La base à savoir
Le contexte
Les Infos et Liens Utiles
Contexte 2.0 "10 Janvier 2017. Alors que l'avventura laisse le soleil se coucher, pour accueillir la nuit en son ciel étoilé, sur lequel repose une Lune aux teintes étrangement rosées, d'inexplicables apparitions émergent des ombres les plus banales de la ville et délivrent d'un quartier à l'autre de multiples hordes de démons. Il est à peine 22h20, que les premiers hurlements réveillent en sursauts les habitants. Un massacre de masse oppose des forces machiavéliques, aux créatures du monde réel. Non préparées et entièrement concentrées sur la traque des rebelles, les forces de l'ordre luttent dans l'anarchie la plus totale, subissant des pertes continues et victimes d'un soudain brouillage des communications. Même les sièges les plus sécurisés subissent des assauts, sans qu'aucun secours ne leurs vienne en aide. Les citoyens trépassent, crocs, griffes, magies, armes et pièges s'offrent aux âmes égarées, ainsi qu'aux fuyards désespérés. Des créatures surgissant sans nuls doutes des entrailles de l'enfer, se distinguent par des hauts faits, dont très peu purent réchapper pour en témoigner. Certains citoyens lutteront en vain, d'autres sauveront des vies en éprouvant leurs forces à cette nouvelle menace inexpliquée. La Lune gagne en éclat, rougeoyant meurtre après meurtre, comme si le sang des innocents lui est directement livré. Avant que l'aube ne puisse réconforter la ville de ses premiers rayons, une voix aussi informe que la silhouette naît dans les limbes de chaque âme: humains, lycans, élémentaires, vampires, hybrides et lightness. Et elle délivre un message sans équivoque: "Nous reviendrons." Suite à ce massacre à sens unique, le chaos ne cédera sa place qu’à la misère et la terreur. Les rebelles ne sont déjà plus que de l’histoire ancienne. Désormais les cendres et le sang tapissent les pavés de la ville. L’hôpital a été entièrement vidés, plus aucun médecins, ni aides-soignants ne réside entre les quatre murs des bâtiments. Sans parler des patients qui n’ont laissés aucune traces, si ce n’est quelques exceptions, comme des membres déchirés dans un coin ou l’autre d’une chambre éventrée par on ne sait quel prodige. D’autres infrastructures ont connu le même sort. Beaucoup de gens ont tentés de se réfugier dans la forêt, fuyant avec familles et possessions de fortunes. Très peu purent réellement gagner la lisère, avant de se faire rattraper par la folie incarnée. Pour les chanceux ayant finalement réussit à atteindre la forêt, ils sont accueilli à bras ouverts par d’aveuglants spots lumineux, ainsi que des gyrophares bleus et rouges. Plusieurs mégaphones, ainsi que des unités militaires recueillent les survivants, offrant aux rescapés protection et refuge. Aucun d’entre eux ne porte l’insigne du Cercle, seuls des écuissons bleus blancs et rouges ornent quelques gilets. L’hôpital n’étant pas le seul bâtiment à subir une importante concentration de monstres, le bâtiment du Cercle, autrefois symbole de puissance et d’ordre n’est plus qu’une ruine où errent quelques soldats et représentants. Les flammes laissent tomber le triste voile de la défaite sur l’ancienne bâtisse, alors que les équipes de secours montées et désignées à la hâte s’évertuent à gagner la ville. Les moyens de communications, tels que le téléphone, les lignes sous terraines, satellites et même internet n’ont étés suspendu que le temps de l’attaque,permettant aux forces du Cercle encore en vie de s’organiser tardivement. Les rues brûlent, ou s’effondrent sur elles-mêmes, emportant avec eux, cadavres et blessés et enfouissant le désespoir et les larmes dans une avalanche de décombres. Plusieurs héros se démarqueront, mais beaucoup d’autres terniront l’image des rescapés. Nombreux sont ceux qui profitent du chaos pour assouvir leurs dessins si longtemps refoulés. Créatures et humains laissent leurs anciennes querelles reprendre vivement le dessus. Le Cercle ayant une nouvelle fois échoué à son devoir, les citoyens les plus téméraires refusent leurs aides, détournant camions armés, ou lapidant les forces de l’ordre cherchant à porter secours. Seul le quartier dévasté n’a pas subi le moindre dégât, protégé par une étrange aura tout le long de l’attaque : une statue composée d’un matériau inidentifiable rayonne d’une douce lueur mauve. Plusieurs citoyens et locaux déposeront fleurs et pièces aux pieds de cette dernière. Un symbole est né, alors que les locaux, commencent à fermer l’accès au reste de la ville. On les a ignorés, oubliés et laissés vivre dans la misère pendant sept longues années. Désormais, le quartier dévasté ne jure que par lui-même. Deux heures après l’aube, alors que des camions de l’Armée de terre finissent d’encercler la ville, plusieurs hélicoptères munis de hautparleurs, surplombés par des enceintes tonitruantes monopolisent l’attention des survivants : « Citoyens de l’Avventura, ici le générale Theodore Valencien. Au nom de la République, des pouvoirs publics français et de l’armée française nous vous sommons de vous réunir tous dans l’ordre et le calme aux diverses places publiques qui composent votre ville. Nous laissons aux derniers représentants du Cercle une semaine pour œuvrer dans cette direction et répondre immédiatement à cet ordre. La France veut se voir restituer son territoire, créatures et humains seront traités de manière équitable et égale. Suite aux multiples catastrophes ayant secouées votre ville ces cinq dernières années, nous nous verrons une fois l’ordre rétabli, dans l’obligation de destituer le Cercle, afin d’implanter une nouvelle institution plus performante et équitable. Si, suite à ce message nos ordres ne sont pas exécutés, la nation française se réserve le droit, ainsi que le devoir, de réprimer toute formes de rebellions. D'ouvrir le feu aux moindres comportements suspects, aux moindres informalités, autant sur les créatures que sur les humains. Je répète… » Les hélicoptères tourneront plus d’une heure, sillonnant, et photographiant ce qu’ils pourront, analysant et estimant les dégâts. Peu réussiront à admettre qu’aucun char d’assauts, ni type de bombes n’aient pu être employés pour ravager cette ville. L’Avventura verra ses habitants faire face à de multiples mouvements de foules. Entrant dans un quotidien fastidieux, le jour ils devront lutter pour coexister et se faire une place. La nuit, ils survivront et se serreront les coudes… ou bien blesseront les genoux des autres pour s’échapper. « Anciens rebelles, nouveaux chefs de gangs, simples travailleurs à la rue, héros anonymes, terroristes en devenir, représentants du Cercles, partisans, créatures ou humains. Vous n’êtes plus désormais que des rescapés à la merci de deux nouveaux ennemis bien plus puissants que cette ville n’a jamais affrontée. Saurez-vous faire le bon choix ? Montez votre camp ou rejoignez en un. Mais décidez-vous vite, car n’oubliez pas : nous reviendrons. Muahahahahahah. »
Nouveautés
En rp
Hors RP
> Le Cercle est tombé, suivant les Rebelles dans leurs tombes, cédant place à la panique et l'horreur des carnages.

> Les bâtiments du Cercle semblent habités par d'étranges phénomènes et créatures inconnues. Les derniers partisans et soldats encore en états de combattre, font un appel aux volontaires pour reprendre leur base aux griffes de ces démons.

> Il n'est désormais plus possible de dormir sur ses deux oreilles, les horreurs avaient promis de revenir et elles semblent tenir leur parole. Les rues et les habitations sont en proies à la tombée de la nuit à divers massacres et luttes pour la survie. Armez-vous de courage Avventuriens, chassez ou soyez chassez, mais ne perdez pas espoir.

> Le bruit court que certains Rebelles qui devaient être appréhendés après la chute de leur repaire ont échappés aux soldats du Cercle. Ils se seraient réfugiés dans l'un des quartiers des rues et feraient ouvertement du recrutement en pleine journée du matin jusqu'au soir. Ces derniers prétendent avoir réussi à trouver une place sécurisé ou se réfugier pouvant accueillir les nouvelles recrues.

> Le centre commerciale semble servir de repère à d'étranges inconnus que personne n'avait vue auparavant, tout ceux qui si sont aventurés n'ont plus donnés signe de vie depuis. Quels genre d'horreurs regorgent entre ces dix étages dévastés?

> Le cimetière est désormais habité par deux entités silencieuse qui refusent de bouger, ou bien de communiquer de jours comme de nuits. Quelques citoyens défendent quiconque de leur chercher des noises, et témoignent de leur incroyable puissance, ainsi que de leurs capacités à combattre à mains nues les abominations qui ravagent la ville.
Sujet(s) actif(s) du jour visible en cliquant sur ce lien

9 Janvier 2017 : Remise à zéro des actualités du forum sur la page d'accueil que vous pourrez néanmoins retrouver sur le journal de progression du forum, le lien se trouvant en bas de cette section. Le Staff vous souhaite aussi une très bonne année 2017 ! =D

Journal de progression du forum
Partenaires
  • L'explication du Coeur.

  • Les Informations


    Avis à la popula...
    Lun 20 Fév - 13:54
    Lorelaï Voir le dernier message

    Cette catégorie recense des actions faites par le staff et des informations utiles. Elle informe aussi des points qui seront modifiés par la suite dans le règlement. Il est donc fortement recommandé de lire les nouveaux sujets affichés afin de vous tenir au courant !



    Vacances, Hellfe...
    Sam 17 Juin - 16:38
    Bran Marok Voir le dernier message

    Ici, vous pouvez nous prévenir d'éventuelles absences ou abandons (TwT) Créez un seul et unique topic pour vous.



    - Ariesten -
    Ven 19 Mai - 7:19
    Ariesten  Voir le dernier message

    Le partenariat est ouvert aux invités, il vous suffit de poster dans cette section. Le up des fiches est autorisé (et souhaité ~ )



    Redonnons vie à ...
    Ven 9 Juin - 9:16
    Jayura Voir le dernier message

    Postez toutes vos réclamations et/ou suggestions ici dans un esprit d'échange et de partage d'idées entre tous. N'hésitez pas à nous faire part de vos idées concernant le rp ou même le forum! Section ouverte aux invités.


  • Votre personnage et son camp


    Journal d'une él...
    Mer 15 Fév - 12:16
    Jayura Voir le dernier message

    Où en est votre personnage dans son histoire? Et l'état de ses relations? Racontez nous les aventures et mésaventures qu'il vit ou a vécu dans le RP. Cet endroit vous appartient!



    Portable de Jayu...
    Dim 12 Fév - 18:55
    Jayura Voir le dernier message


    Voici l'emplacement pour vos échanges téléphoniques. Sms, courriels et appels !





    Cette partie concerne les avis lancés par le Cercle ou même des Rebelles en fuite. Une fois un avis posté, il devient officiel et chacun est libre d'utiliser cette information comme il l'entend ~
    Bonne chasse à tous ~


  • La Ville de L'Avventura - Centre ville


    Description.
    Mer 15 Fév - 17:01
    Stan Hollow Voir le dernier message

    La base du Cercle était découpée en deux parties, l'une d'elles était dédiée au public alors que la seconde était réservée au personnel et aux partisans. Autre fois une infrastructure organisée, symbole de paix et d’équilibre, elle est désormais l’antre des milles et une horreurs. Les soldats, représentants et autres partisans ayant survécut à la chute des bâtiments du Cercle témoignent peu de ce qu’ils ont vécu. Ce fut la première défait totale essuyée par les forces du Cercle, défaite dans leur propre ville et QG qui plus est. Les seuls témoignages recueillis, nous permettent de comprendre qu’il ne faut sous aucun prétexte s’y aventurer seul. A une vingtaine de mètre de l’entrée, se sont retranché « La Force ». Groupuscule ayant gardé foi au Cercle et en leurs représentants. Ces derniers tentent tant bien que mal de recruter de nouveaux partisans, pour reprendre d’assaut le QG et ainsi permettre au Cercle de remettre la main sur la ville, qu’ils refusent de céder à l’état, sans un minimum d’organisation. Vous feriez mieux de passer par eux, si vous désirez vous y aventurer.



    "Je soulèverais ...
    Lun 19 Juin - 14:54
    Rémio Voir le dernier message

    Si vous osez y mettre un pas, c'est à vos risques et périls. Les rues sont sombres et pleines d'embûches. Infinies et remplies de culs de sacs, elles ne sont munies que de quelques lampadaires placés au début des allées. Ensuite, pour ceux qui n'y voient pas la nuit, vous en arriverez presque à regretter que les ténèbres ne soient pas vôtre seule compagnie. Les anciens rebelles, ou autres civils déçu et remonté contre le Cercle fédère la plus part des rescapés et cherchent à faire leurs lois. Pillages et rackets sont désormais monnaie courante, quelques militants pros Cercle cherchent encore à gagner le cœur des réfugiés. Mais le conflit semble jouer en faveur des bandes anti-cerclistes.



    Des livres, des ...
    Sam 15 Avr - 14:50
    Haru Astine Voir le dernier message

    Désormais sous le contrôle d’un commerçant renommé, si vous voulez vous adressez au responsable, c’est Nicolas Dogue. Grand homme aux épaules cintrées, il tenait autrefois la coutellerie la plus luxueuse et variées de la région. Bien, que la police le soupçonnait par le passé de trafiquer discrètement des armes à feux, il est désormais fier d’avoir tenu bon et vous répètera cent fois qu’il avait toujours su que ça finirait comme ça. La rue aux magasins n’est plus que l’ombre d’elle-même. Autres fois, le moindre pas vous menez à découvrir une nouvelle boutique, les chariots et les stands « authentiques » se battaient pour le moindre carré de trottoirs exploitable, avec pour seul mission de satisfaire les clients. Celles du centre de la rue étaient généralement tellement bien placées que le coût se faisait sentir rien qu’au regard. Désormais, comme la grande majorité de la ville, ce n’est plus que ruines, vitrines en miettes et carcasses pillées. Peut-être pourriez-vous y trouvez des survivants, voir des anciennes connaissances ? Certains réfugiés, sont parvenus à se barricader dans le centre du quartier sous les conseils et la juridiction de Dogue. Leurs spécialités semble être la récupération, vivres, objets utilitaires, vous n’y trouverez peut-être pas le bonheur, mais ils auront peut-être ce que vous cherchez. Capuches et cagoules déconseillées sous peine de coups de feu malencontreux.



    Soirée gachée (P...
    Mer 1 Fév - 13:09
    Ryuku Voir le dernier message

    Lorsque vous mettez un pied à l’intérieur, vous apercevez aussitôt l’imposant comptoir en bois sculpté, qui ressemble à une alcôve le long du mur, l’écartant du reste de la salle, entièrement composé de tables censées accueillir les clients. Les meubles sont en morceaux, les escaliers ainsi que le sol couvert de traînées d’hémoglobine. Et l’étage… âme sensible s’abstenir de regarder dans les alvéoles où nous passions autrefois de brefs instants intimes. En cette sombre soirée, la luxure semble avoir repris ses droits sur nos pauvres corps de mortels. Car s’il y a bien des monstres affamés de chaire, certains semblaient bien plus attirés par l’autre aspect de cette dernière. La scène ou autre fois danseurs et comédiens venaient divertir, chaudement les convives, n’est plus qu’un vaste amas de lambeaux humains imbibé de larmes et de sang. Quelques fenêtres teintées encore intactes masquent la lumière du jour et des lampadaires. Mais le temps que vous vous remettiez de vos émotions, retournez-vous et tenez-vous prêt, car si vous aviez la malheureuse idée de vous y être aventurez de nuit. Homme, ou Femme, le moindre orifice deviendra vôtre plus grand fardeau face aux démons qui vous y attendent.



    Plus personne n'...
    Mer 13 Avr - 20:02
    Soleon Voir le dernier message

    L’auberge était autre fois un endroit conviviale, réputé pour sa tempérance, ses plats variés et réguliers, ainsi qu’un service impeccable. Désormais, toute chaleur s’est évaporée de cette ruine en cendres, il ne reste plus que des poutres brisées, ainsi que des souvenirs sur lesquels des âmes égarées viennent se recueillir. Si vous étiez venue enquêtez la seule chose qui vous attendes, sont une dame aux cheveux rouges, ainsi qu'un aveugle aux mains baladeuses. Personne ne semble les reconnaître, ni même avoir envie de les approcher. Certains témoins prétendent qu'ils seraient derrière la destruction de l'auberge.




    Le night club La Cage était le neck plus ultra de la boite de nuit. De façade, les imposantes portes métalliques qui autre fois scellaient l’entrée, sont renversée sur le seuil. Les têtes des deux agents de sécurités, ainsi que celles des clients les plus malchanceux se sont retrouvées accrochées de part et d’autres de la salle. Le grand panneau rouge qui indiquait l’entrée, juste devant le parking, se voit désormais tordu dans un nœud improbable, indiquant désormais le sol. A l'intérieur, les murs sont noirs et ébréchés, le sol et parsemés de morceaux de verres. La scène n’offre plus aucun spectacle, si ce n’est celui d’une rangée de pentacles plantés dans le sol. Le bar possède encore quelques bouteilles en tout genre, les tabourets eux en revanche semble avoir servi à se défendre ou bien a achever les victimes. Au milieu de cet étrange bordel, se trouve une étrange dame aux cheveux verts et aux yeux noirs. Elle traverse les murs comme le comptoir et se contente de chantonner une étrange chanson sans queue ni tête à propos d’un loup noir, aux griffes séduisantes et aux crocs attachants.





    Situé non loin du centre-ville, ce n’est plus qu’une zone sauvage où se sont retranchés deux nouveaux groupes anti-Cercles. Ces derniers coexistent fragilement, cherchant encore à déterminer la place des créatures dans la future société humaine. Les bâtiments du lycée servent de QG au Mouvement Anti Cercle, mené par l’ancien directeur des lieux, Damien Siron, il défend les droits humains. Et proclame la chasse aux monstres, ainsi que l’exil de ces derniers dans une zone reculée du monde. Convaincu que la cohabitation n’est plus un sujet à débattre, mais à classer. Tandis que le QG des Humanistes Universels lui c’est retrancher dans l’université. Ils cherchent à déculpabiliser et enlever toutes responsabilités aux créatures pour les incidents survenus dernièrement. Supervisés, par un ancien professeur de philosophie connu sous le nom de Mr Valdez. Ses deux groupes ont réussi à survivre ensemble à la nuit du massacre, mais leurs idées et opinions ont très rapidement provoqués une scission dès l’Aube. Le seul point ou ces deux camps s’entendent reste sur l’union aux forces militaires de l’état Français, ainsi que la destitution du Cercle et la condamnation de ses représentants. Ce lieu n’a été que très faiblement attaqué par rapport aux restes des bâtiments et autres infrastructures de la ville. Les deux camps n’ont encore rien tentés l’un envers l’autre, mais seule un vaste terrain vague, parsemé de tables en morceau et d’arbres arrachés ou abimés les séparent. La seule question réside dans le temps que cette trêve perdurera.



    Soirée gachée (P...
    Mar 14 Fév - 12:53
    Ryuku Voir le dernier message

    Ce quartier fut la victime de plusieurs attaques pendant les trois jours sombres. Les dégâts sont toujours présents autant que cette ambiance lugubre et cette sensation d’insécurité. Délaissé depuis sept ans ans avec un taux de chômage affolant, ainsi que des travaux de restauration toujours repoussé, voir délaissé. Ce quartier c’est vue offrir un revers du destin qu’il n’ait pas prêt d’oublier. La roue ayant tournée, désormais il siège au milieu de ce quartier une statue composé d’une matière semblable à du carbone solide. Représentant une femme aux cheveux longs, au visage triste et à la jupe légère, ses mains croisées sur son décolleté lui donnent un air de martyr suppliant le ciel. Le soir du massacre, il aurait émané d’elle une étrange lumière mauve, s’étant propagé dans un puissant flash, jusqu’aux limites du quartier dévasté. Plusieurs monstruosités tentèrent de pénétrer leurs rues, mais aucune ne put survivre. Au moindre pas de trop, leurs corps se voyaient démembrés sur place, pour finalement s’effriter dans un nuage de poussière. Depuis, les riverains du quartier dévasté vouent modérément un culte à la statue. Les rues sont surveillées, créatures et humains du quartier dévastés ne portent pas le Cercle dans leurs cœur, voir même pas grand-chose. Mais si vous cherchez des combattants chevronnés, ou bien des génies incompris, vous frappez à la bonne porte.


  • Alentours de l'Avventura



    Le parc était une propriété offerte par le Cercle. Les dirigeants décidèrent de son emplacement et de son design. Certains chemins sont composés de graviers alors que d'autres sont constitués de copeaux de bois (surtout ceux qui amènent au terrain de jeux pour enfants).Tous sont parsemés de corps en tout genre, ainsi que de carcasses de véhicules égarés, peut être que certains sont encore en état. La pelouse semble mourir progressivement, une journée après l'autre l'herbe jaunit, puis se ternit pour finalement laisser un sol sec et craquelé. La terre est grisâtre, l'air suffoquant et d'étranges vapeurs inodores bien que chaude émanent du sol. Vous y trouverez deux fontaines : une première qui fait office de centre et une seconde placée près de la ville. La première ne délivre plus d’eau, mais un liquide pourpre au goût ferreux, dont émane une odeur qui vous est peut être familière désormais. Plusieurs corps reposent à ses pieds, leurs dispositions vous laissent deviner qu’ils cherchaient à s’en éloigner. La deuxième, elle est proche de l’entrée Est du parc. Cette dernière n’est simplement plus d’activité et à perdue une partie de son bassin dans le conflit. Repose à l’intérieur le corps d’un lycan encore transformé, à la cage thoracique écartelée.



    Description des ...
    Mer 1 Oct - 10:38
    MDJ Voir le dernier message

    L'hôpital de l'Avventura est un endroit respirant la jeunesse de par ses appareils et son personnel. La structure a été étudiée pour être simple d'accès. Unijambistes, aveugles, manchots, vous trouverez toujours un moyen de vous en sortir dans ces murs ! Le manque d'expertise des médecins travaillant dans l'hôpital ne permet pas tous les types d'opérations, en revanche tout le monde a le droit et la possibilité d'être soigné. Poilus, suceurs de sang, naturistes, casse-croûte de base, erreurs génétiques, l'hôpital de l'Avventura vous ouvre ses portes et tend ses brancards à tous !




    Immense bâtiment de forme circulaire comprenant une dizaine d'étages, difficile de passer à côté du centre commercial. L'accueil se trouve au rez-de-chaussée, n'hésitez pas à demander votre chemin aux charmantes créatures qui vous accueilleront cornes et griffes limées. Elles vous recommanderont les peines les plus extravagantes, réparties sur les cinq premiers étages, le tout formant un véritable temple de la douleur. On peut également y trouver des centres ésotériques, dans lesquels marchandes d’étranges créatures à la peau de feu, vous pouvez aussi y trouver une salle de torture, dans laquelle s’exerce de jeunes enfants et autres démons en tout genre. Les derniers étages sont réservés aux professionnels et on ne compte plus le nombre d’horreurs qui s’y produisent. L'accès y est rigoureusement contrôlé, à la fois par d’étrange hommes masqués et équipés des dernières armures de type exosquelettes. On emprunte les ascenseurs pour y accéder, à moins que vous ne vouliez prendre les escaliers jusqu'au dernier étage ? Dans un cas comme dans l’autre vôtre chemin sera laborieux, mais vôtre instinct vous murmure que le jeu en vaut la chandelle.



    Attrape-moi si t...
    Sam 4 Juin - 16:55
    Aline Voir le dernier message

    Le cimetière n’inspirait déjà pas grand choses de positif avant l’attaque des monstruosités. Mais désormais c’est encore pire, d’étrange colonnes noires, aux inscriptions rouges ou vertes fluorescentes ont surgies du sol. Sept pilonnes desquels émanent une magie puissante dont la nature reste encore inconnue. On y va tous un jour, certains n'y restent pas pour l'éternité mais ça ne veut pas dire qu'ils pouvaient se balader à l'intérieur. De nuit ce dernier, laissait souvent place à des choses étranges la nuit. Beaucoup de personnes se plaignaient d'entendre des créatures se battre aux abords de ce dernier, et elles avaient bien raison. Mis à part quelques tensions, c'est un endroit où les gens pouvaient se recueillir paisiblement. Le cimetière n'est pas immense, mais faites attention à ne pas vous perdre, on ne sait jamais où peuvent aller traîner vos pieds. Surtout depuis qu’un étrange être ailé siège sur l’un de ses mausolées. Parés de plumes blondes, ainsi que d’une toge stylisée par divers rubans rouge, ses yeux ne semblent pas avoir d’iris. Le visage enfouit sous une large capuche, la rumeur veut qu’il soit descendu du ciel pour garder les morts sous terre. Seul soucis, un autre inconnu vêtu de noir semble partager le cimetière avec cet ange. Ils ne semblent pas encore s’être battu, la seule chose que les témoins pourront vous dire, c’est que l’un comme l’autre ont défendu le cimetière et vaincu un grand nombre d’abomination. Sauvant parallèlement la vie de plusieurs civils. Qui siègent désormais dans l’ancienne maison du fossoyeur.




    Situés de part et d'autre de l'Avventura, les divers types d'habitations sont différentiables : au centre ville on trouve des immeubles et des hlm (habitations à loyer modéré). Puis on s'en éloigne pour découvrir les maisons et villas. Plus loin encore se dressent les manoirs, vieux de plusieurs décennies, toujours debout et habités. Désormais, en ruines, les habitations regorgent de nouveaux mystères, ainsi que de créatures affamées. Faites attention aux visites, certaines abominations sont très territoriales. Vous pourrez aussi y trouvez des réfugiés qui tentent tant bien que mal de survivre en groupe. Beaucoup de rebelles ont lancés leurs propagandes et parviennent à réunir des forces. Bien que des militants pros Cercle, fassent de même, ces derniers semblent être désavantagés. Faîtes votre choix, mais la vie ne semble pas vous laissez le temps d’avoir regrets…


  • Zone naturelle


    Rencontre fortui...
    Jeu 27 Avr - 12:57
    Ryuku Voir le dernier message

    Une partie de la chaîne de montagnes borde le lac, celle-ci est dangereuse à cause de l'érosion qui résulte de l'action de l'eau et d'autres faits naturels. Si vous vous y aventurez, votre poids risque de provoquer une avalanche de roches.
    L'autre partie est un rêve, d'un côté nous pouvons trouver un endroit tranquille pour un pique-nique, d'un autre nous avons la possibilité de camper dans une grotte. L'impression qu'aucun danger ne guette est omniprésente, mais méfiez-vous du silence, on ne sait jamais. Finalement les sommets de la montagne sont enneigés, le froid y est glacial, les vents forts et les promenades y sont hautement déconseillés, à moins de vouloir se retrouver fossiliser dans la glace bien évidemment.






    Les grottes sont dispersées en plusieurs endroits dans les montagnes et la forêt de l'Avventura. Il est assez rare de tomber devant une grotte dans la forêt, car elles sont généralement recouvertes de verdure. C'est le contraire dans les montagnes où elles sont abondantes. Certaines sont naturelles mais d'autres au contraires peuvent se révéler très dangereuses car remplies de pièges.




    La forêt de l'Avventura est dite vierge, parce qu'il est interdit d'y planter des arbres, car il y en a en abondance au point que la journée, il est rare de trouver des places ensoleillées. Désormais, elle abrite des camps dans lesquels réfugiés, créatures comme humains sont protégés. De multiples rangées de tente en toile bariolées sont alignées et réparties dans le centre des bois. Capable de n’accueillir un millier de personne, les gens auront légèrement tendance à se marcher les uns sur les autres. Plusieurs bases militaires de l’armée française sont éparpillées aux quatre coins de la forêt, lourdement armés et équipés il est déconseillé d’engager le combat sans réfléchir. Plusieurs gardés et officiers sont à votre dispositions autant à l’intérieur des camps. Ces derniers démarcheront pour vous recruter si vous êtes capable de vous battre et vous emmèneront dans l’un des quatre camps situés aux coins de la forêt. Humains et créatures semblent en revanche séparées une fois entraîné vers les bases.



    Réouverture des ...
    Ven 30 Déc - 14:48
    Lorelaï Voir le dernier message

    Cet endroit à l’écart de la ville s’efforce de préserver l’esprit de paix qui caractérise l’Avventura. Deux bassins naturels séparés vous sont proposés ainsi qu’un local à l’écart, idéal pour un couple ou pour un entretien professionnel. Toutes les races y sont admises à tout âge. Respect, détente et calme sont les maîtres mots de ces lieux enchanteurs.



    La curiosité est...
    Dim 24 Avr - 17:58
    Bran Marok Voir le dernier message

    Le lac possède une grande surface qui en surprendra plus d'un par son immensité. Une plage sableuse le borde tout comme une partie rocheuse non loin des montagnes. De là, les pierres bordent le lac. Il traverse la ville, amenant avec lui l'une des dernières ressource d'eau potable de la ville. Beaucoup de créatures, rescapés et autres survivants cherchent à s'en approprier les bords. Méfiez-vous, on ne plaisante pas avec l'eau de nos jours.





    La plaine est la seule et unique dans le secteur. « Grande » et « spacieuse » sont les mots qui viennent à l'esprit quand on la voit, elle est un peu le centre de l'Avventura. D'un côté on dénote les bâtiments et de l'autre la forêt noyant un bout de montagne. L'herbe est bien haute à peu près partout, sauf dans les endroits cultivés. Le vent souffle beaucoup en soirée mais la journée, le soleil tape fort. Ce n'est pas ici que vous trouverez un vampire en plein jour !


  • Autour du monde



    Vous rêviez de voyager ? C'est maintenant possible ! Ici vous quittez Avventura pour les régions du monde, de votre choix. Il vous suffit de noter dans le titre de votre rp le pays ou la région visitée. Evidement, restez cohérent quant au temps de trajet ~


  • Partie Événement

  • Hors

Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum
Supprimer les cookies du forum










Nos membres ont posté un total de 24143 messages. Nous avons 46 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Robin Machholt

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Utilisateurs enregistrés : Aucun

Membres connectés au cours des 48 dernières heures : Jayura, Rémio, Stan Hollow




Ouverture du forum le 15 Décembre 2009 à 15:31 | Affichage optimisé pour Firefox et Chrome.
Thème et Code exécutés par Lorelaï. Une copie Totale ou partielle sans l'accord du Staff est interdite.