas qu’un peu au passage- mais il n’était pas venu admirer des queues ! Il voulait voir des seins bon sang ! Et si ce type avait eu une chance monstre de tomber sur lui qui ne risquait pas d’hurler au viol –quoique, l’idée était tentante en soi, surtout après que son plan initial parte en fumée-, une fois que la nouvelle se propagerait, aucune femme ne mettrait les pieds dans ce bassin avant un moment !

« Espèce de connard ! Comment vais-je pouvoir mater des seins à présent ?! BOOBS tu connais non ?! » Se disant, il empoigna sa propre poitrine avec l’énergie du désespoir. « Je suis venu ici pour contempler de délicieuses créatures et toi… TOI ! Mon plan est à l’eau à cause de toi ! Vas-y fous toi de mon jeu de mots involontaire et pourri en plus ! »

Une fois sa colère exprimée de vive voix, Natsume se laissa retomber dans le bassin, provoquant un mini raz-de-marée par la même occasion. Les beaux jours avaient beau se rapprocher doucement mais sûrement, il faisait encore un peu frais pour se balader à poil par ce temps. L’eau chaude des sources était de loin plus agréable pour son organisme. Voilà qu’il boudait à présent. Dire qu’il avait payait sa place pour rien ! Il en était encore dépité… Sans doute que son interlocuteur ne s’attendait ni à être insulté de la sorte –plutôt être traité de pervers dans le pire des cas-, ni à une réaction aussi vive et déçue de sa part… Pour la peine, le darkness s’enfonça le plus possible dans le bassin, ramenant ses jambes contre son buste, la surface de l’eau tout juste au niveau de son nez histoire de respirer convenablement. Et voilà qu’il tuait le temps en faisant des bulles. Un vrai gosse… La question de l’inconnu le tira de ses sombres pensées de pervers insatisfait et il lui jeta un regard dépité :

« Depuis quand on a le droit d’amener de l’alcool ici ? Boarf… Pourquoi pas… »

Tout en parlant, il se rapprocha de l’homme pour que ce dernier lui remplisse une coupe de champagne. Natsume tendit le bras pour s’en saisir et huma l’air pétillant du breuvage avant de vider sa coupe d’une traite.

« Pas mauvais… Mais pourquoi un homme se trouve-t-il dans le bassin réservé aux femmes ? C’est un peu tendancieux si tu veux mon avis… A moins que… C’est effectivement ce que tu souhaites ?~ »

Après tout, la journée venait tout juste de commencer, peut-être que cet énergumène avait comme lui, des pulsions de mâle ? Il était bien placé pour le comprendre, lui qui s’était rendu aux sources dans l’espoir de pouvoir se rincer l’œil, alors qu’il aurait mieux fait de s’inquiéter de comment retrouver son corps d’origine… Et puisqu’ils étaient visiblement les premiers arrivés sur place, peut-être avaient-ils encore un peu de temps devant eux avant qu’un membre du personnel ne s’aperçoive de la situation ou même qu’une femme se présente au bassin. Un plan à trois ? Natsume s’en réjouit intérieurement sans vraiment y croire.

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Mar 17 Mar - 16:39

Revenir en haut Aller en bas
Bah, au moins, la réaction de l’individu avait été plus ou moins prévisible. Qu’elle ne se mette pas à crier au viol était déjà un exploit mais il ne fallait pas non plus trop en demander et croire qu’elle allait simple s’offusquer et quitter les lieux. Quoi que, c’était ce à quoi s’était attendue Leann avant qu’elle n’entende les propos de son interlocutrice malencontreuse. Pardon ? Les yeux couleur absinthe de la louve s’écarquillèrent sous les raisons de gueuler de l’inconnue. Elle était en rogne parce que... Elle était tombée sur un homme est non pas une femme ? Pas pour les raisons que n’importe qui donneraient, par pudeur ou crainte du regard du sexe opposé sur son corps... Non. Elle. Elle était outrée de ne pas pouvoir mater d’autre corps féminin. Alors là, ce n’était pas le moins du monde la réaction qu’elle s’était attendu à avoir. Du coup, malgré les insultes proférer à son encontre, qui lui passèrent au dessus de la tête, disons le clairement, Leann éclata d’un rire franc et incontrôlable. Elle ne pouvait pas s’en empêcher tellement elle trouvait la situation hilarante. Seul bémol, c’était cette voix plus grave qu’elle avait. Elle avait l’impression d’entendre quelqu’un d’autre pouffer. Ce qui était extrêmement bizarre compte tenu du fait que c’était bien de sa bouche que le son sortait. Elle espérait que ce truc ne durerait pas trop longtemps, quand même. Tout comme son interlocutrice l’avait fait plus tôt, elle ne se priva pas pour détailler l’anatomie de la demoiselle. Plutôt pas mal faite, il fallait le reconnaitre. Il fallut à la louve quelques instants avant de se rendre compte que son rire allait peut-être énerver encore plus l’étrangère et elle essaya de s’arrêter. Tant bien que mal, il fallait l’avouer. Elle allait même surement penser qu’elle se foutait de sa tronche quant à sa blague pourrie. Levant les yeux au ciel après avoir reprit un semblant de sérieux, Leann décida de s’expliquer.

« C’était pourri ouais, mais le plus drôle, c’est surtout ta déception quant à mon corps et pas celui d’une femme. C’en est vexant tu sais ! Surtout après le regard que tu m’as lancé en me détaillant... »


Bah quoi ? Pourquoi tourner autour du pot alors qu’elle n’avait pas cherché à se cacher quant à sa petite séance de matage et qu’elle-même se fichait qu’on la regarde de la sorte ? Et puis, c’était presque amusant, maintenant qu’elle y pensait, de se faire passer pour un homme. Elle perdait pas grand chose de toute manière, elle prenait juste le risque de se voir traiter de pervers mais ça, c’était pas trop grave compte tenu de son changement de corps !
La voir accepte la surprit un peu. Parce que peu de femme, sauf avec des idées déjà derrière la tête et n’ayant pas froid aux yeux, acceptait de boire en compagnie d’un homme qu’elle ne connaissait pas. Enfin, c’était très bien pour le coup ! Elle allait pouvoir boire sans être seule ! Elle servit l’inconnue et un sourire amusé flotta sur ses lèvres quant au commentaire. Evidemment qu’il était bon, son client ne prenait pas de la merde ! Il avait les moyens pour. Elle se servit un propre verre et descendit la moitié avant que la suite des paroles de la jeune femme ne le percute. Avalant de travers son champagne, Leann n’était pas sûre d’avoir comprit le sens de la phrase avant qu’elle ne croise le regard rubis de l’autre. Tendancieux ?! Un sourire amusé se dessina de nouveau sur les lèvres de la lycanne avant qu’elle ne termine son verre et reprenne la parole :

« On est le 14 février ma belle. C’est une technique comme une autre de drague ~ »


Si elle était sérieuse ? Bien évidement que non ! Puisque tout ça c’était qu’un vrai bordel ! Mais bon, si elle avait ce corps pendant un temps, pourquoi pas jouer avec ? Pour sûr, c’était un comportement assez pervers et débauché mais bon, qui le lui reprocherait ? Elle avait déjà fait tout ce qu’on pouvait faire avec un et plusieurs partenaires, avec son corps féminin. Pourquoi ne pas tenter sa chance avec le corps d’un homme ? C’était sûr que les sensations n’étaient pas les mêmes ! Bon, elle serait peut-être un peu gauche... A supposer qu’elle arrive à quelque chose. Et dans le pire des cas, des femmes en mal d’amour devaient courir les rues, aujourd’hui. Ou les bars. Au choix. Elle leva la bouteille en signe de demande pour un second tour et la réponse ne se fit pas attendre : Leann versa un second verre à l’inconnue.

« A ce rythme, je vais même pas avoir besoin de mon charme pour te draguer ! »
Lança-t-elle à la dérobée.

Draguer une femme, pourquoi pas. Mais avec le corps d’un homme. C’était une autre histoire ! Et si ça marchait pas, Leann n’en serait pas étonnée !
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Lun 23 Mar - 13:30

Revenir en haut Aller en bas
Une technique de drague comme une autre ? Natsume arqua un sourcil en lui jetant un regard qui en disait long sur ce qu’il pensait des propos de l’inconnu. Faire boire une femme pour mieux profiter de son corps une fois son esprit amadoué par la douceur de l’alcool ? Ce mec était friand de ce genre de procédés ? Dégoûtant. Jamais le darkness n’y aurait songé, plutôt prompt à aborder les demoiselles pour jouer de son charme ou simplement faire comprendre à ces dernières les pulsions masculins qui l’habitait, le poussant à aller vers elles. Non… C’était typique des hommes qui ne savaient pas faire autrement pour s’attirer les faveurs de leurs compagnes et il détestait ça. Laisser ces mecs piquer de potentielles conquêtes… Hein ? Le 14 février ? Le garçon chassa un instant les pensées négatives précédentes pour réfléchir quelques secondes. Cette date lui rappelait quelque chose… Mais quoi ? En dehors du fait qu’il s’agissait de la traditionnelle Saint Valentin, rassemblant les couples et faisant le bonheur des commerciaux… Pourquoi symbolisait-elle quelque chose à ses yeux ? Alors qu’il rapprochait la coupe de ses lèvres, passant le verre contre celles-ci –sensation des plus étranges, étant donné qu’elles étaient plus douces qu’à l’ordinaire…- le visage de Natsume s’éclaira soudain. Lily. Il avait oublié la petite tête blonde. Dire qu’il lui avait proposé de sortir prendre un verre, alors même qu’il savait à quel point la jeune femme ne tenait pas l’alcool, justement pour tester ses limites en s’amusant de son état une fois cette dernière ivre morte. A l’heure qu’il était, elle devait probablement se préparer pour se rendre à leur rendez-vous, au Bar Bouken. Et comme un con, il avait été tellement préoccupé par sa transformation en femme –normal vous me direz-, qu’il en avait oublié sa congénère et collègue ! Merde alors ! Il était encore temps de sortir du bain pour rentrer chez lui mais un second problème se posait… Comment expliquer son changement d’apparence ? Jouer les travestis ? Sans façon pour lui à moins d’avoir une bonne raison pour le faire… Et il n’en trouva aucune. Le darkness marmonna vaguement un « Merci. » alors que l’inconnu remplissait de nouveau son verre et la remarque de ce dernier l’arrêta net alors que l’albinos portait la coupe à ses lèvres.

« Me draguer ? Parce que tu penses que je suis une femme facile, prête à céder au premier pervers qui investit le bassin des femmes ? Ne prends pas tes rêves pour une réalité mon beau~ »

Sérieusement ? Se laisser draguer par ce type ? Avec un corps comme le sien ? Certes, ils étaient bien fichus tous les deux –sans déconner !- et personne à l’horizon, de quoi leur laisser amplement le temps de faire leur petite affaire en tête-à-tête. Oui sauf qu’il n’avait jamais eu de corps féminin auparavant –sinon ça se serait su…- et Natsume ignorait comment procéder. Pouvait-il tenter le diable ? S’il connaissait le corps des femmes pour avoir déjà profité de leurs charmes, il ne savait pas comment se conduire en tant que telles en revanche. Sans doute que son interlocuteur avait dû être bien surpris de ne pas l’entendre crier au viol parce qu’un homme se trouvait dans le bassin réservé aux femmes, ou encore perplexe devant sa façon de considérer les choses, déçu comme il l’était pour ne pas trouver de représentantes de son sexe dans le bassin en question lors de son arrivée. Sans plus de cérémonie, le darkness vida son verre une seconde fois et parvint à le reposer sur le rebord du bassin.

« Tu l’auras compris, j’étais venu ici dans l’espoir de mater quelques nichons aussi vais-je rentrer… A moins que tu ne me proposes mieux ? Tu vas avoir des problèmes si on te trouve ici Monsieur-le-Pervers… » conclut-il en ponctuant sa petite pique à l’aide d’un sourire malicieux.

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Mer 25 Mar - 15:42

Revenir en haut Aller en bas
La première réponse qui lui vint à la question de la femme ne franchit pas ses lèvres. Peut-être un peu trop piquante compte tenu de la situation qui ne jouait pas vraiment en sa faveur. Même si elle s’était montrée plutôt légère, elle gardait à l’esprit qu’à tout moment, si une autre femme faisait irruption dans ce bain, elle aurait toutes les peines du monde à se dépatouiller avec cette merde. Soupirant pour elle-même en fermant les yeux quelques instants, Leann haussa un sourcil à la fin de paroles de l’inconnue. Ses rêves pour une réalité ? Elle fut obligée de sourire face à ça, sincèrement amusée. Mais elle devait probablement arrêter de jouer avec un corps qui n’était pas le sien et dont elle ne connaissait rien. En plus de ne même pas encore s’être vu ! Cette révélation fit écarquiller les iris de la louve. C’était vrai quoi, elle avait pu tâtonner un peu ce nouveau corps mais alors sur visage, que dal. Bon déjà, elle pouvait en déduire qu’elle n’était pas trop moche, sinon son interlocutrice ne l’appellerait pas mon beau... Douce consolation que voila.

« Ce ne sont pas des rêves, mais puisque tu es restée là, acceptant même de boire en ma compagnie, tu avouera que c’est pas habituel comme façon de faire ? »


Combien de femme aurait hurlé à l’intrus, tourner les talons ? Au lieu de ça, cette femme n’avait eu aucune gène à se montrer nue devant elle -lui- et une conversation plus ou moins intéressante s’était engagée entre eux. Franchement, il ne fallait pas lui dire ensuite qu’elle se faisait des films ! Tout ce qu’on pouvait dire, c’était qu’elle n’avait pas froid aux yeux. Et comment lui reprocher de la voir comme telle ? Enfin, c’était loin d’être un reproche quand on connaissait la vie de la lycanne. Elle fit la moue en voyant qu’il n’y avait plus de champagne dans la bouteille, sonnant ainsi la fin des festivités. Tant pis, l’autre ne l’accuserait pas de vouloir la faire boire plus que de raison comme ça ! En la voyant vider aussi rapidement son verre, Leann haussa de nouveau un sourcil. Ca voulait signifier deux choses : soit elle avait réellement envie de boire et pensait bien tenir l’alcool, soit elle avait décidé de congédier la conversation et quitter les lieux. Quand la réponse à ses suppositions arriva, la jeune femme hocha la tête en signe de compréhension. Lui proposer mieux ? Elle aurait pu... Si elle avait eu son véritable corps. Avant qu’elle ne quitte réellement les lieux, elle se pencha pour fouiller dans son sac, oui quand on venait accompagnée par un homme bourré de fric, on avait le droit à quelques privilèges. Bon, c’était tout ou rien pour la suite. Si elle avait vraiment de la chance, l’inconnue lui mettrait sa main dans la tronche et quitterait les lieux sans plus de cérémonie. Dans le pire des cas, elle ferait venir des personnes compétentes pour la foutre dehors et si on poussait un peu plus le vice, elle pourrait carrément porter plainte. Quoi qu’il en soit, vu la situation dans laquelle elle était depuis son réveil, elle doutait que ça puisse être réellement pire. Elle lui montra alors son soutien-gorge, un gros bonnet étant donner la poitrine qu’elle avait en temps normal.

« Il y a eu un petit problème d’hormone cette nuit. Ordinairement, je porte ça à merveille... Mais aujourd’hui, j’ai ça... »


Elle vit un signe vers son entre jambe pour justifier de quoi elle parlait. Bon, ben, les dès étaient jetés maintenant. Il ne restait plus qu’à voir la réaction de la femme. Allait-elle la prendre pour une folle et probablement encore plus perverse pour se balader avec un soutif dans son sac ? Dans le fond, il n’y avait que cette possibilité qui était réellement plausible, parce que franchement, qui croirait une histoire pareil ? C’était complètement tiré par les cheveux. Et il avait fallut que ça lui tombe sur la gueule. Elle maudissait le Destin parfois.
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Mer 25 Mar - 19:39

Revenir en haut Aller en bas
« Tout aussi habituel que de croiser un mec dans le bassin réservé aux femmes. » répliqua Natsume du tac au tac avant de rajouter, souriant avec malice. « Et puis pour accepter de se prélasser dans un bain publique, même de bonne heure, il ne faut pas être pudique tu ne crois pas ? »

Voilà qui était dit. Le garçon se leva alors, ignorant les éventuels coups d’œil que son interlocuteur pourrait avoir en direction de ses formes. Finalement, il s’habituait assez bien à cette nouvelle apparence. Déroutante au début car il avait davantage l’habitude du poids entre ses jambes, non sur son torse mais son sens de l’équilibre n’en prenait pas un coup. Parce qu’il n’avait pas une poitrine suffisamment volumineuse pour ça ? A cette idée, l’albinos baissa brièvement les yeux en direction de ses seins, vexé. Elle était très bien cette poitrine ! Du bruit en provenance de l’inconnu détourna son attention. Ce mec avait amené un sac avec lui ? Normalement, aucun affaire personnelle n’était tolérée dans les bassins –si on excluait les bijoux de famille de ces messieurs bien entendu~- puisque les vestiaires existaient dans ce but. Bien sûr, certaines personnes s’inquiétaient des éventuels vols commis dans leurs dos ou même d’affaires échangées entre temps et la direction des sources chaudes rejetait toute responsabilité en cas de pertes. Mieux valait donc opter pour une tenue de clocharde si l’on se rendait ici, pour être certaine que l’on ne vous enviera pas vos vêtements de marque. Alors pourquoi diable ce mec avait emmené son sac jusqu’ici, en bordure du bassin ? Il n’y avait personne ! Non, pire encore, pourquoi un mec avait un sac à main en sa possession ? Cette fois, Natsume se fit les pires hypothèses possibles. Travelo ? Obsédé sexuel ? Maniaque ? Détraqué ? Ou simplement un homme avec des penchants bizarres ? Se pourrait-il… Qu’il soit gay ? Pourquoi cette possibilité ne lui avait pas effleuré l’esprit plus tôt ?! Le darkness jura intérieurement, lui qui était plus capable de réagir au quart de tour d’ordinaire. Les hormones ne lui réussissaient pas… En parlant de ça, les propos de son interlocuteur et surtout le soutien-gorge qu’il sortit de son sac le laissa sans voix. Heureusement que les mouvements des lèvres de l’inconnu ainsi que son geste vague pour désigner son entrejambe lui permit de comprendre la situation.

« Attends tu… »

Non en fait, il ne comprenait pas bien. Se pourrait-il que ce type se soit retrouvé dans la même situation que lui ? A savoir, se réveiller avec un corps qui n’était pas le sien ? Etait-il une femme à la base ? Et une avec une forte poitrine à en juger par le soutien-gorge que son interlocuteur lui tendait en guise de preuve. Le garçon sentit ses pensées s’emballer sans qu’aucun son ne franchisse ses lèvres. Maintenant que tous les morceaux du puzzle s’assemblaient… Il connaissait effectivement une personne possédant un tel bonnet… Surtout que cette couleur de cheveux mauve n’était pas si répandue au sein de l’Avventura…

« Leann ? » demanda-t-il prudemment, comme par crainte de se méprendre.

Lui-même n’y croyait pas jusqu’à ce que le son franchisse ses propres lèvres. La découverte paraissait tellement improbable ! Croiser son amie lors de ce drôle de jour où la sexualité leur jouait des tours ! Et elle ? Allait-elle le croire ? Alors même qu’il n’avait aucune certitude de la justesse de sa supposition ? Mettant de côté ses doutes, Natsume tenta sa chance une fois de plus.

« C’est moi ! Natsume ! » s’exclama-t-il avec enthousiasme en se tournant face à elle, les index dirigés vers son visage comme si cela pouvait aider l’intéressé à se rappeler son visage.

« J’arrive pas à le croire… Toi aussi tu as subi cette transformation ? Mais… Comment s’est possible ? Depuis quand… ? »

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Dim 29 Mar - 11:44

Revenir en haut Aller en bas
Voir le changement de comportement chez son interlocutrice lui mit la puce à l’oreille. Il prenait sa déclaration un peu trop au sérieux pour ne pas espérer qu’il la croit, ce qui la surprendrait étonnement mais passons. Elle garda son soutien-gorge en l’air, comme pour ne pas faire disparaitre l’une des preuves de sa bonne foi. Elle n’allait quand même pas lui montrer son string hein ? Ce serait pas vraiment un problème dans le fond mais dans le cas où elle ne la croirait pas, elle passerait réellement pour une perverse. Cette idée faillit la faire soupirer, se maudissant presque d’avoir parlé de ça et de ne pas l’avoir laissé partir tout simplement. Pourtant en entendant son prénom franchir les lèvres de l’inconnu, Leann en resta sur le cul. Il l’a connaissait ? Comment c’était possible ? Elle ne se souvenait pas d’avoir déjà rencontré plus de deux albinos dans sa vie, à savoir Adélaïde et Natsume. Et aucun des deux ne ressemblait corporellement à ce qu’elle avait devant les yeux et avoir toute l’humidité qu’il y avait dans ce lieu, son odorat ne lui était pas d’une très grande utilité. Alors qu’elle ouvrait la bouche pour lui poser la question de son identité, la personne en face d’elle la devança et elle faillit en perdre sa mâchoire. Natsume ? Elle secoua légèrement la tête, se passa une main sur son visage et quand elle reporta son regard sur ses yeux, elle en fut stupéfaite. Maintenant qu’elle le disait, ses yeux lui étaient presque familiers. Elle n’était donc plus à mettre ça sur le dos de la chaleur et de l’alcool ingéré ? Pour le coup, elle se sentait tout de suite mieux de savoir qu’elle n’était pas la seule dans cette situation. Evidement, c’était un peu égoïste de sa part de penser comme ça, mais ils pourraient peut-être plus trouver un moyen de revenir à la normale, ensemble ? Cette idée plaisait de plus en plus à la louve qui rangeait maintenant son sous-vêtement, il ne servait plus à rien de l’exhiber devant lui. Un large sourire se dessina sur ses lèvres devant cette découverte improbable, lui faisant comprendre par là, elle l’avait reconnu. Même s’il lui posait certaines questions d’ordre très sérieuses, la jeune femme ne pu s’empêcher de le taquiner.

« Bah bravo Natsume ! Tu as un corps de femme et la seule chose à laquelle tu penses c’est de venir te rincer l’œil aux sources chaudes ? Et c’est moi la perverse après ça ~ »


Elle ne pouvait pas laisser passer une petite pique gentille aussi facilement voyons ! Mais il devait avoir comprit qu’il s’agissait là plus de plaisanterie qu’autre chose. Quant à la suite, redevenue plus sérieuse, elle répondit.

« Je me suis endormie ici... Je te passe les détails... Et quand je me suis réveillée, j’avais un pénis à la place de mes seins... Je pensais que c’était un mauvais coup des gérants des Sources, mais si toi aussi... Alors j’en sais rien du tout... Dire que je dois bosser ce soir... »


Elle marqua une pause, soupirant en imaginant la tête de son client si elle l’informait qu’elle ne pouvait pas venir bosser le jour de la Saint Valentin, lui qui était seul et qui voulait être en compagnie d’une femme.

« Et toi alors ? ... Tu imagines si c’est un mauvais coup pour tous les célibataires de la ville ?! »

Quoi que, ça arrangerait peut-être les choses si la plus part des habitants avaient changé de sexe, une solution serait peut-être plus rapidement trouvé....




Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Dim 29 Mar - 17:19

Revenir en haut Aller en bas
Un grand sourire illumina son visage en constatant que son amie le reconnaissait à son tour. L’espace d’un instant, il avait vraiment eu peur que son esprit lui ait joué un vilain tour. Et sa satisfaction se mua en amusement lorsque la pique de Leann résonna à ses oreilles. L’albinos partit d’un grand éclat de rire avant de hausser simplement les épaules, l’air de rien.

« Tu t’attendais à quoi ? Bien sûr que je voulais me rincer l’œil ! Je n’allais pas laisser passer une chance pareille ! Et je dois avouer que tu fais un homme très séduisant Leann ! » conclut-il sur un clin d’œil complice à la louve.

Le darkness écouta la suite des propos de cette dernière. Elle lui expliqua comment elle s’était retrouvée dans cette situation embarrassante à tous points de vue et Natsume fronça les sourcils lorsqu’elle mit en cause les propriétaires des sources chaudes.

« S’ils avaient le pouvoir de changer les apparences des gens ça se saurait tu ne crois pas ? Quoique, ça pourrait faire un bon coup de pub si la presse s’en emparait… Oublions ça, on doit trouver un moyen d’inverser le sort ou le je-ne-sais-pas-quoi qui nous a foutu dans cette merde. »

L’idée que souleva ensuite son interlocutrice le fit grimacer. Tous les célibataires de la ville ? Dans la même situation inexplicable qu’eux ? Qui avait un tel pouvoir sur la population avventurienne ? Car ça devait faire un sacré paquet de gens à ensorceler quand même… Un magicien seul n’en avait pas les capacités… Un coup monté par une petite bande de chenapans ? Possible mais…

« Je n’ai rien fait de spécial, je me suis réveillé sous cette apparence… J’ai beau me creuser les méninges, je ne vois pas ce qui aurait pu me transformer… » expliqua-t-il alors en passant une main dans ses cheveux.

C’était curieux cette sensation de ne jamais sentir la fin de ceux-ci alors que ses doigts descendaient toujours plus bas dans la chevelure blanche. Se perdant un court instant dans ses réflexions à ce sujet, le garçon revint brusquement au moment présent. Ce n’était pas le moment de rêver, il fallait trouver une solution, et vite !

« Tu peux sortir d’ici ? Je veux dire, tu as des fringues décentes ou bien… ? » Après avoir laissé le temps à son amie de lui répondre, il enchaîna. « J’ai mes affaires de mon moi masculin dans le vestiaire, on n’a qu’à échanger entre nous ? Bon j’ai fait du shopping sur le chemin donc je n’aurai pas à porter ton string heureusement… »

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Mar 31 Mar - 16:42

Revenir en haut Aller en bas
A quoi elle s’attendait ? Eh bien tout dépendait si elle gardait en tête ce qu’il avait été, là, le voir agir avec autant d’audace la surprendrait. Mais à l’heure actuelle, avec cette aura de darkness qui lui rappelait ce qu’il était aujourd’hui, elle ne pouvait pas prétendre être choquée par un tel comportement. Au contraire, elle ne pu s’empêcher de sourire face à son rire sorti de bon cœur. Elle pencha simplement la tête sur le côté et haussa une épaule toute innocente. Ce qui suivit la fit également rire, prenant le compliment pour ce qu’il était et elle joua même le jeu en lui faisant un clin d’œil.

« Qu’est-ce que tu crois ? Evidement que je suis séduisante ~ »
Répliqua-t-elle sans même chercher à masquer se cacher. « Tes formes sont pas mal non plus ~ »

Même si dans le fond, elle avait quelques difficultés avec ce nouveau corps. Il se passait quelques trucs depuis que Natsume s’était pavané nu devant elle. Mais rien d’alarmant ! Qu’on se rassure, quand même. Elle hocha la tête, étant de son avis face à son argument pour contrer sa première était qu’était d’accuser les gérants des Sources. C’était la première chose qui lui était venu à l’esprit, il était logique que ça ne soit pas la bonne explication ! Elle en avait parfaitement conscience ! Même si ça aurait été tellement plus facile ! Leann soupira en s’enfonçant dans l’eau face à la suite de ses propos. Trouver un moyen ? Bien évidement ! Mais il fallait déjà savoir comment ils avaient pu se retrouver dans ces nouveaux corps pour vouloir inverser quoi que ce soit. Rien que d’y penser, elle se sentait démoralisée.

« Ouais... J’te suis, vu qu’on est dans le même bordel... Mais on va bien s’amuser à trouver ce foutu moyen... J’ai aucune espèce d’idée... » Et le dire à voix haute ne l’aidait pas plus. « Peut-être qu’on doit trouver quelque chose qui nous relie ? Parce que ça ne doit pas être le hasard d’être touché par ce phénomène... »

Mais quoi ? Ca c’était la question qui valait de l’or ! A supposer qu’elle ait raison et qu’il y ait réellement un rapport entre eux, auquel cas, si c’était vraiment que du pif, alors ils étaient carrément dans la merde. Sa question la surprit, mais pas tant que ça quand la suite lui parvint.

« Rien, ça s’est passé ici et j’étais habillée pour bosser... »
Elle lui montra sa jupe relativement courte avec une faible moue qui signifiait qu’elle ne pourrait pas sortir avec ça. « Eh ! C’est de la qualité mon string ! Tu sais pas ce que tu perds ! » Répliqua-t-elle plus ou moins sérieuse et amusée.

Finalement, elle hocha la tête, remit ses affaires dans son sac et se leva.

« Eh bien allons-y. Et si on parvient à retrouver notre forme nous, tu aura le droit de me mater, en compensation... »
Ajouta-t-elle avec un sourire moqueur sur les lèvres.

Si elle se fichait de lui ? Un peu et elle ne se cachait pas ! Si elle était sérieuse ? Aussi. Ce n’était pas comme s’ils avaient des vues l’un sur l’autre et elle se fichait de savoir qui pouvait voir son corps, alors, autant faire plaisir avec les moyens du bord ! Mais elle voulait voir la réaction de Natsume. Est-ce qu’il allait jouer le jeu ? Ou s’offusquer comme il ne pouvait se permettre ?
Les deux jeunes compères, enroulés dans une longue serviette, Leann était ridicule avec la sienne beaucoup trop grande pour cacher seulement son entre-jambe. Bah oui, il fallait un peu de pudeur en sortant des bassins, genre. Bref, ils se dirigèrent vers les vestiaires et du coup, ils prirent le collectif. La louve accepta volontiers les fringues de son ami et sourit en voyant son caleçon.

« Même pas de string kangourou ? Je suis surprise ~ »
lança-t-elle toujours autant moqueuse.

Bon, il fallait reconnaitre que la journée s’améliorait un peu avec cette note de légèreté ! Quand elle enfila le sous-vêtement, elle manqua cruellement de féminité. Et pour cause, elle n’hésita pas à mettre sa main dans le caleçon pour replacer l’engin qu’elle avait entre les cuisses.

« Bordel, il prend plus de place que j’aurai cru. »
Marmonna-t-elle en dandinant des fesses, pour le placer mieux et pas très à l’aise.

« Comment vous faites pour marcher avec ça ? »
Elle fit quelques pas dans le vestiaire, sentant ses cuisses frotter légèrement contre. « Je sens que je vais relancer la mode des kilts moi... » Acheva-t-elle comme révélation.

M
ais honnêtement, vu sa jupe, ça ne changerait rien et pire, ça moulerait peut-être un peu trop ses attributs... Elle se maudissait. La prochaine jupe qu’elle mettrait, elle ne serrait pas aussi près du corps !

« Tu arrêtes de te marrer oui ? C’est pas drôle ! »
Maugréa-t-elle, faussement vexée.

Pourtant, elle continua de s’habiller, non sans bouger les hanches.

« Bon, tu veux pas me le mettre en place ? C’est pas comme si je regardais comment vous le mettez ordinairement. »
Finit-elle par demander au bord du désespoir.

>>hrp: Le tour de poitrine de Leann est descendu dans son pantalon ! :p *se cache* <<
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Mer 8 Avr - 19:14

Revenir en haut Aller en bas
Contrairement à son amie, l’albinos ne se gêna pas pour se balader dans la tenue d’Adam d’Eve en sortant du bassin. Et pour cause ! Il n’y avait personne dans les vestiaires, une chance supplémentaire pour eux… Mieux valait ne pas trop traîner ici et se dépêcher de s’habiller pendant qu’ils le pouvaient encore sans passer pour des pervers… Attrapant néanmoins une serviette sur son passage, Natsume s’essuya partout pour éviter de mouiller ses vêtements. Est-ce que la lycanne allait accepter de porter les siens, toujours au sec dans un sac plastique ? Elle ne lui avait pas encore explicitement répondu. De la qualité ? Et puis quoi encore ?

« T’oublie un truc Leann : je ne suis une femme que d’apparence, le mental c’est complètement autre chose ! J’ai encore mon amour-propre ! »

Bon, même en disant ça, il n’avait pas pu résister à l’envie d’aller acheter des fringues disons, plus attrayantes pour ces messieurs. Dans le seul but de jouer sur son nouveau physique, bien entendu ! Il n’avait pas encore attrapé la maladie du shopping, fort heureusement. Tandis qu’il s’essuyait, la proposition de Leann lui fit arquer un sourcil.

« T’es con ou quoi ? C’est déjà fait. »

Ils s’étaient vus nus mutuellement, alors lui proposer de contempler quelques-unes de ses formes s’ils retrouvaient leurs apparences normales, semblait arriver un peu trop tard. Le darkness s’était déjà rincé l’œil et pas qu’un peu, tout comme son amie en avait fait autant de son côté. Après lui avoir proposé ses affaires, Natsume ne put s’empêcher de la regarder lutter avec le membre qui lui pendouillait entre les jambes. Et devant l’élégance et la grâce dont faisait preuve la jeune femme, il finit par s’esclaffer, tout simplement.

« Hé ! Dis de suite que mon caleçon est trop étroit pour tes bijoux de famille ! T’es sûre que t’es vraiment une femme ? Tu pourrais agir avec un peu plus d’élégance… »

Gardant ses sous-vêtements ainsi que les affaires qu’il avait achetées sur la route, le garçon se rhabilla prestement. Une fois parfaitement sec, c’était quand même plus simple de se mouvoir dans du tissu… Alors qu’il cherchait du regard un endroit où se posait pour enfiler ses jambières à rayures, la demande désespérée de Leann lui fit écarquiller les yeux.

« Hein ?! Pas moyen que je mette la main là-dedans ! Débrouilles-toi toute seule ! »

Franchement, elle le prenait pour qui ? Elle n’avait jamais imaginé comment ils pouvaient transporter ça entre leurs jambes après s’être dévêtue devant tant d’hommes probablement en érection pour la plupart d’entre eux devant un tel spectacle ? Natsume soupira intérieurement en écoutant les protestations de la lycanne, tout comme en constatant à quoi il pensait à cet instant précis. Lorsqu’ils furent à peu près vêtus chacun de leur côté, l’étrange duo s’éclipsa aussi discrètement qu’il leur fut possible de l’établissement. Le darkness adressa même un grand sourire à la personne qui tenait l’accueil quand ils passèrent devant celui-ci, ignorant l’étonnement et la perplexité de cette dernière après avoir remarqué qu’ils sortaient tous les deux du même bassin. Avant que la jeune femme ne puisse les arrêter pour leur demander plus d’explications, ils étaient déjà dehors, ayant presque couru sur la fin pour lui échapper.

« Punaise, j’ai bien cru qu’elle allait nous attraper… Tu ne peux pas faire abstraction de tes couilles un instant et courir quand il ne faut non ?! … Bon, on fait quoi maintenant ? Tu veux rentrer chez toi ? Ou te poser quelque part pour réfléchir à comment on pourrait retrouver notre apparence ? »

Pourquoi ne pas directement proposer son appartement à lui ? Eh bien, parce qu’il se trouvait au sein de l’imposant bâtiment du Cercle et si inviter des civils ou même des personnes extérieures n’était pas un problème en soi du moment qu’on en informait l’accueil, personne ne le reconnaîtrait sous cette forme, ce qui rendrait leur venue des plus suspectes. Sans compter qu’il n’avait aucune garantie que Leann accepte de s’y rendre en étant un homme… Après avoir écouté la réponse de cette dernière, les deux amis décidèrent à l’unanimité de se rendre dans un endroit plus tranquille encore, histoire de se poser pour réfléchir posément. La plaine semblait être la plus proche et la moins fréquentée également… Surtout en plein jour, ce qui excluait d’office les vampires et même certains darkness peu amateurs de soleil. A ce sujet, Natsume coupa court aux commentaires de la jeune femme d’un geste désinvolte de la main. Sortir en journée ne le dérangeait plus autant depuis qu’il avait quelques missions à faire autrement que la nuit. Ils marchèrent donc quelques minutes avant d’atteindre leur destination. S’assurant d’abord que personne ne se trouvait dans les environs –on ne sait jamais !-, l’étrange duo prit place dans l’herbe.

« Peut-être qu’on aurait dû faire un tour en ville, pour voir si nous étions les deux seuls concernés mais… La fille de l’accueil semblait vraie elle… » Dit comme ça, c’était un peu étrange mais il ne s’attarda pas sur la formulation exacte. « Donc ta théorie comme quoi toute la ville aurait été frappée ne tient pas la route… Oh et ne commence pas en me disant que « les sources ne sont pas vraiment en ville », on ne chipote pas là-dessus ! Ce serait seulement les célibataires dans ce cas ?... Je croyais que tu vivais avec quelqu’un ? »

Se disant, il lui jeta un regard en biais, guettant une réponse. Et s’il venait de mettre les deux pieds dans le plat au travers de sa dernière question ?

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Sam 11 Avr - 22:29

Revenir en haut Aller en bas
La réaction de son ami, concernant sa proposition ne pu l’empêcher de rire doucement. Son amour propre ? Pour un string ? C’était assez amusant comme réaction et elle n’allait pas se gêner pour regarder pour quel sous-vêtement il avait opté. Après tout, il venait de dire qu’il avait des fringues féminines. Culotte grand-mère ? A son âge ? Leann avait juste envie d’éclater de rire à cette idée mais elle se retint. Comme une pro !

« Bah tiens ! Dis plutôt que tu as peur d’apprécier la sensation ! ~ »


Oui, elle était un peu taquine pour le coup. Probablement pour faire descendre l’appréhension liée à toute cette situation étrange et inattendue. Et puis, savoir qu’elle n’était pas la seule et qu’en plus, un ami était dans la même merde, c’était foutrement rassurant ! C’était surement pour ça qu’elle se lâchait un peu trop. Elle s’excuserait surement quand -et si- tout ça serait rentré dans l’ordre. Pour l’heure, c’était une forme de moyen de protection pour ne pas virer un peu plus folle. Dire qu’elle n’avait même pas envie de faire appel à sa bête, elle préférait la laisser bien tranquillement et profondément enfouit en elle. Leann le suivit pour aller se sécher également mais elle leva les yeux au plafond devant cette réponse. Ca valait le coup de vouloir être sympa pour le coup ! Une fois sèche et en train de se battre avec son putain de caleçon, qui ne lui appartenait même pas, la réponse de son interlocuteur la mit encore plus en détresse. Il ne voulait même pas l’aider pour ça ?! Mais c’était pourtant pas grand chose ! Juste un petit coup de main entre pseudo homme ! Pour la suite des propos, elle éclate de rire, toute surprise et amusée en même temps.

« Eh ! Pour une fois, dans ma vie, que je suis pas obligée d’être parfaitement féminine à cause de convention, laisse moi ce privilège ! »
Rétorqua-t-elle en gardant son sourire sur ses lèvres.

Son second refus quant à sa demande d’aide finit par la faire abandonner tout espoir d’aide extérieure. Tant pis, elle mit sa main dans le caleçon et foutu ce membre entre ses cuisses, plus ou moins planqué. Et si ça continuait vraiment à la faire chier, alors elle allait carrément le retirer et rester simplement en pantalon ! Enfin, après avoir enfilé ce dernier, elle se senti un peu mieux mais elle ne pu s’empêcher de lui lancer :

« Merci pour ton aide ! »
Sans le moindre reproche cependant.

Le regard de la jeune femme lui fit perdre des couleurs, elle ne l’avait pas vu passer en tant qu’homme mais comme une femme hier soir. Et si elle faisait le rapprochement ? Expliquer un truc pareil allait être parfaitement impossible ! Surtout en ne sachant rien eux même. Elle accéléra aussi le pas, maugréant contre la remarque suivante de Natsume. Un « ça va ! » lui échappa alors qu’elle arrivait à ses côtés.

« De toute manière, elle ne nous reverra pas comme ça ... J’espère... »
Son dernier mot était prononcé plus faiblement que le reste de sa phrase.

La suite la fit réfléchir un peu. Rentrée ? Et tomber sur Jilan sous cette apparence ? Bah voyons ! Sans façon. Et elle supposait que rester avec quelqu’un qui vivait la même chose devait être la meilleure idée, à défaut d’en avoir une autre. Et le fait d’aller du côté de la plaine était plutôt sympa. Ils seraient plus tranquilles pour parler et essayer de trouver une putain de solution.
Assise dans l’herbe, elle ferme les et rejeta la tête en arrière. Essayant de faire le vide autour d’elle. Peut-être qu’une idée lumineuse allait lui tomber dessus ? Comme par miracle ? Evidemment... La louve écouta avec attention les propos de son ami. Un tour en ville ? Pourquoi pas mais... C’était un peu spécial quand même et puis, comment savoir qui était dans le même cas qu’eux ?

« Et tu veux demander à chaque personne qu’on croise si ça leur est arrivée ? Ca va être dur de ne pas passer pour des fous à ce rythme... »


Mais il pouvait entendre dans sa voix qu’elle n’avait pas de meilleure idée à lui soumette et qu’elle ne rejetait pas totalement la sienne.
Seulement les célibataires ?

« Oui... C’est ce que j’ai sous-entendu aux Sources... »
A croire qu’il ne l’avait pas écouté quand elle parlait ! C’était bien un homme ça ! La suite lui fit hausser les épaules. Elle vivait bien avec quelqu’un... « C’est le cas, mais ce n’est pas une relation aussi conforme qu’on voit partout... Disons simplement que c’est une relation basée sur la confiance avant tout. »

Et c’était ce qui devait résumer au mieux ce qu’elle vivait avec Jilan. Pas de sentiments encombrants mais une confiance plus ou moins réciproque. Et puis dans le fond, elle ne savait pas comment la résumer autrement. La lycanne se tourna alors vers lui, pour le regarder du coin de l’œil.

« Et toi ? Si mon hypothèse est bonne, c’est que tu n’as pas trouvé l’Amour non plus ? »


Enfin, ce n’était peut-être pas le meilleur sujet de conversation à aborder entre eux. S’ils se connaissaient par le passé, il ne pouvait pas prétendre que c’était toujours le cas à l’heure actuelle. La louve finit par s’allonger sur l’herbe et fermer les yeux, si elle pouvait rester ici pour toujours, ça lui plairait sans doute assez. Sentir les rayons du soleil sur sa peau était réellement quelque chose d’agréable. Elle écouta la réponse ou non, de Natsume avant de poursuivre sur le sujet de la journée.

« Et si on attendait la nuit ? Après tout, ça s’est passé en pleine nuit non ? Sans explication ? Et puis, pour avoir passé une journée dans le corps d’un homme, et toi d’une femme, aller jusqu’à porter des vêtements qu’on ne porterait pas d’habitude... C’est déjà beaucoup non ? »


Soupirant, Leann finit par s’approcher de Natsume et sans crier gare, elle se mit à l’embrasser avec amour et passion. Après tout, 14 février oblige ! Et si c’était vraiment un coup d’elle-ne-savait-qui, qui voulait jouer un mauvais coup aux célibataires de la ville -s’ils n’étaient pas les deux seuls touchés- alors pourquoi ne pas tenter quelque chose dans ce registre ? Bon, elle ne prévoyait pas de coucher avec son ami pour aller au bout de son hypothèse mais un baiser, c’était déjà ça non ? Surtout que ce n’était pas n’importe quel roulage de pelle ! Il y avait des sentiments d’amour dedans quand même ! Même si elle n’éprouvait rien dans ce registre pour le jeune albinos. Disons plutôt, de l’amour amical ?

Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Dim 12 Avr - 1:56

Revenir en haut Aller en bas
Pourquoi est-ce qu’un début d’agacement se faisait entendre dans la voix de son amie lorsqu’elle se répéta ? L’albinos fronça les sourcils. Ce n’était pas son intention de reprendre les propos de son interlocutrice mais si ceux-ci n’avaient pas résonné de manière convaincante à ses oreilles quelques minutes plus tôt, devant le phénomène en question, il commençait à rejoindre l’avis de Leann. Où était le mal à ça ? Il ne reconnaissait pas ses torts mais voulait que la louve poursuive sur son idée de base, non qu’elle s’imagine qu’il ne l’avait pas écouté. Le darkness se savait con et impulsif mais à ce point… Natsume préféra ne pas revenir sur la pique de son interlocutrice et écouta davantage sa réponse. Une relation pas aussi conforme ? Il allait ouvrir la bouche pour lui demander s’il s’agissait carrément d’une relation basée sur le sexe uniquement, même s’il ne porterait aucun jugement négatif sur la chose en question. Lui-même n’était pas une référence dans le domaine de l’amour sentimental et romantique, le garçon le savait que trop bien… A la limite, il serait peut-être un peu surpris et perplexe d’imaginer son amie partager le quotidien d’un homme –ou d’une femme remarque- en tant que simple sexfriends… Ce n’était pas l’image qu’il avait de la principale intéressée mais après tout si elle était heureuse ainsi ? Quand la louve termina son explication, Natsume se mordit la langue, se félicitant intérieurement de n’avoir pas exprimé de vive voix le fond de ses pensées.

« Sur la confiance hein… ? » laissa-t-il échapper à voix basse.

Sans doute qu’une relation amoureuse pouvait passer par la confiance, il le fallait même. Sinon c’était la rupture inévitable ! Mais de là à ce qu’elle se limite seulement à de la confiance entre deux individus qui voulaient se rapprocher… Le darkness ne pouvait pas croire que leur proximité se limitait à ça. Ou alors son amie ne voulait pas tout lui raconter ? Ce n’était pas comme s’il avait formulé une question différente, plus portée sur la nature de leurs rapports intimes… Et après une courte réflexion, il n’allait pas la poser. Non pas par gêne ou désintérêt, bien au contraire dans le second point, mais par respect pour la vie privée de Leann. Il avait suffisamment commis de bourdes comme ça pour la journée…

« Moi ? »

Cette fois, elle le prenait littéralement de court et ça se lisait sur son visage. Natsume n’en était pas à rougir comme l’un de ces adolescents qui se savaient démasqués sur le plan de leurs sentiments personnels. Même si on pouvait quelques fois en douter, il avait mûri d’une certaine façon. L’Amour ? Celui-là même qu’on écrit avec un a majuscule ? Détournant le regard de celui de son interlocutrice, l’albinos se mit à fixer un point à l’horizon, sans réellement le voir.

« En fait, si, je l’ai trouvé… »

Tandis qu’il parlait, un frisson lui parcourut le dos puis le corps tout entier. Les mots lui manquaient pour définir ce qu’il ressentait à cet instant précis. Un mélange de fierté et de tristesse à la fois. Il ne pouvait pas oublier les minutes passées en compagnie d’Amarra, que ce soit dans cette vie ou dans celle d’avant. Les souvenirs la concernant étaient parfois confus ou flous mais les émotions, elles, demeuraient claires. Comme si la jeune femme avait senti son malaise –ou alors la nostalgie qui émanait de lui, même si celle-ci n’avait pas d’odeur-, cette dernière enchaîna sur un nouveau sujet, à la manière d’un commun accord tacite entre eux. Sans même échanger une parole en guise de transition, voilà que Leann s’interrogeait sur la marche à suivre. Attendre la nuit ? En espérant que la transformation inverse conduisant à la normale ne se fasse en douceur et naturellement ? C’était une idée qui tenait la route mais si ça ne fonctionnait pas ? Si justement ils avaient jusqu’à la tombée de la nuit pour trouver une solution ? Au risque de rester avec cette apparence pour toujours ? Le darkness grimaça malgré lui avant de s’ébrouer.

« On peut essayer faute d’avoir une meilleure idée mais imagine que ça ne se produise pas ? Qu’on soit condamné à garder ces apparences parce qu’on n’aura pas trouvé la solution pour inverser le processus ? Bon, être une femme comporte quelques avantages –comme celui de mater aux Sources chaudes- mais ça risque de poser quelques problèmes pour notre boulot, notre entourage… J’imagine qu’on ne doit pas être les seuls dans ce cas mais… »

Mais quoi ? Il pourrait se contenter de la perspective de n’être pas seul dans cette galère ? Que d’autres subiraient le même sort en se retrouvant prisonniers d’un corps qui n’était pas le leurs ? Non, définitivement non ! Natsume jura et se creusa la tête de plus belle, espérant trouver une autre solution que celle consistant à attendre la tombée de la nuit, avant que celle-ci ne se fasse. Il avait encore plusieurs heures devant lui mais le temps risquait peut-être de filer plus vite qu’il le croyait… Il vit du mouvement dans sa direction du coin de l’œil et tourna la tête en direction de son amie, cherchant à voir ce qu’elle faisait. Le baiser lui fit écarquiller les yeux. Le temps parut suspendre son envol l’espace de quelques secondes aux allures d’éternité. Son regard, surpris, se perdit dans celui de Leann alors que leurs bouches, puis leurs langues s’unissaient. Il n’eut pas le réflexe de la repousser sur le moment car ce baiser était loin d’être désagréable. Une bouffée de chaleur vint même se faire sentir au niveau de son bas ventre, si bien que le garçon finit par répondre doucement à l’initiative de la louve. L’envie de tout laisser tomber pour se laisser porter par ces sentiments de quiétude le prit. Même si cela fut de courte durée. Le darkness la prit par les épaules avant de la repousser brutalement, trop à son goût puisqu’il ne voulait pas non plus qu’elle s’imagine que son baiser n’était pas agréable. Lâchant une épaule au passage, Natsume s’essuya la bouche à l’aide d’un avant-bras, s’exclamant :

« Mais ça ne va pas la tête ? Qu’est-ce qui te prend de m’embrasser comme ça ? »

14 février ou pas, ils n’avaient pas ce genre de relation ! S’ils n’en avaient pas tiré profit alors qu’ils se trouvaient dans les Sources, pourquoi maintenant ? L’albinos ne comprenait pas ce qu’elle cherchait à faire et ça se lisait dans ses yeux, lesquels semblaient attendre une explication avec la lueur d’accusation brillant à l’intérieur. Comment Leann avait-elle pu agir de la sorte alors même qu’il venait de lui avouer aimer quelqu’un ? Bon d’accord cette personne n’était plus de ce monde. Par ses soins même… Mais ce n’était pas une raison ! D’autant que la louve ignorait tout de cette histoire… Alors qu’une foule de pensées lui traversaient l’esprit, le garçon fut pris d’un tremblement. Ce n’était pas comme le frisson qu’il avait ressenti quelques minutes plus tôt. C’était plus marqué, plus fort, plus violent. Incontrôlable. Comme une vague qui lui arrivait dessus à toute vitesse, inévitable et qu’il n’avait plus qu’à se préparer à encaisser.

« Bordel mais qu’est-ce que-… » commença-t-il sans avoir le temps d’aller au bout de sa phrase.

La douleur le fit se plier en deux. Ce fut bref, heureusement pour lui. Lorsqu’elle cessa, Natsume sentit que les deux bosses contre lesquels ses bras s’étaient naturellement serrés au moment de ressentir cette montée brutale de douleur, venaient de disparaître. Leur forme rebondie semblait même s’être dirigée vers son entre-jambe et il retrouva la sensation familière de son membre pendant entre ses jambes. Son apparence était redevenue à la normale, et avec elle, sa corpulence naturelle, si bien que les vêtements achetés un peu plus tôt en magasin paraissaient trop courts pour lui, se déchirant même par endroits. Le darkness sentit quelque chose glisser contre son torse et alors qu’il se redressait, le soutien-gorge fit son apparition en glissant hors du T-shirt qu’il portait. Le garçon l’attrapa avant qu’il ne touche le sol et face à cette vue, il se mit à rire de bon cœur. Quelle journée de fous ! Mais elle semblait enfin s’achever, avant même que la nuit ne tombe ! Et Leann alors ? Etait-elle… ?

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Leann Ridley
Admin
avatar
Messages : 975
Date d'inscription : 30/09/2012

Feuille de personnage
Particularité: Supporte la douleur à l'extreme.
Emploi: Stripteaseuse
Rang: Chienne érrante

Message par Leann Ridley le Dim 12 Avr - 22:49

Revenir en haut Aller en bas
Le murmure de son ami ne passa pas inaperçu, surtout aux oreilles d’une louve, mais l’intéressée ne savait pas quoi lui réponde et encore moins, si elle devait répondre quelque chose. Ils étaient amis, c’était incontournable mais de là à parler de ce sujet de conversation ensemble, c’était un peu trop bizarre à ses yeux. Peut-être parce qu’ils étaient trop différents de ce qu’ils avaient été auparavant. Leann se contenta donc d’un faible haussement d’épaule et d’un sourire en coin, pour lui faire comprendre qu’elle lui avait dis la vérité mais qu’il risquait de ne pas en savoir plus. Elle-même, n’aurait pas su décrire exactement sa relation avec Jilan. Confiance et sexe, oui. Mais quant étaient-ils des moments presque de complicité qu’ils pouvaient avoir ? La lycanne préféra ne pas s’attarder sur ce sujet, sachant que cela ne la mènerait à rien de bon et surtout, ce n’était pas le moment pour ça et encore moins le lieu. La suite de la conversation lui fit se mordre l’intérieur de la lèvre. Au vue de la réaction de Natsume, la jeune femme avait mis le doigt sur quelque chose qui le mettait mal à l’aise, ou du moins, qui n’était pas si heureux que ça à ses yeux. Si les lycans étaient souvent comparés à des chiens, ce n’était pas simplement pour leur affiliation à la race canine, mais aussi parce qu’ils pouvaient sentir et ressentir les sentiments forts des individus qui étaient à leur côté. Enfin, ça n’avait rien de précis et de très clair mais chaque émotion dégageait plus ou moins une odeur. Le corps produisant les phéromones ou une quelconque substance qui s’en rapprochait, comme signal de ce qui se passait dans l’esprit du concerné. Leann préféra donc ne pas continuer sur sa lancée, notamment en sentant cette pointe de tristesse dans la voix de son ami. Elle ne comprenait que trop bien la perte de l’être aimé et elle ne voulait pas enfoncer davantage le couteau dans la plaie. Parce que oui, si la relation de son ami avec une autre personne était réellement heureuse et gaie, il n’y aurait pas ce sentiment qui émanait de lui. Peut-être qu’un jour, l’occasion se présenterait à eux, pour parler de tout ça... Peut-être. Un jour.

Garder ses apparences ? Cette idée donnait des frissons à la jeune femme. Elle n’avait aucune envie que ça se produise. Elle aimait son corps de femme et encore plus l’utiliser ! Et imaginer se transformer en louve... Ou loup. Non, c’était trop perturbant ! Elle préférait rejeter cette hypothèse très loin de son esprit. Mais elle n’avait rien à répondre à son interlocuteur. Ils étaient un peu trop sur la même longueur d’onde sur ce sujet pour qu’elle ait besoin de dire quelque chose. Mais elle pouvait toujours agir. Et c’était ce qu’elle fit. Qu’il réponde à son baiser la surprit plus ou moins. Mais dans le fond, elle appréciait ça à ce qu’il le repousse violemment suite à son geste. Ce qui ne tarda, évidemment pas, à arriver. Leann ne s’offusqua pas de son geste et se laissa faire sans résister, s’écartant de lui pour lui faire comprendre qu’elle n’avait pas l’intention de reproduire son geste.

« Oh ! Ne fais pas cette tête, on a pas ce genre de relation. C’était juste pour.... »

Essayer ? Parce que si quelqu’un s’était amusé à jouer avec des célibataires, si cette hypothèse loufoque était vraiment bonne, alors pourquoi ne pas essayer de faire ce que les couples font ? C’est-à-dire, se donner de l’amour ? C’était évidemment complètement fou et insensé de penser que ça pourrait marcher mais bon, ils n’étaient pas à ça près ! Oui, sauf que voila, la remarque formulée par Natsume lui tira les mots de la bouche, puisqu’elle sentait également quelque chose lui arriver dans l’ensemble de son corps. C’était presque similaire à la transformation en louve qu’elle pouvait exercer. La douleur en moins. Ce n’était pas une partie de plaisir, les gémissements de son partenaire d’infortune le confirmait, mais ça n’était rien à côté de la transformation en animal qu’elle pouvait faire. Ou peut-être parce qu’elle était un peu trop habituée à cette douleur. L’apparition de sa poitrine et la disparition de ce pénis entre ses jambes la fit grogner de contentement. Et si elle avait été sous sa forme lupine, elle aurait surement hurlé de plaisir de retrouver le corps qui lui appartenait de droit. Le tee-shirt de son ami était alors étonnement petit et étroit, ce qui la rassurait encore plus. Rien ne lui avait été retiré, pas même quelques centimètres ! Que demander de plus ? En voyant la tête de Natsume, le vrai, se tourner dans sa direction, Leann lui sauta au cou pour le prendre dans ses bras. Ils étaient redevenus comme avant, elle ne pouvait pas restée de marbre !

« Le pouvoir du baiser ! Ahah ! »
Plaisanta-t-elle en le lâchant.

Et même s’ils ne sauraient jamais le pourquoi du comment de tout ça, la lycanne était bien heureuse d’être de nouveau normale. Bien que cette histoire resterait dans l’ombre, entre lui et elle. Du coup, elle ouvrit son sac et commença à fouiller dedans, avec une poitrine pareille, elle ne pouvait pas trop se permettre de se balader sans soutif, sinon, bonjour le mal de dos ! Surtout avec un tee-shirt pareil ! Elle retira donc ce dernier pour enfiler sous sous-vêtement, sans vraiment se soucier du regard ou non de son ami sur elle et revêtit par la même occasion son propre haut. Elle lui tendit celui qui lui revenait de droit et lâcha :

« Je te rends ton pantalon maintenant ? ~ »


Devant le regard de son ami, elle se mit à rire joyeusement...
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Dim 12 Avr - 23:13

Revenir en haut Aller en bas
Encore stupéfait d’avoir retrouvé son corps d’origine, Natsume ne put que se tourner dans la direction de son amie, se surprenant à espérer de tout cœur pour elle que c’était également son cas. A en juger par les grognements de louve qui s’échappaient d’entre ses lèvres, sa posture légèrement recroquevillée sur elle-même, Leann subissait à présent la même vague de douleur que lui plutôt. Ses formes féminines revinrent tout comme les siennes, masculines et le garçon laissa échapper un soupir de soulagement. Cette drôle de situation était enfin terminée, vive le retour à la normale ! Quoique… Il éprouvait toujours une pointe de regret de n’avoir pas pu mater des poitrines qu’il imaginait magnifiques dans le bassin réservée aux femmes au sein des Sources chaudes… Le darkness fut surpris par le geste de la jeune femme mais il lui rendit son étreinte non plaisir. C’était définitivement plus agréable de tenir une telle créature entre ses bras, surtout quand son tour de poitrine était aussi imposant… La plaisanterie de Leann le tira de ces pensées perverses. Le baiser ? Etait-il vraiment la cause de l’inversion de leurs transformations respectives ? Il était vrai que le phénomène s’était produit de manière quasi simultanée à la suite du bref contact charnel entre leurs lèvres mais…

« Tu crois vraiment que c’est ça ? Qu’il suffisait d’embrasser une personne victime d’une transformation similaire pour que les choses redeviennent normales ? » interrogea-t-il tout en jetant un rapide coup d’œil dans son short.

Celui-ci était maintenant trop étroit pour lui –puisque 6 tailles en dessous quand même !- et il lui tardait presque de se changer… Chose que son amie n’attendit pas pour faire et Natsume ne put que se frapper le visage avec une main. Dire qu’il n’en profitait même pas pour mater au passage ! Il était simplement exaspéré par l’attitude et le manque de pudeur de la part de la jeune femme. Même si des deux, il s’était montré le plus exhibitionniste lorsqu’ils se trouvaient encore dans le bassin. Et si… C’était se souvenir d’un Amour sincère et véritable qui les avait amenés à retrouver leurs apparences d’origine ? Après tout, il avait eu le visage d’Amarra devant les yeux lorsque les lèvres de son interlocuteur étaient venues chercher les siennes, tout comme sa langue et c’était pour cette raison qu’il l’avait repoussée. Car oui, les plans d’un soir ne le dérangeaient pas. Mais il refusait de remplacer son Amour, le seul et unique. Ressentir un fort sentiment de ce genre avait eu raison de la farce dont ils avaient été victimes ? L’albinos reporta son regard sur Leann alors que la voix de cette dernière résonnait de nouveau. Sans lui répondre, il la dévisageait en silence. Il était content d’avoir retrouvé son corps d’homme mais il ne pouvait s’empêcher de réfléchir : est-ce que la louve venait elle aussi de réaliser qu’elle aimait quelqu’un ? Celui qui partageait sa vie dans la relation de confiance qu’elle avait évoqué ? Ou alors un autre ? Il ne le saurait probablement jamais et poser directement la question à son amie serait mal venu de sa part. Constatant un début d’interrogation dans le regard de cette dernière, sans doute en raison de son manque d’enthousiasme après avoir retrouvé son apparence normale, il se reprit pour ne pas l’inquiéter outre mesure.

« Et comment que je le veux ! Je n’ai pas envie de rentrer à poil chez moi ! » répliqua-t-il avec le sourire.

A présent que les choses étaient revenues à la normale, ils ne leur restaient plus qu’à se changer pour être le plus à l’aise possible dans leurs baskets. Les deux amis demeurèrent tout de même quelques heures de plus dans la plaine, commentant à tour de rôle ce qu’ils venaient de vivre, chacun ayant des anecdotes à raconter à l’autre. Et lorsque la nuit tomba, ils décidèrent d’un commun accord de rentrer en ville. En bons termes et soulagés de voir que cette étrange journée touchait à sa fin.

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Event de la Saint Valentin : Pokémon Go !
» [Terminé][Piscine] [Event St-Valentin] "La vie n'est que des choix: continuer son chemin ou plonger" [Fletcher Salir/Aël T. Demareck]
» ◮ EVENT ST VALENTIN — lillias nicolson et jaimie thompson
» ◮ EVENT ST VALENTIN — luzia ozores et sean mclloyd
» ◮ EVENT ST VALENTIN — ginger ravensdale et vitali vassiliev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: Archives RPs :: Rp terminés :: RPs évenementiels-