La justice a un prix. Damien. (fiche terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Mer 22 Juil - 19:24

Revenir en haut Aller en bas
Identité




> Cadis Etrama Di Raizel de Noblesse

Nom : Corbyn

Prénom : Damien Yoann

Surnom : /

Âge : 812 ans réelle et à peine la trentaine physiquement (32 ans).

Date et lieu de naissance :  Cornouailles, un village disparu des cartes et des mémoires depuis bien longtemps. Le 18 novembre 1203.

Sexe : Homme

Créature : Darkness

Rang social : Aisé

Travail : Juge de l’application des peines.

Camps : Rebelle




Les descriptions


Le Physique : Damien ne laissera pas indifférentes les personnes qui poseront les yeux sur lui. Il sait qu’il a du charme et ne se prive pas pour en jouer, surtout avec la gent féminine. Il est grand, mesurant le mètre quatre vingt-neuf. Ses cheveux sont aussi noirs qu’une nuit sans lune, fins mais entretenus quotidiennement et lui arrivant difficilement jusqu’aux épaules. Il est toujours bien coiffé lorsqu’il doit sortir, prenant soin de son apparence. Mais ce n’est pas la même chose lorsqu’il sait qu’il ne sortira pas, là, ses cheveux sont laissés en bataille pour son plus grand plaisir. Son visage renferme une attitude sûr de lui et conscient de ce qu’il veut. Que ce soit la vérité ou non, il se plait à le faire croire à autrui. Peu d’émotions -sincères- sont visibles sur ses traits, il faut qu’il soit en confiance pour qu’il laisse parler ses émotions. Dans le cas contraire et donc le plus clair de son temps, il use des us et coutumes, des masques, pour manipuler ses interlocuteurs. Et notamment, ses interlocutrices. Son corps est heureusement à la hauteur de sa posture. Musclé sans trop l’être, il n’y a néanmoins aucune trace de graisse chez lui. Il n’y en avait déjà pas avant sa mort, cette dernière n’a pas changé cet aspect de son physique.
Ses yeux maintenant : ils sont rouges. L’intéressé ne sait pas pourquoi la couleur a ainsi changée pendant sa transformation mais il a fini par s’y faire. Signe particulier lié à ses iris : elles ont tendance à briller plus ou moins lorsqu’il ressent une émotion forte et réelle qu’il ne parvint pas à cacher : excitation, colère, peur... Côté peau, elle est relativement blanche. Ce qui lui vaut parfois être comparé à un vampire. Mais lui, il sort en plein jour. Bien que comme tous darkness, il n’apprécie pas spécialement les rayons de soleil sur sa peau.

Damien met également un point d’honneur à être toujours bien habillé. Que ce soit pour le travail, sortir ou rester chez lui. Il porte ainsi constamment des chemises (blanches ou noires), taillées sur mesure, accompagnées de pantalons noirs, également sur mesure. Il porte parfois une cravate, notamment lorsqu’il doit se rendre au tribunal pour une audience. Et parfois, simplement parce qu’il en a envie. Il aime user de ce vêtement lors du passage à l’acte, avant et pendant. Il porte continuellement des gants en cuir noirs. Non pour le style -parce qu’en été, c’est un sacré supplice- mais pour lui éviter de toucher malencontreusement la peau d’autres individus et d’activer son pouvoir.
Il porte une boucle d’oreille, du côté gauche, parfois une simple perle rubis, parfois, une croix en argent.

Côté forme démoniaque, Damien gagne des ailes. Proportionnellement, elles sont aussi grandes que lui. Elles sont dépourvues de poil et simplement faites de peau. A la manière des ailes de chauve-souris. Des griffes se trouvent aux extrémités de ses os, mais elles sont davantage présentes pour la défense que l’attaque. Il pourrait surement voler avec, mais il ne cherche pas à utiliser cette forme, qu’il trouve immonde. S’il la revêt c’est principalement pour puisé de la force dans les ténèbres qui l’entourent et en ressortir plus fort. Ses oreilles grandissent outrageusement. Mais elles ne lui servent pas à entendre davantage. Sa peau devient beaucoup plus pâle qu’elle ne l’est déjà et ses yeux plus vifs.

Signe(s) Particulier(s) ? : Des yeux rouges.

Objet(s) fétiche(s) ou de valeur : Des gants en cuir

Image(s) : Damien sous forme de darkness.
Spoiler:

Capacité : Outre son pouvoir inné de darkness, Damien parvient également à faire revivre les pires moments de la vie de sa victime, comme un rêve éveillé. Elle revoit la scène comme si elle y était. Il lui faut un contact de peau à peau pour que cela agisse, et plus particulièrement, les paumes du darkness. A noter, qu’il ne décide pas de l’utilisation de son pouvoir. Dès qu’il touche la peau d’une personne, celui-ci s’active automatiquement. Il n’y a pas de temps d’incantation, la victime est, dès les premiers instants, sujette à ses pires souvenirs. Le temps pendant lequel la personne revit ce passage n’est pas défini, cela prend le temps réel du souvenir. La façon dont réagit le corps de la victime est alors aléatoire : il peut devenir inerte, comme lors d’un malaise, se raidir totalement, etc. (Ce sera au joueur de le décider). Quoi qu’il en soit, il lui sera impossible de contrôler son corps physiquement parlant et la victime ne se souvient pas de l’origine de son mal être : Damien.
Le darkness ne peut utiliser son don qu’une fois toutes les 48h sur la même personne.
Ses contre coups : Des traces de brûlures se mettent à recouvrir son corps, la douleur fait également son apparition dès les premières secondes de l’utilisation. Plus il utilise son don, plus les marques recouvrent son corps, de façon aléatoire, jusqu’à couvrir l’ensemble de son corps le cas échéant. Il a apprit à passer outre la douleur, jusqu’à un certain point, mais cela reste un moyen de le distraire assez facilement.
Damien se sert de son pouvoir principalement pour se nourrir, à petite dose -une ou deux victimes-, une fois tous les deux jours, cela lui permet de ne pas s’affaiblir en tant que darkness en se nourrissant de la peur de ses proies. C’est assez rentable en termes de blessure/gain d’énergie, puisqu’il n’abuse pas.

Le Mental : Froid et direct. Ce sont les deux adjectifs qui viennent à l’esprit lorsque l’on croise le darkness. Il ne passe pas par quatre chemins pour dire les choses, qu’elles soient blessantes pour son interlocuteur ni change rien. Il part du principe que lorsqu’on lui demande son avis sur un sujet, on s’attend à le recevoir de façon honnête. Sinon, à quoi bon poser la question ? Et comme il ne s’attache à personne, il se contre fiche de faire souffrir son homologue, ce serait même bénéfique pour lui. Mais ce n’est pas le but recherché.
Froid, parce qu’il ne cherche pas à ponctuer ses phrases d’émotions. Et ceux, même pour plaire. On le voit rarement en colère, joyeux ou taquin. Le seul moment où vous pourriez le voir avec une émotion sur le visage, ce serait pendant les moments intimes qu’il a avec les femmes. Lorsqu’elles se donnent toute à lui, avant qu’il n’utilise son pouvoir sur elles. A cet instant là, il serait enclin à montrer un signe de satisfaction. Alors oui, Damien est un croqueur de femme. Il est ce qu’on pourrait appeler un libertin à ce niveau. Il se plait à les faire tomber dans ses bras, à jouer avec elles pour ensuite se nourrir de leur peur et souffrance. Une sorte de vengeance qu’il fait subir à la gent féminine pour ce qu’il a vécu des siècles auparavant. Il n’a pas pour habitude de toucher plusieurs fois la même femme, mais il peut faire des exceptions. Surtout si elles semblent assez blessées intérieurement pour le nourrir convenablement. Et puisqu’elles ne se souviennent pas qu’il était la source de leur cauchemar, elles se croient en confiance entre ses bras, le matin, au réveil. Parce qu’il joue le jeu de ne pas les mettre dehors dès l’acte terminé alors qu’elles sont terrorisées. Cela lui permet de ne pas attirer l’œil et de passer simplement pour un homme frivole.

Il travail actuellement en tant que juge, il a fait les études pour et apprécie grandement le pouvoir que lui donne cette place. Par la force des choses et du temps qui passe, il est entré en contact avec plusieurs membres rebelles et a finit par devenir un de leur membre. Evidement, il ne prend que très peu part aux combats, voir jamais, cela ne l’intéresse pas. Mais il reste en amont pour disculper certains membres importants et serviables de l’organisation. Puisqu’il a le dernier mot leur des procès au tribunal. Evidement, il fait cela de manière logique et presque légale. Il connait le système pénal sur le bout des doigts et surtout ses failles. Pourquoi fait-il tout cela ? Parce que c’est dans sa nature que de chercher le chaos et il ne souhaite pas aller contre. On lui a permit d’avoir une seconde chance, pour qu’il puisse se venger indéfiniment, il ne va pas laisser passer cela.

Il n’a pas d’apriori sur les races, même ses homologues de Lumière. Evidement, il n’apprécie pas spécialement de se trouver à proximité de l’un d’eux mais il ne cherchera pas pour autant à l’éliminer. Sauf cas exceptionnel. Il n’est pas quelqu’un qui aime la violence, préférant la manipulation pour arriver à ses fins. Mais il sait néanmoins se battre et se défendre, grâce à des cours d’aikido et de judo, dont les ceintures obtenues sont quelque part dans son armoire.

Dernière chose : Damien parle couramment l’anglais, le français et l’allemand.  




Ses goûts et passions : Il aime les femmes et leur corps, la littérature du classicisme, romantisme, le bon vin. Il déteste les personnes qui se complaisent dans leur médiocrité. Et il est phobique du feu.  




Biographie


Lien sociaux : Personne en particulier. Sa secrétaire (Amanda) semble être celle avec qui il échange le plus de conversation (professionnelles).

Histoire :

Damien est né à une autre époque, loin de ces terres françaises, plus précisément, en 1178 dans un village qu’il préfère taire le nom, en Cornouailles, où l’esclavage était monnaie courante. Sa vie fut toute autre que celle qu’il a actuellement. Il est issu d’une famille pauvre mais libre, où les enfants se mettaient à aider leurs parents dès le plus jeune âge, s’ils ne mourraient pas dans les premières années de leur vie. Comme beaucoup à cette époque. Il avait deux sœurs et un frère, plus âgés que lui. Ce n’était pas le grand bonheur tous les jours, mais la famille arrivait à survivre comme elle le pouvait. Comme la plus part des gens de son village qui n’avaient que très peu de moyens, Damien n’était pas instruit, il ne savait ni lire, ni écrire, travaillant la terre comme ses géniteurs ou allant vendre leur récolte de légumes au marché du village. Savoir lire ce n’était pas une priorité dans ces temps reculés. Chacun vivait comme il le pouvait, troquant ce qui pouvait être troqué pour espérer manger un jour de plus. C’était une vie très rudimentaire, similaire au Moyen-âge du continent européen. Damien vécut ainsi pendant les premières dizaines années de sa vie, et puisque c’était chose normale à cette époque, il se contentait de mettre la main à la pâte pour aider sa famille à survivre.

Il avait un petit avantage, cependant, et il apprit à s’en servir très vite, poussé par ses frères et sœurs : son physique. Il était déjà ce qu’on pouvait appelé de mignon et il en jouait pour troquer à son avantage les légumes de la famille. Visant principalement les femmes relativement âgées pour les attendrir et arriver à ses fins. Il n’y avait pas de scrupules, il fallait manger. Sauf que cela était mal vu par certains dans le village. Ils trouvaient cela anormal qu’il parvienne à duper par son physique. Des spéculations et rumeurs allaient bons trains dans les allées, sans pour autant allés jusqu’à l’accuser ouvertement.

Un jour, alors qu’il était âgé de dix-sept ans, un trio de femmes fit son apparition dans le village. Elles étaient magnifiques, belles comme personne n’avait encore jamais vu. Elles étaient arrivées en début de soirée, alors que le soleil s’était couché depuis peu. Dès les premiers instants, il fut clair qu’elles n’étaient pas du même monde qu’eux, les gens du village. Elles avaient l’argent que beaucoup ne pouvait à peine rêver d’avoir. Elles devaient aller s’installer dans le manoir près du village, tombé en ruine depuis la mort des précédents propriétaires, lors d’une épidémie. Elles avaient avec elles des esclaves, tous aussi bien entretenus et beaux. Elles étaient étrangères en ces lieux mais beaucoup virent en elles l’espoir d’une vie meilleure. Damien tomba sous leurs charmes, comme nombre d’autres hommes. Mais il garda la tête sur les épaules et continua sa vie misérable sans rien espérer d’autre.

Peu de temps après leur arrivée, le manoir avait reprit de sa prestance, il semblait se rebâtir au fil des jours, presque naturellement. Les femmes sortaient peu de chez elle mais on voyait souvent leur esclave venir acheter des provisions au marché, enrichissant les paysans et villageois. Lorsqu’on avait l’occasion de les voir, la nuit était tombée et d’après la rumeur qui finit par circuler dans le village, elles étaient atteintes du malade liée au soleil, pour deux d’entres elles. Quelques guérisseurs voulurent prêter leur savoir, sans que cela ne soit accepté. L’une d’entre ces femmes, appelée Cassandra sortait le plus souvent, même le jour, venait elle même acheter les productions de Damien. S’il était tombé sous le charme de cette femme, il en était tout autant pour elle. Et cela finit par être mal vu par le reste des villageois. Il arrivait de nouveau à duper une femme pour arriver à ses fins, alors que cette fois, ce n’était pas l’intention du jeune homme, trop naïf devant une telle beauté pour parvenir à penser correctement.

Et ce qui devait arriver, arriva. Damien finit par disparaitre du village, laissant derrière lui une somme conséquente à sa famille. Ce que tout le monde passait : c’était qu’il avait pu quitter cette vie de misère pour rejoindre grâce à ses charmes cette demeure que beaucoup enviait. La réalité était toute cependant toute autre : il avait été acheté par Cassandra pour devenir l’un de ses esclaves. Si au départ, il accepta cette vie, en sachant sa famille en sureté et étant entouré par ces trois femmes magnifiques, il déchanta très rapidement en découvrant l’amère vérité qui se cachait derrière leur masque de beauté : elles étaient avides de sang et de jeux pervers.

Si beaucoup pensait que Damien vivait maintenant dans la richesse de ces femmes, oisivement il en était tout le contraire. Il passait ses journées entre les mains de Cassandra, Elena ou Aryana. Si le rêve de beaucoup d’homme était d’être le centre d’attention de si belles femmes, ce fut un véritable cauchemar pour le jeune homme. Le sang, le sexe et la douleur étaient ses lots quotidiens. Il satisfaisait leurs désirs maléfiques jour et nuit parfois en duo parfois toutes en même temps, apprenant bien plus sur le corps des femmes et le sien qu’il n’aurait voulu. Le plaisir et la douleur finirent par ne plus avoir de secret pour lui, que ce soit pour contenter une femme et la faire atteindre l’extase, que pour jouir lui-même. Mais aussi, il apprit à lire, écrire, il fut instruit par les connaissances de ces femmes, pourtant bourreaux à ses yeux.

Tout cela aurait pu durer des années, voir des siècles si l’une des deux vampires avait prit la peine de le transformer pour voir de Damien leur jouet pour l’éternité. La troisième femme étant humaine avec le pouvoir de régénération cellulaire, lui permettait de ne jamais vieillir ou tomber malade. Sauf qu’il n’en fut pas ainsi. Heureusement ou malheureusement pour lui, les rumeurs sur son compte s’étaient propagées et avaient grandies dans le village au fil des années, le faisant passer pour celui qui avait perverti ces trois femmes de bonnes familles -supposait-on-. Il fut alors décidé que l’on ne le laisserait plus faire ce qu’il voulait. Le manoir fut alors prit d’assaut par les villageois, en pleine journée. On réclamait la mise à mort de ce démon. Les propriétaires des lieux ne furent pas trouvées ce jour là, elles étaient à l’abri des rayons du soleil pour Elena et Aryana et Cassandra restait auprès d’elles pour les protéger si jamais elles étaient trouvées dans leur pièce secrète. Mais ça ne fut pas le cas et Damien fut emmené au village. Il ne pu se défendre ou expliquer ce qu’il avait vécu, la colère et la haine qu’on lui vouait depuis des années avaient grandit et malgré les marques sur son corps, personne ne chercha à comprendre. Il apprit ce jour là que sa famille avait périt dans un incendie de leur maison, juste avant d’être attaché à un bûcher. Le jeune homme, alors âgé de vingt-cinq ans, avait beau hurler qu’il n’avait jamais rien fait, qu’il n’était pas le démon qu’ils l’accusaient d’être se fit brûler vif. Il endura le supplice de sentir les flammes lui lécher les pieds pour ensuite envelopper tout son corps. Ses cris déchiraient le silence de mort qu’avait prit le village tout entier. Si bien qu’avec le vent, le trio de femme pu entendre ses hurlements d’agonie alors qu’il brûlait par leur faute. Damien finit par mourir en les haïssant, les maudissant de toute la haine qu’il leur portait depuis sept ans.

Son corps ne fut pas réduit en cendre comme on aurait pu le penser. Une averse finit par venir éteindre le feu qui le consumait. Il restait de lui une enveloppe noircie et carbonisée, que personne ne voulait toucher. Alors qu’il pensait être dans l’au-delà, Damien sentit les Ténèbres l’envelopper, comme un manteau glacial si bienvenu après la chaleur qu’il avait enduré pendant de longues minutes. On lui murmura des mots à l’oreille, dans l’ombre. Des promesses, des vengeances et la proposition d’un pacte. Damien n’eut pas à se réfléchir longtemps pour accepter tout cela. Un nouveau corps, une nouvelle vie, un nouveau départ.

Damien prit cette date comme jour de naissance. 18 novembre 1203. Il se réveilla à l’endroit où il fut brûlé, mais autour de lui, il ne restait plus rien. Ce qui avait auparavant constitué le village était réduit en cendre, presque encore fumant. Il ne trouva aucun survivant, ni aucune trace de ces femmes. Le manoir avait été vidé et quitté également. Même s’il ne sut jamais ce qui s’était réellement passé, le darkness nouvellement revenu à la vie, supposa -et suppose toujours aujourd’hui- que ces anciennes geôlières firent payer sa mort au village. Il n’était surement qu’un jouet à leur yeux, mais il était à elles. Et elles n’étaient pas très partageuses, sauf entre elles. Cette fin lui allait parfaitement. Il aurait pu vouloir faire payer à ce trio les années qu’elles lui avaient fais vivre, mais il préféra mettre plutôt mettre à profit sa nouvelle vie. Des femmes, il pourrait en croiser des centaines et des milliers au fil de sa nouvelle vie. Elles ou des autres, cela revenait au même au final.

Le darkness mit à profit ce qu’il avait apprit pendant ces années, les choses qu’elles lui avaient apprit. Il pu ainsi évoluer dans ce nouveau monde qui s’offrait à lui. Il vit les années puis les siècles passés. Il apprit ce qu’il était devenu, un véritable démon, darkness, semblait être le nom le plus moderne qu’on donnait aux gens de son espèce. Il voyagea, traversant l’Océan Atlantique au cours de sa vie. Il usa et peaufina l’utilisation de son don. Il changeait de nom au cours des années pour ne pas attirer l’attention sur son physique qui ne vieillissait pas. Jusqu’au jour, en 2009, où les créatures qui vivaient auparavant dans l’ombre depuis la nuit des temps, furent dévoilée au grand jour. Il était en Allemagne à cette époque. Suivant des études en médecine. Il avait eu le temps de suivre plusieurs cursus aux cours des siècles. Mais celui qui l’avait le plus attiré était celui de la justice. Avec son diplôme d’IPE en poche, (comme d’autres) il pouvait prétendre au poste de magistrat du juge, communément appelé juge. Il termina ses études en Allemagne avant de se décider de venir en France. Il entendit parler, comme beaucoup -créatures ou non- d’une certaine ville Avventura. Qui tentait, semblait-il, d’assurer une paix entre les races. Et surement davantage entre les humains et les autres créatures. Plus intrigué qu’autre chose, il se rendit sur place, en tant que juge d’application des peines.

C’était avant les Jours Sombres. Il pu ainsi être témoin de la puissance d’une de ses congénères. Mais il ne prit pas part aux combats, peut-être qu’il s’y rendit, la nuit tombée, afin d’accentuer le malaise de certaines victimes, menant parfois l’unes d’entres elles à la mort. Il dû défendre certains rebelles et c’est à ce moment qu’il entra dans l’organisation. Mettant un point d’honneur à leur faire comprendre qu’il ne serait pas un outil.

Avec cette attaque contre leur repaire principal, l’arrestation de certains membres et la disparition d’autres, Damien est intéressé de voir la suite de cette histoire.




Compléments d'information


Logement : Un appartement luxueux dans le centre ville.

Animal de compagnie : Aucun

Arme(s) et objets de défense : Rien.

Thème musical, Armoiries :  https://www.youtube.com/watch?v=DzWl24F_-YQ

Autres détails : Maria sera remplacée dès la fin de mon rp avec Nina, donc je poste de suite la fiche.






Et derrière l'écran


Un petit mot sur vous ? : Pas d’utilité ~

Où avez-vous découvert le forum ? : Depuis 5 ans, j’ai un peu oublié ma venue ici ~

Un conseil, un avis sur le forum à donner ? : /

Aurez-vous des difficultés à venir sur le forum : A priori non.

Signature de la charte et du règlement : signe la charte et le règlement

~~~~Signature~~~~

Stan Hollow
Hyperactif(ve) ou
avatar
Messages : 719
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Particularité: Racines des cheveux blancs.
Emploi: Fossoyeur.
Rang: GOD DIVA

Message par Stan Hollow le Jeu 23 Juil - 22:10

Revenir en haut Aller en bas
Sans vouloir jouer sur les détails, je vois mal comment un darkness ayant toujours la même apparence depuis 1203 aurait pu faire des études pour devenir juge. Si tu pensais à une astuce, type, il s'est fait passé pour un étranger à chaque fois qu'il entrait dans une école c'est plausible j'imagine. Enfin, j'ai dû mal à concevoir le processus. J'aimerais juste savoir comment il a pu obtenir ses diplômes en les cumulant et actualisant au fur et à mesure des années, sans attirer le moindre soupçon. Je demande ça, car ça pourrait quand même accentuer son talent de manipulateur pour le coup. Bref, ce premier point est surtout pour satisfaire ma curiosité et n'est donc pas pénalisant quelque soit la réponse.

Pour ce qui est du pouvoir, j'y vois deux inconvénients. Je vais commencer par ce qui me semble le plus problématique. Bien que tu laisses au joueur le choix de décider de son handicap vis à vis de l'emprise du moment douloureux, un souvenir reste toujours quelque chose de difficilement temporel. C'est dur à mon avis d'estimer combien de temps quelqu'un se souvient vraiment de quelque chose, puisque souvent c'est tout de même un ressenti immédiat. Tout vient d'un coup et même si le souvenir peut s'étendre sur plusieurs jours, le cerveau ne mettra que quelques secondes à l'interpréter. J'ai peur que la suppression de mémoire ne puisse suffire, puisque si il faut qu'il y est contacte, une fois le souvenir écoulé, ton personnage fera toujours face à l'autre avec l'effet cendreux sur la peau non? Sauf, si tant qu'il y a contacte la victime est toujours soumise à l'effet de sa capacité. Mais dans ce cas, ça serait Damien qui déterminerait la durée du souvenir dans n'importe quel cas. Alors, peut être que c'est moi qui interprète mal les mécaniques de ta capacité et dans ce cas je te demanderais juste de me la réexpliquer s'il te plais.

Et le deuxième inconvénient repose simplement sur le fait qu'il doit maintenir le contacte ou simplement se contenter de le toucher une fois puis rester à côté de sa victime pour absorber ses souffrances? Puisque l'effet est immédiat j'avoue avoir un doute là dessus.



Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Sam 25 Juil - 1:16

Revenir en haut Aller en bas
Pour la première remarque, j’ai glissé cette phrase « Il changeait de nom au cours des années pour ne pas attirer l’attention sur son physique qui ne vieillissait pas. » Qui pour moi est la plus logique du point de vue de Damien. Moyennant argent, il s’est acheté de nouvelles identités. Quant à savoir où il a eu l’argent : il a travaillé mais il a également pu soutirer quelques petites sommes à ses conquêtes du moment. (faut bien que son physique serve ~). Ensuite, si tu me demandes : « Et quand les créatures ont été révélées, il a fait quoi ? » Je pense que dans tous les cas, le temps qu’il a les compétences requises, il lui suffit d’avoir le papier adéquat pour faire le boulot qu’il aura étudié. Et les papiers, ça se falsifie. Est-ce convenable ?

Seconde remarque : tu as vu juste en ce qui concerne le temps pendant lequel la personne se rappelle de son souvenir (ce sera au joueur de le décider), mais également dans le fait que c’est Damien qui « contrôle » (j’aime pas ce terme) le temps d’affectation de la victime. S’il souhaite garder le contact physique (parce qu’une fois rompu, c’est terminé pour 48h) pour continuer à faire fonctionner son don, il le peut. Mais comme il s’en sert principalement pour se nourrir et à petite dose (il est maso mais pas à ce point), il ne voit pas l’intérêt de continuer, surtout que ça se verrait de plus en plus sur lui. Je peux comprendre que ce point soit problématique, mais pour le coup, je ne vois pas comment arranger ça. Ou alors, ajouter une limite de temps ? Genre, jusqu’à ce que son corps soit noir cramé ? *out*

Pour le coup du souvenir et de l’après, disons que sur le moment, la personne est réellement plongée dans son souvenir (d’où les émanations de sentiments de peur, angoisse et toussa) mais qu’ensuite, elle a plus une impression de mauvais rêve, de malaise. D’où le jeu d’acteur de Damien qui entre en jeu pour calmer ses victimes. Quant à ses marques de brulure, comme dis plus haut, il utilise son don à petite dose, alors, avec un peu de chance, ça ne se verra pas trop. Et dans le pire des cas, ça ne sera que plus intéressant à jouer pour qu’il tente de les expliquer *a bien envie de sortir l’excuse de la moquette...*

Est-ce que ça répond à tes questions/ te conviens ?

~~~~Signature~~~~

Stan Hollow
Hyperactif(ve) ou
avatar
Messages : 719
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Particularité: Racines des cheveux blancs.
Emploi: Fossoyeur.
Rang: GOD DIVA

Message par Stan Hollow le Sam 25 Juil - 11:18

Revenir en haut Aller en bas
Pour le premier point ça me va.

Pour le deuxième, on pourrait aussi essayer de réfléchir la mécanique autrement si ça ne dénature pas trop le personnage à ton goût.

Par exemple les marques de brûlures arriveraient lorsque il a très faim et il aurait besoin d'utiliser son pouvoir pour faire disparaître ces marques. La douleur serait progressivement plus intense, mais les premières apparitions de marques ne seraient pas aussi douloureuse que ce que tu imaginais pour la première version de ton pouvoir. Ainsi il dépendrait un peu plus de ses proies et ça légitimerait déjà plus la longueur du touché.

(Ca inverse un peu la logique, mais en soit ça reste le même principe, sauf que la douleur t’appellerait à consumer plutôt qu'à te restreindre). Si tu préfères la première version de ton pouvoir, je pense qu'il serait plus juste de faire en sorte que les zones touchées par les marques soient paralysées pendant un certains temps. Ou alors simplement constamment douloureuses pendant le temps estimé.

Voilà, sinon le reste me va!En sachant que les vampires seront plus enclin à résister à ce bien entendu.
Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Sam 25 Juil - 12:21

Revenir en haut Aller en bas
*Après avoir sérieusement réfléchit à la question* C'est que ta proposition était aussi problématique qu'intéressante !

Ca modifie un peu la conception du personnage, dans le sens où il sera soumis à son pouvoir et le fait d'aller trouver une proie pour pallier à la douleur mais... Ca me plait assez. Ca rend la chose plus intéressante à jouer du point de vue de son mental, sans trop le dénigrer. Par contre, dans cette conception, il n'y a pas de contre coup de l'utilisation de son pouvoir. Et en ajouter un de plus, je suis sadique avec mes perso, mais quand même xD Donc il pourrait utiliser son pouvoir quand il veut... Ca me va, personnellement :3 mais ce n'est pas très légal... A moins, qu'il ne puisse user de son pouvoir, seulement une fois la nuit tombée ?

Bref, dis moi ce que tu en penses, parce que plus j'y pense, plus je pars dans tous les sens ><

~~~~Signature~~~~

Stan Hollow
Hyperactif(ve) ou
avatar
Messages : 719
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Particularité: Racines des cheveux blancs.
Emploi: Fossoyeur.
Rang: GOD DIVA

Message par Stan Hollow le Sam 25 Juil - 12:42

Revenir en haut Aller en bas
J'avais pas éclaircis ce point my bad. La contre partie de ton pouvoir résiderait surtout dans le fait qu'une fois nourrit tu le lâcherais et il reviendrait immédiatement à la réalité. Il oublierait ce qu'il vient de se passer, mais serait capable de bouger ect.

En revanche, tu dois garder le contacte avec la peau,mais tu es incapable de faire quoi que ce soit d'autre (T'asseoir, observer à la limite). Mais Damien va savourer la sensation, faudrait que tu imagines ça limite comme un orgasme sans partir dans un délire complètement loufoque. Plus les marques que tu soulagerais seraient importantes, moins ton personnage serait capable de se maîtriser, car trop "bien" dans le processus. Genre, une sorte d'opium pour le darkness quoi ^^'

En gros la faiblesse serait que Damien aurait l'impression d'être drogué, je te laisse choisir, si c'est euphorique ou autre chose.Mais tu vois le principe?
Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Sam 25 Juil - 14:18

Revenir en haut Aller en bas
Clairement, non. Je ne vois pas Damien comme quelqu'un de drogué à quelque chose (ça aurait été un autre perso, j'aurai été toute ouïe à cette idée mais pas lui), donc encore moins à son pouvoir ou le fait de ne pas l'utiliser. Et je sais que je ne le jouerais pas bien avec ce concept.

Donc je vais rester sur son pouvoir de base :
> Contacte main/peau avec la victime.
> Temps d'activation de son pouvoir dès le premier contact, pendant max 45 minutes, si tu le souhaites.
> Pas de suspicion quant à l'origine de ce mal être. Mais avec la possibilité d'être suspecter s'il utilise son pouvoir plusieurs fois sur une même personne, chose qu'il ne fait pas. Mais si ça devait arriver, une personne intelligente ferait le rapprochement entre le fait d'être mal à l'aise et la présence de Damien à chaque fois à ses côtés.
> 48h pour affecter de nouveau une même personne.
> Contre coup : marques de brûlures, douleur croissante au niveau des marques. Si ce n'est pas assez, je tiens à rappeler qu'il a déjà connu cette douleur et qu'il ne veut pas vraiment y faire de nouveau face, donc il n'usera pas de son pouvoir jusqu'à son maximum.

Ce te conviens du coup ?



~~~~Signature~~~~

Stan Hollow
Hyperactif(ve) ou
avatar
Messages : 719
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Particularité: Racines des cheveux blancs.
Emploi: Fossoyeur.
Rang: GOD DIVA

Message par Stan Hollow le Sam 25 Juil - 14:45

Revenir en haut Aller en bas
Je pense qu'on peut te faire confiance pour l'équilibre de ton personnage, mais je serais plus d'avis à baisser la durée à 10/15 minutes en revanche, j'imagine que tu désirais 45 pour coller avec le temps d'un rapport sexuel sans pour autant être cheaté ?

Mais bon, trois quart d'heure sans rien pouvoir faire c'est "un peu" cheat  si tu décides de tuer quelqu'un. Certes il manipule, mais le mec qui voudra ta mort, tu auras juste besoin de lui mettre mettre une bonne baffe pour le déconnecter, puis ça sera cuit pour lui, c'est pour ça qu'en y réfléchissant l'instantané c'est un peut être là que réside le problème. Voilà ce que je te propose après avoir réfléchis autrement à ton pouvoir:

> Contacte main/peau avec la victime. (OK)

> Temps d'activation de son pouvoir entre 5 et 8 secondes(selon la race) avec la main, dix secondes si c'est avec une autre partie de son corps, pendant max 45 minutes. la personne touchée ne pourra sous aucun prétexte, sauf si elle peut lire les pensées, sentir quoi que ce soit se produire lors des quelques secondes nécessaire pour lancer le processus

> Pas de suspicion quant à l'origine de ce mal être. Mais avec la possibilité d'être suspecter s'il utilise son pouvoir plusieurs fois sur une même personne, chose qu'il ne fait pas. Mais si ça devait arriver, une personne intelligente ferait le rapprochement entre le fait d'être mal à l'aise et la présence de Damien à chaque fois à ses côtés. (OK)

> 48h pour affecter de nouveau une même personne. (OK)

> Contre coup : marques de brûlures, douleur croissante au niveau des marques. Si ce n'est pas assez, je tiens à rappeler qu'il a déjà connu cette douleur et qu'il ne veut pas vraiment y faire de nouveau face, donc il n'usera pas de son pouvoir jusqu'à son maximum. (OK)

Comme ça, le pouvoir de ton personnage me semble plus équilibré!
Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Sam 25 Juil - 16:03

Revenir en haut Aller en bas
Hum, j'ai envie de dire que si c'est 10 minutes ou 45, s'il veut tuer une personne, dès les premières secondes, il peut le faire. Mais 15 minutes maxi, ça signifie qu'il finit entièrement recouvert de brulure au terme de cette limite. Je suis la première à accepter les limitations, mais à ce stade, le gain de nourriture/blessure ne sera pas worth pour lui. En 5 minutes, ça signifie qu'il a 1/3 de son corps de blessé... Donc son pouvoir ne lui servira plus à rien. Je peux descendre à 30 minutes, en gardant à l'esprit, qu'il n'atteindra sans doute jamais ce laps de temps. Dans ma conception de cette limite, il faut voir que Damien sera entièrement recouvert de ses brûlures et donc même respirer lui sera douloureux, bouger un muscle etc. Je ne vois pas l'utilité d'aller aussi loin, à part se retrouver à moitié crevé...
A la rigueur, je peux ajouter une autre contrainte, qui l'empêche de tuer la personne dont il se nourrit ? Ca te rassurerait ?

Si tu veux un temps d'incantation, ok même si j'en vois pas d'utilité. Par contre, une précision : il ne s'agit que de ses mains. Pas d'autres parties de son corps. Damien ne contrôle pas son pouvoir -je le rappelle- donc qu'il porte constamment des gants, je trouve ça déjà bien chiant pour ne pas lui ajouter une combinaison ><" Tu vois le genre ? Je veux vraiment que ce soit en soi déjà une contrainte de ne pouvoir toucher personne sans la faire souffrir.

~~~~Signature~~~~

Stan Hollow
Hyperactif(ve) ou
avatar
Messages : 719
Date d'inscription : 02/06/2012

Feuille de personnage
Particularité: Racines des cheveux blancs.
Emploi: Fossoyeur.
Rang: GOD DIVA

Message par Stan Hollow le Mar 28 Juil - 1:01

Revenir en haut Aller en bas
Bon, ça me va je vais pas pinailler, mais il sera surveillé lors des premières interventions, si j'estime que c'est abusé ou n'importe quoi je te le signalerais.

Pour moi c'est validé.
Natsume Kageya
Ancien ou
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 26
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Mar 28 Juil - 11:23

Revenir en haut Aller en bas
Je vois que vous avez bien travaillé la question du pouvoir en profondeur 8D je ne vais pas revenir dessus, tout me semble OK. *patpat Stan*

Simplement, si tu pouvais me retirer ce "t" à disparu ce serait magnifique ! Et quand tu dis "à peine la trentaine physiquement" ça renseigne sur son apparence mais pas son âge officieux. Il a 30, 29, 25 ou 35 ans ?

Hormis ça, tout est bon.

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Mar 28 Juil - 17:11

Revenir en haut Aller en bas
*corrige*
Hum... Je dirais que c'est "dans la trentaine" Very Happy *fuit* Non sérieusement, j'en sais rien... 31/32. Après, c'est pour donner une fourchette, les gens lui donne l'âge qu'ils veulent et comme c'est souvent subjectif... Disons que s'il devait avoir une pièce d'identité avec un âge humain, ce serait 32 ans ! (tout ça pour ça xD)

~~~~Signature~~~~

Natsume Kageya
Ancien ou
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 26
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Mar 28 Juil - 21:34

Revenir en haut Aller en bas
Entendu, va pour 32 ! De toute façon, avec la reconnaissance de l'existence des créatures, personne n'ira se demander pourquoi Damien ne vieillit plus. Mais ce sont le genre de petits détails qui peuvent servir au détour d'un rp alors glisse le dans ta fiche =)

Cela fait, tu seras validé(e) !

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Damien Corbyn
avatar
Messages : 380
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 815

Feuille de personnage
Particularité: Fait revivre le pire moment de la vie de son victime (par ses mains)
Emploi: Juge de l’application des peines
Rang:

Message par Damien Corbyn le Mar 28 Juil - 21:56

Revenir en haut Aller en bas
Corrigé.
Mais j'ai envie de dire que personne ne sait avec exactitude l'âge d'une personne en la voyant. Même au cours d'un rp x)

~~~~Signature~~~~

Natsume Kageya
Ancien ou
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 26
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Mar 28 Juil - 21:59

Revenir en haut Aller en bas
Non sauf si un flic te demande tes papiers sur lesquels ce n'est probablement pas écrit "approche la trentaine physiquement parlant" XD

Et te voilà validé(e) petit pruneau !

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La justice n'a pas de frontière [Terminé]
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» FICHE TERMINÉE | Passage obligatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: L'explication du Coeur. :: Registre des personnages :: Présentations validées :: Lightness&Darkness-