Soirée gachée (PV Ryuku et Pyro)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez
L'Autre
Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2016
Admin

Message par L'Autre le Dim 4 Déc - 21:51

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Sylvana regarda le fond de son verre. Posant son coude sur le comptoir et sa tête dans le creux de sa main, elle regardait l’écran de veille de son téléphone. Son rendez-vous lui avait posé un lapin. Vu qu’il devait arriver il y a bientôt plus d’une heure.

Était-il entré, l’avait vu et avait décidé de rebrousser chemin ou avait-il décidé depuis le départ de ne pas venir? La question resterait sans doute sans réponse, vu qu’il ne répondait pas à son téléphone et n’avait pas répondu à ses messages textes...

Pour une fois, elle s’était forcée pour bien s’habiller. Haut avec des petites paillettes et un jeans noir avec quelques lignes légèrement brillant dessus. Elle leva les yeux vers le barman pour commander un deuxième verre.

La jeune femme n’avait aucune envie de rentrer maintenant. De toute façon qu’elle déprime ici ou chez elle c’était la même chose. Personne ne la remarquerait et personne ne se soucierait de sa présence.

Prenant son cocktail en payant et remerciant le barman, elle se leva pour aller s’écraser à une petite table vide dans un coin.

L’ambiance était vive en ce samedi soir, entre la musique et les rires des gens. Certains dansaient, d’autres discutaient et quelques rencontres d’un soir s’embrassaient aléatoirement dans le lieu. Une envie de crier d’aller s’aimer ailleurs lui vint, mais ce n’était qu’un fantasme de le crier, que de vraiment le faire. Ce serait beaucoup trop gênant...

Écrasée sur sa chaise, son manteau sur ses genoux, elle prit de nouveau son téléphone pour regarder une fois de plus. Toujours aucun message de sa part. Le beau salaud... Elle pensa pendant trois secondes devenir sœur, entrer au couvent et ne se donner qu’à dieu. Posant son regard sur son verre, elle se rectifia, elle irait se gaver de chocolat dans son lit après avoir bu un ou deux verres.

Elle ouvrit un petit jeu sur son téléphone, pour tenter d’oublier un bref instant cette déception d’une rencontre qu’elle penserait fructueuse.

Sylvana soupira, fermant le jeu sans même y avoir joué n’ayant pas envie de jouer. Simplement de se plaindre...
Ryuku
Messages : 51
Date d'inscription : 02/09/2016

Feuille de personnage
Rang:
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): actif
Nouveau(elle)

Message par Ryuku le Lun 5 Déc - 12:48

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Soirée gachée


Avant je ne connaissais pas les week-ends, en tant que renégat je n’avais pas de jour de repos. Je devais toujours assurer mes arrières et une vigilance constante était obligatoire. Je tuais donc tous les jours de la semaine et je ne me reposais pas beaucoup. Mais après ma mort et surtout depuis que j’enseigne je peux enfin prendre du temps pour moi et surtout pour me reposer. C’est agréable mais je ne me laisse pas trop aller non plus. J’ai encore des recherches à mener. Je veux ardemment trouver un gang dans cette ville pour pouvoir exercer mon art tout en desservant un but. Je me rends donc dans un bar de la ville afin de boire un coup et surtout de me poser dans un coin de la salle et de laisser trainer mon ouïe amélioré afin de percevoir peut-être des informations intéressantes.

Je ne perds donc pas trop de temps ce soir et je me diriger vers un bat que je fréquente assez régulièrement. Je sais que le samedi soir c’est bondé mais plus il y a de monde plus j’ai de chance d’entendre des choses intéressantes. Je ne me suis pas trompé, car une fois devant je vois bien que le bar est plein à craquer. Je pénètre tout de même dedans et je jette un œil en coin pour voir si la table que je prends habituellement est libre. Ce n’est pas le cas. Il y une jeune femme les yeux rivés sur son téléphone à cette table. Je m’avance vers le bar et je demande un verre de bourbon avant de me diriger vers la table avec ma commande.

La jeune femme ne semble pas hostile et après tout je savais bien que je devrai sans doute partager ma tablée avec d’autres gens. Au moins il n’y a qu’une personne et je devine à son allure qu’elle ne va pas me déranger pendant que j’espionne les conversations. Je lui demande tout de même si je peux m’asseoir à sa table, politesse oblige.

« Excusez-moi, toutes les tables sont prises, vous permettez que je m’asseye à votre table ? »

Même si je suis un assassin sans pitié je n’en ai pas pour autant omis les bonnes manières dues à mon éducation. Même lorsque je combats je respecte les coutumes et je reste courtois en toute circonstance. Sauf bien sûr quand mon darkness prend le dessus. Là il n’y a plus que la victoire qui compte.

Je n’attends pas réellement de réponse de la jeune femme et je prends place à la table. D’un bref coup d’œil je vois qu’elle ne réagit pas plus que ça, les yeux toujours rivés sur son téléphone. Je me demande ce qu’elle fait toute seul dans un bar un samedi soir. Mais après tout moi aussi je suis seul, bien que ce soit par choix, peut-être qu’elle aussi. Toutefois je sens beaucoup de déception émané de cette personne ce qui me procure un festin de choix je dois bien l’avouer. La douleur des gens est tellement délicieuse.

Je laisse mon regard se promener dans le bar à la recherche de personne qui pourrait essayer de parer discrètement de sujet sensible. Je remarque deux hommes penché l’un vers l’autre et j’augmente la puissance de mon ouïe mais je fais fausse pioche. Il discute de l’un des deux hommes qui trompe sa femme, rien de bien intéressant du coup. Je continue de la sorte afin de d’essayer d’entendre quelque chose d’intéressant, mais pour le moment mes tentatives sont infructueuses. Je ne dois pas désespéré, je finirai par trouver un gang. Et dans le pire des cas je retrouverai ce loup qui semble en savoir long sur cette ville et je l’interrogerai. Même si pour cela je dois de nouveau me battre contre lui. Non d’ailleurs je veux me battre contre lui-même s’il coopère.

Mon visage toujours fermé et imperméable à la moindre émotion, tout comme le ton de mes mots, je continue à espionner nombre de conversation à l’insu de leurs auteurs, bien évidemment.

Pyro Lioncourt
Messages : 126
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Rang: Pauvre
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): Actif
Nouveau(elle)

Message par Pyro Lioncourt le Mar 6 Déc - 17:14

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
La jeune vampire arpenté depuis la tombée de la nuit, les rues de la ville, ça séparation avec Cath avait était un peu brutale, comme un retour à la réalité après un long et doux rêve, forçant Pyro à retourner misérablement ères dans la rue et l'obligeant à faire l'une des seules choses dans là qu'elle, elle était compétente, la rapine. Une vingtaine de minutes plus tard, elle avait déjà amassé 8 portefeuilles ce qui lui faisait un total de 278 euros et quelque carte de réduction dans des magasins qu'elle ne visiterait probablement jamais. Comme à son habitude, après avoir compté le butin qu'elle avait amassé, Pyro prit la direction du bar pour trouver une nouvelle cible à traquer pour assouvir ça soif. Par chance, le bar était plein ce soir, elle entra et s'installa au comptoir, la jeune vampire commanda un verre de whisky avec des glaçons jusque au rebord du verre. En attendant que son verre soit bien froid, elle laisser planer son regard dans la salle en se demandant qu'elle petit lapin, elle ferait courir cette nuit. De toutes les personnes présentes, une seule s'ambler intéressante, une femme assise seul, profitant probablement de ces derniers instants de répit, car à l'instant où elle passera la porte, elle devra lutter de toute, ces forces pour sa vie.

Pyro se remise face au comptoir et pris une gorgée de son verre, quelque instant plus tard le barman posa un coctaile devant Pyro en lui indicent du doit un homme assis à l'autre bout du comptoir avent de retourner s'occuper d'autres clients, l'homme était fort charment, mais Pyro n'était pas vraiment du genre à aimer les hommes, elle lui fit un grand sourire avent de délicatement pousser le cocktail près du bord jusqu'à ce qu'il tombe du comptoir et s'éclate sur le sol. Cette petite interruption passée, elle jeta un nouveau coup d'œil pour voir si ça prochaine victime était toujours là et c'était le cas, mais un homme s'était déjà installé à la table, ça n'arranger pas les affaires de la vampire, mais son instinct de vampire l'alerter d'un grand danger, cet homme dégager la même sensation que Stan, il s'agisser surement d'un darknesse, Bran serais surement très content si elle arrivait à recruter un autre darknesse, mais en premier lieu, elle devait s'assurer de ces intentions. Un instant d'inattention permis à Pyro de s'installer à la table, elle était désormais assis à la même table, juste en face de l'homme mystérieux et juste a coter de la jeune femme.

"Il est rare de sentir une telle odeur." Dit-elle au mystérieux homme.

"Moi s'est Pyro et la femme à côté de moi, c'est mon lapin, que fait-tu ici, tu cherches quelque chose en particulier ?"


Soirée gachée (PV Ryuku et Pyro) 849287mirainikki546514
Je m'abandonne dans la rivière de la folie.
L'Autre
Messages : 25
Date d'inscription : 06/11/2016
Admin

Message par L'Autre le Mer 7 Déc - 1:11

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Perdu dans le fond de son esprit à se plaindre comment la vie est chiante, Sylvana releva les yeux alors qu’un homme lui demanda s’il pouvait s’asseoir. Avant même qu’elle puisse accepter ou non, il s’était assis. Apparemment, il n’était pas là pour faire bonne figure envers elle, mais voulait vraiment qu’une place assise. Il n’était pas là, non plus, pour lui demander son avis ou lui parler.

Elle l’observa un bref moment, avec un homme comme celui-là à sa table, elle était certaine qu’aucun autre homme ne l’approcherait. Décidément, ce n’était pas sa soirée. Lui jetant qu’un bref regard de peur qu’il se tourne vers elle pour lui demander quelque chose elle rebaissa les yeux vers l’écran fermé de son téléphone. Si elle avait pu se rétrécir pour disparaitre sous la table, elle l’aurait fait. De toute manière, ce n’était pas comme si quelqu’un remarquerait sa soudaine disparition de ce bar...

Après un bref moment, ce fut des mouvements près d’elle qui vint attirer son attention. Ce qui se présenta devant elle, et rapidement tout juste à côté d’elle, ne la rassura pas. Que venait-elle faire ici? Qui était-elle et pourquoi l’avait-elle appelé lapin?

Sylvana se redressa aux paroles de la femme qui ne lui parlait pas du tout en réalité. Traité comme une vulgaire poupée de chiffon... Elle resta tout de même assise sur sa chaise n’ayant pas envie d’être bousculée si la situation se compliquait.

Avec un grand malaise devant de la situation, elle rangea son portable dans son sac et se tourna vers la femme.


– Je suis vraiment désolé madame, mais je crois que vous faites erreur sur la personne. Je ne vous connais pas.

Sylvana fit quelques signes de mains négatifs et un petit sourire gêné pour montrer sa désapprobation d’être traité de lapin... Peut-être avait-elle une copine qui lui ressemblait, mais ce n’était clairement pas elle.

Qui était cette femme et cet homme? Se connaissaient-ils? Était-ce un code?

Néanmoins, Sylvana n’avait pas vraiment envie que quelqu’un réponde à ces questions et recula son dos sur le dossier de sa chaise. Cette femme sentait les ennuies, alors que l’homme semblait être simplement pas à sa place dans ce lieu. Venait-elle chercher la bagarre avec l’homme? Pourtant, à première vue, elle ne sentait pas l’alcool...

Très mal à l’aise, elle se demanda si ce genre de situation n’arrivait qu’à elle. Elle retint un gémissement devant la situation qui sentait mauvais et repensa à vouloir disparaitre sous la table. Malheureusement, elle ne pouvait pas disparaitre et les laisser en tête à tête bloquer dans son coin par l’homme et la femme.
Ryuku
Messages : 51
Date d'inscription : 02/09/2016

Feuille de personnage
Rang:
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): actif
Nouveau(elle)

Message par Ryuku le Mer 7 Déc - 12:54

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
andis que j’espionne toutes les conversations possibles je n’entends aucune information qui pourrait me mener sur une piste digne de ce nom. Je ne désespère pas car c’est une émotion que je ne connais pas mais je me demande si je m’y prends correctement. Et si j’attirai un peu plus l’attention sur moi, en tuant chaque personne dans ce bar par exemple en revendiquant mon intention de rejoindre un gang. Non ce n’est pas forcément une bonne solution. Je me résigne alors à continuer à écouter pour le moment. Le regard complètement inexpressif plongé dans mon verre je me concentre sur mon ouïe. J’entends qu’une personne s’assied en face de moi mais je ne lui accorde même pas un regard. Toutefois le nouveau ou plutôt la nouvelle venue s’adresse à moi.

Elle me fait savoir qu’il n’est pas banal de sentir une odeur comme la mienne, c’est du moins ainsi que je l’interprète. Si elle peut sentir ma nature c’est sûrement qu’elle possède des sens surdéveloppé. Elle ne me laisse pas le temps de penser plus avant de me dire qu’elle s’appelle Pyro, et que la jeune femme qui partage notre table est son lapin. Elle termine par me demande ce que je fais là. Tellement d’arrogance dans ces propos ne laisse aucun doute quant à sa nature. C’est un vampire. Je lève mon regard et regarde du même air totalement inexpressif, tour à tour la jeune humaine et le vampire. Voilà une femme des plus dangereuse, elle n’est pas trop mal, c’est les vampires femmes qui sont les plus dangereux selon moi. La majorité des hommes se laisserait facilement séduire avant de lui servir de dîner.

Je ne réponds pas tout de suite je me contente de boire une gorgée de mon verre, et me résigne. Je sais que je ne pourrai pas espionner plus longtemps les conversations. La jeune femme attend une réponse et vu comment elle s’est installée je doute qu’elle me laisse en paix. Et bien soit je vais te répondre sangsue, mais avant que je n’ai pu le faire, l’humaine se réveille alors et dis au vampire qu’elle le confond sûrement avec quelqu’un d’autre. Quelle naïveté, elle ne comprend donc pas qu’elle l’appelle ainsi pour exprimer clairement qu’elle lui servira d’encas. Je réponds alors d’une voix totalement monocorde et on visage toujours aussi détaché :

« Ryuku. Mon odeur t’indique donc ma nature, ton arrogance m’en dit tout autant vampire »

Je marque une pause de courte durée pour répondre aux interrogations du jeune vampire.

« Ce que je fais ne te regarde en rien, sache seulement que je n’interfèrerai pas avec ton envie de déguster cette humaine. Je suis loin d’être un justicier. Tâche seulement de le faire dehors de ce bar, je ne veux pas me faire expulser parce que quelqu’un qui partage ma table ne sait pas se tenir. »

Je marque encore une pause et mon visage reste toujours aussi neutre, je rajoute cependant sur un ton monocorde mais un poil plus bas les mots suivant pour que seul les deux personnes partageant ma table puisse m’entendre :

« Si tu ne respectes pas ma seul requête, je n’aurai aucun scrupule à t’éliminer. »

Je préfère mettre les choses au clair dès le début. Ca dissuadera dans un premier temps la jeune femme de faire trop de grabuge et ensuite ça donne le ton. Bien que je paraisse inoffensif elle sait que je suis un darkness et de fait elle sait que je ne suis pas aussi peu dangereux que je puisse le paraitre. Je ne la menace pas sans raison, c’est aussi pour lui montrer que je ne me laisserai pas marcher sur les pieds. Je reprends une dernière fois :

« Maintenant que les règles sont établies, je ne vois aucun inconvénient à converser avec toi. Humaine, tu peux participer aussi, je te le conseil d’ailleurs, car une fois dehors je ne pourrai pas t’assurer la survie. Pyro, ce que je recherche dans cette ville c’est un moyen de tuer tout en infligeant le plus de tort possible au partisan du cercle. »

Une fois encore je me suis exprimé sur un ton totalement détaché et monocorde. Je révèle sans mal ma véritable intention simplement parce que si ça s’ébruite ça ne pourra que m’aider à trouver ce que je cherche. Il est possible que cette humaine fasse partie du cercle et ils m’enverront alors peut-être des assassins ce qui m’aidera également à me faire reconnaitre par ceux que je veux rejoindre. Et ce vampire ne semble pas respecter les règles en ville donc je doute qu’elle aille me dénoncer. Il est peut-être même possible qu’elle fasse partie d’un gang. Après tout je n’en sais que peu sur elle.

Pyro Lioncourt
Messages : 126
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Rang: Pauvre
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): Actif
Nouveau(elle)

Message par Pyro Lioncourt le Ven 9 Déc - 18:59

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Bien que Pyro resté arrogante, elle savait très bien qu'elle n'avait aucune chance contre un darkness en combat singulier, même avec des grenades. Après quelque instant à écouter Ryuku, Pyro appela le serveur pour offrir un deuxième verre au darkness et à l'humaine, bien qu'elle aimait le chaos, la jeune vampire garder un minimum de savoir vivre. Ce que lui avait dit Ryuku un peu plus tôt lui l'avait quand même perturber, après tout, il avait raison, s'il le voulait, il ne ferrait qu'une bouchée d'elle. Elle ne pue retenir un léger sourire quand Ryuku lui parla de ce qu'il recherchait à l'avventura, les choses se goupiller mieux qu'elle ne l'avait imaginé, mais elle devait d'abord s'assurer qu'il disait bien la vérité, après tout, il s'agissais peut-être d'une ruse.

"Si tu es capable de me prouver que tu cherches réellement le chaos, j'aurais une proposition intéressante pour toi, si du moins, les groupes de.... discutions t'intéresse"

À l'instant où elle finit ça phrase, elle attrapa l'humaine par la hanche pour se coller à elle, comme un lézard à un rocher baigné de soleil.

" Mais peut import ce que tu fais, pas touche à cette jeune femme qui sent super bon, elle est a moi."

Certaines personnes commençaient de plus en plus à les regardaient, cela rendait Pyro un peu nerveuse, mais après tout, si la situation commencée à prendre un mauvais tournant, elle pourrait toujours réduire le bar en cendre, mais avec Ryuku en face d'elle, elle prenait un gros risque de l'énerver. Elle bue une gorgée de son verre et laissa le pourpre de son œil se perdre dans la couleur ambré de son whisky, puis releva la tête d'un air surpris, avent de se tourner vers l'humaine qu'elle tenait fermement.

"J'oublié, qu'elle est ton nom, que je puisse s'avoir à qui appartient cette délicieuse odeur."
Spoiler:
Désoler si ça manque un peut de contenue, j'ai fait une pause un peut trop longue sur les rp ^^'


Soirée gachée (PV Ryuku et Pyro) 849287mirainikki546514
Je m'abandonne dans la rivière de la folie.
Ryuku
Messages : 51
Date d'inscription : 02/09/2016

Feuille de personnage
Rang:
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): actif
Nouveau(elle)

Message par Ryuku le Sam 28 Jan - 19:39

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Le vampire ne se détache pas une seconde de son arrogance. C’est typique à leur race, mais je sais aussi qu’ils peuvent se permettre de se montrer arrogant car ils sont puissants. J’en ai déjà combattu beaucoup, leur plus grande force est leur vitesse. Je ne peux pas l’égaler mais j’arrive à m’en rapprocher, ce qui me permet d’utiliser ma force pour les vaincre. Je n’aime pas tellement sont ton mais je ne peux pas changer sa nature après tout. Je n’ai aucun mal à lui révéler ce que je cherche dans cette ville, elle ne me fait pas peur et si quelqu’un apprends ce que je cherche je n’aurai que plus de chance de trouver un gang pour pouvoir enfin mener des combats intéressants. Elle me répond alors que si je dis la vérité et que je peux le lui prouver elle aurait une proposition intéressante à me faire.

Lui prouver ce que je sais faire n’est pas un problème mais d’un autre côté je ne peux pas le faire dans se bar. Je ne souhaite pas me voir interdire ici ou même faire remarquer ma présence. Si les informations du vampire ne sont pas intéressantes il faut que je puisse revenir ici pour espionner une nouvelle fois les conversations. Mais avant que je n’ai pu déterminer une façon de lui prouver que je suis sérieux elle donne l’ordre de ne pas toucher à la jeune humaine partageant notre table. J’aime de moins en moins son ton. Cela fait tellement longtemps que plus personne ne m’a donné d’ordre, mais par le passé j’avais l’habitude d’y obéir, et comme son ordre va dans mon sens je ne dis rien mais je vais respecter son choix. Je lui réponds alors toujours d’un ton monocorde et le visage toujours aussi impassible.

« Ne t’inquiète pas vampire, je n’ai que faire de ton dîner. En revanche vois-tu le petit couple qui passe en ce moment devant le bar ? »

Une idée m’est venu et tandis que le vampire tourne son regard vers les gens qui passent devant le bar j’augmente ma vitesse à son maximum et je me dissous dans les ombres pour sortir rapidement du bar et je me dématérialise armé de mon katana devant les jeunes humains que je décapite d’un simple mouvement rapide avant de redevenir intangible et de reprendre ma place. Tout ceci c’est passé en seulement quelques secondes et comme il faut nuit personne qui n’a pas de sens accentué n’aurait pu voir quoi que ce soit. L’air de rien je porte à nouveau mon verre à mes lèvres et toujours impassible je dis à Pyro :

« Est-ce que ça te va comme justification ? »

Je prends de gros risque en faisant ça mais d’un autre côté je n’éprouve ni pitié, ni remord, ni peur donc peu importe. Et surtout je veux savoir quelle est son offre. Après tout mon enquête est totalement au point mort en ce moment donc je dois saisir toutes les chances qui s’offrent à moi. Qu’elle dise vrai ou non je ne peux pas ignorer ce qu’elle vient de dire. Elle reporte à nouveau son attention sur l’humaine en lui demandant son nom. Cette dernière sûrement tétanisé ne lui répond pas et je peux comprendre qu’en sa position on ne soit pas vraiment à son avantage.

En ce qui me concerne jamais je ne me serai incliné devant quelqu’un, que je sois humain ou non. J’ai d’ailleurs été un renégat pendant des années pour le prouver, tout ça pour l’amour d’une femme. Bon peu importe ce n’est pas le moment de revivre le passé maintenant je veux entendre ce que le vampire a à dire.

« Donc quelle est donc cette proposition qui selon toi pourrait m’intéresser ? »

Pyro Lioncourt
Messages : 126
Date d'inscription : 07/09/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Rang: Pauvre
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): Actif
Nouveau(elle)

Message par Pyro Lioncourt le Mar 31 Jan - 14:52

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
A l'instant où Pyro tourna la tête pour voir le couple, le darkness surgit de nul part et d'un geste net et précis décapita les deux pauvres innocents avents de ressurgir quasiment à la vitesse d'une balle devant elle, la jeune vampire frémissais tellement d'excitation a la vue de ce pouvoir, qu'elle ne se rendit même pas compte qu'elle serait son verre si fort qu'il finassa par éclater dans sa main. Sans faire fi de cet incident, Pyro décida d'approfondir ses connaissances sur l'homme qui lui faisait face, mais bien qu'elle est vue de quoi était capable le darkness, elle s'en méfier encore un peu, après tout, si elle ne, c'est jamais faite arrêter, c'est bien grâce a ça prudence maladive. La jeune femme, se leva en posant ses mains sur la table et dit au darkness.

"Suis-moi, j'ai plein de choses à te montrer."

Pyro sortit du bar accompagner du darkness, bien qu'elle avait abandonné ça proie, elle allait peut-être gagner un allié de taille. Après plusieurs minutes de marche, ils finirent par attendre le toit du plus haut bâtiment du quartier dévasté, d'ici, il y avait une vue de l'Avventura magnifique. Sans un mot, elle se tourna vers le darkness et d'un geste des plus ambiguë commença à déziper lentement sa grande veste, bien que le geste fût confus dans les propos, son sourire carnassier refléter de toute autre intention. Elle finit par sortir un petit appareille relier à une batterie de câble de la poche intérieure de sa veste.

"Voici mon détonateur cardiaque, comme son nom l'indique, il est relié au battement de mon cœur, si les battements chutent brutalement ou s'ils tombent a zéro, ça déclenche automatiquement une petite charge explosif posé sur la vingtaine de kilos de c4 que je cache ici, donc si tu me tue, tu n'auras même pas l'occasion de penser a t'échapper que tu sera éparpillé aux quatre coins de l'avventura, j'espère que tu comprendra la prudence dont je fait preuve avec quelqu'un qui possède des pouvoirs comme les tiens, mais assez de menace."

Pyro rangea l'appareil dans ça poche et repris de plus belle.

"Bien, je te propose de rejoindre le petit gang dont je fais partie, mais tout d'abord, je veux tout savoir sur toi, qui est-tu, d'où viens-tu, et pourquoi tu en es arrivé à tuer de pauvres innocents de sang-froid et n'essaye pas de mentir, j'entends ton cœur."

La jeune vampire s'assit sur le rebord du toit, laissant, ses jambe balancé dans le vide tout en attendant, la réponse du darkness.

Spoiler:
la suite du rp ce déroulera dans le quartier dévaster du coup a toi de voir si tu veux répondre ici où la bas


Soirée gachée (PV Ryuku et Pyro) 849287mirainikki546514
Je m'abandonne dans la rivière de la folie.
Ryuku
Messages : 51
Date d'inscription : 02/09/2016

Feuille de personnage
Rang:
Pouvoirs:
Statut (membre actif ou inactif ?): actif
Nouveau(elle)

Message par Ryuku le Mer 1 Fév - 13:09

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Alors que je reprends place devant la jeune femme à vitesse maximum je perçois à sa réaction qu’elle n’a rien raté de ma démonstration. Je me saisis de mon verre pour vider son contenu quand le verre du vampire explose dans sa main. J’en déduis donc que j’ai fait bonne impression. Je me fiche d’ailleurs de faire bonne impression ou pas mais je veux savoir ce qu’elle a à me dire c’est peut-être elle la clef de la fin de mes recherches et de ce fait du début de l’air du chaos. Je repose mon verre sur la table alors qu’elle me dit d’un ton autoritaire de la suivre car elle souhaite me montrer des choses. Je n’aime pas ses manières mais dans cette situation je ne peux pas refuser, je dois savoir.

Je paye ma consommation et je la suis à l’extérieur du bar, nous marchons un bon moment et je me rends compte que nous nous dirigeons vers le quartier dévasté. Mon endroit préféré pour me nourrir de la peur et de la souffrance des gens. C’est là-bas que je me rends quand j’ai besoin de reprendre des forces. C’est d’ailleurs pour un darkness un endroit idéal pour mener des combats. Je me rappelle d’ailleurs que c’est dans ce quartier que j’ai affronté Bran, un lycan de taille. Aucun de nous n’avait pu prendre l’ascendant sur l’autre mais nous nous sommes promis de nous affronter à nouveau à la première occasion.

Nous arrivons sur le toit le plus élevé du quartier et la vue est imprenable. D’habitude je ne monte pas sur les toits car j’essaye de rester discret notamment pour avoir la paix. Je laisse alors mon corps aspiré toutes les idées noire du coin et je m’offre un festin digne de ce nom alors que la jeune femme dans mon dos commence à dé zipper son blouson. Une fois rassasié je me tourne alors vers elle pour savoir enfin ce qu’elle me veut. Elle sort un drôle d’appareil relié à sa poitrine de sa veste et me dit alors qu’il s’agit d’un détonateur cardiaque. Elle m’informe que si je tente quoi que ce soit contre elle, et que si son cœur bas d’une manière irrégulière tout sautera. Elle m’indique qu’il y a dans le bâtiment une vingtaine de kilo de c4.

Je calcul rapidement mes moyens de m’enfuir de cette zone dans le cas où je serai amené à tuer la sangsue. Même en devant intangible je ne pourrai pas le rester assez longtemps pour échapper à toute la déflagration. Et en utilisant ma super vitesse je ne pourrai quad même pas échappé à la déflagration. Mes chances de survie seraient minces. Je ne vois aucune issue pour le moment, mais depuis quand les vampires utilisent la ruse ? Alors que j’essaie encore de trouver une solution en cas de pépin elle me propose de rejoindre le gang dont elle fait partie, mais elle me pose également plusieurs question sur moi. Qui je suis, d’où je viens, pourquoi je suis un tueur. Elle me précise également que je ne pourrai pas lui mentir car elle entend les battements de mon cœur. Sa tirade terminée elle s’assoit sur le rebord du toit en me toise en attendant ma ou plutôt mes réponses. Je pousse alors un soupire, vaincu et je prends la parole toujours du même ton monocorde.

« Ainsi donc certains vampire savent user de stratégie, je le saurai pour la prochaine fois, mais le fait est que je suis vaincu aujourd’hui, très bien. »

Je marque une courte pause pour laisser au vampire le temps de comprendre ce que je viens de dire puis je reprends toujours aussi impassible.

« Comme tu l’as deviné je suis un Darkness connu sous le seul nom de Ryuku. Je ne me rappelle plus de mon nom d’humain. Ryuku signifie dragon de la mort. Je viens du Japon, c’est là-bas que je suis mort en tant que humain renégat. C’est également au japon que j’ai appris à faire table rase de mes sentiments qui m’ont conduit à devenir l’être que je suis aujourd’hui. Pourquoi je suis devenu renégats et ai-je renié tous les sentiments qui m’habitaient ? Simplement parce que j’ai aimé la fille de l’empereur de l’époque et que ce dernier ne voulant pas que sa fille devienne la femme d’un simple samouraï il m’a laissé le choix entre la mort ou l’exil. J’ai passé le reste de ma vie d’humain à lui prouver que je n’étais pas un simple soldat mais bien meilleur que tous les siens. J’ai réussi à me créer un nom et j’ai fini par être redouté de tous avant de finir par me faire tuer par le nombre. Voilà maintenant tu sais tout de ma vie, autre chose ? »

Je laisse ma question en suspens en espérant qu’elle ne s’intéressera pas plus en détails de mon ancienne idylle avec cette femme. Peut-être va-t-elle me demander ce que j’attends an sein d’un gang. Je n’en sais rien. Mais j’ai moi aussi des questions à poser mais je ne suis pas en position de force. Dans cette situation je suis devenue le petit lapin qui attends son heure pour pouvoir s’en sortir vivant.

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Avventura :: Archives de l'Avventura :: Ancienne archive 2009~2017 :: Archives RPs-