Jeune et intrépide, voilà Fréderic! ( L'essentiel est là, mais manque une touche)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
Fréderic Morel
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 01/11/2015

Feuille de personnage
Particularité: Humain
Emploi: Barman
Rang: Cercle

Message par Fréderic Morel le Mer 4 Nov - 3:42

Revenir en haut Aller en bas
Identité



Kano Shuuya / Kagerou Project


Nom : Morel

Prénom : Fréderic

Surnom : Fred, Freddy (qu’il n’aime pas)

Âge : 18 ans

Date et lieu de naissance : Août 1996, Lyon

Sexe : Homme

Créature : Humain

Rang social : Pauvre

Travail : Barman en devenir

Camps : Le Cercle


Description


Le Physique : Cet individu aime changer de vêtements à chaque fois que l’occasion se présente et donc le voir habillé de sa chemise rayée noir avec la cravate qui fait partie de son ensemble ainsi que le pantalon de même couleur n’est valide qu’à son travail. Il mesure environ 1m72 et du haut de sa taille, des cheveux roux de la même couleur que les feuilles d’érable en automne. Ses yeux couleurs noisette, en plus de sa bonne humeur font un duo hors pair pour attirer l’attention sur lui, même quand cela n’était pas son but. Boucles d’oreilles sur celle de gauche, rien sur celle de droite, qu’il garde enseveli sous ses cheveux en bataille. Malgré son sourire innocent, le peu d’argent de poche qu’il possède ne lui aurai pas suffit à remplir son garde-robe. Alors comment?
Signe : Un tatouage d’un diablotin qui joue aux cartes fait en grande partie son dos.

Objet de valeur : Une pierre blanche au bout d’une petite chaînette d’argent. Toujours autour du poignet. Cadeau de sa mère avant qu’elle ne parte à Marseille.

Capacité : Aucune


Le Mental : La mentalité de ce garçon n’est pas compliqué à comprendre ; C’est une personne qui aime sortir fêter, rencontrer des gens aussi bien le jour comme la nuit...Dans le lit aussi! Miser de l’argent est un plaisir pour lequel il est totalement dévoué, tant qu’il ne se retrouve pas à la rue pour avoir tout perdu. Étant un joueur habitué, il a un amour inconditionné pour les partie de cartes. C’est là qu’il empoche un certain gain pour aller s’acheter ses vêtements lorsque la chance le lui permet. Féderic déteste la violence, peu importe la raison pour laquelle on aurait pu l’employer et donc s’écarte des personnes qu’il considère trop agressives pour être résonnées. Il a peur de la plupart des non-humains, mais les vampires faisaient partie de son enfance dans ses dessins animés. Ils sont trop cool!
 

Ses goûts et passions : Les femmes, les jeux d’argents, socialiser, se donner un but à atteindre. Déteste la violence et a peur de se faire violer par accident.


Biographie


Lien sociaux : Sa famille vient de déménager il y a peu à Marseille, alors qu’il avait décider de faire sa vie ici.

Histoire : Il avait oublié de fermer les rideaux de sa fenêtre de chambre ce matin-là et les premiers rayons du matin le lui avait rappelé. Pas encore tout à fait réveiller, sa démarche semblable à celle d’un zombi, il se déplaçait lentement vers cette lueur qui le dérangeait de si tôt pour pouvoir y mettre un terme. Cela semblait avoir pris une éternité, surtout qu’il voyait encore flou pour ne pas s’être frotté les paupières. Après avoir créé la barrière à l’encontre de la lumière, dos au mur, le jeune adulte s’était laissé glissé jusqu’au sol sans avoir la volonté nécessaire pour se relever avant un moment. En fait, le noir avait remplacé les drôles de formes autour de lui et il pouvait sentir sa tête basculer doucement sur son épaule. Il avait encore une heure peut-être à dormir avant de se préparer, pourquoi ne pas se laisser tenter ? Aussi étrange que cela put lui paraître, des fragments de son passé avaient décidés de se manifester à travers ce repos de courte durée. Le cerveau pouvait procéder de manière si étrange parfois.

Sébastien lui avait volé son cahier de mathématiques à la deuxième année pour montrer à Mme Torine ce qu’il dessinait durant le cours. Le con ! À cet âge, il n’avait pas vraiment des amis. Tout le monde le trouvait étrange avec ses dessins de femmes et de messieurs à longue dent, surtout que son art laissait...indésiré. Un long soupir de la part de son prof, des chuchotements dans la classe, un sentiment de honte et d’impuissance. Les larmes lui coulèrent sur les joues tandis que des rires se faisaient entendre dans son dos. Une rencontre avec ses parents à la demande du prof les avaient informés du déroulement de la journée et son père l’avait de nouveau réprimandé pour ne pas avoir écouté. Pourquoi devait suivre ces cours déjà ? Parce que cela pourrait l’aider à réaliser son potentiel un jour ? En quoi des chiffres et des lettres pourraient bien l’appuyer dans ses rêves ? Celui de pouvoir se fondre dans la nuit, faire peur aux méchants garçons et sauver les filles en détresse. Ce ne sont pas des math qui allait faire peur aux méchants, encore moins impressionner les jolies filles, comme Constance. Si jolie, mais déjà prise par Martin, qui n’arrête pas de complimenter sa propre personne ! Heureusement que maman est là pour l’encourager dans ses dessins. Elle au moins, tente vraiment de faire quelque chose pour lui.

« Tu leur donnes un air si mystérieux dans les yeux, comment tu fais pour arriver à réaliser de telles œuvres ? »

Mélissa venait de s’asseoir près de lui sur l’herbe pour regarder avec admiration l’image d’une femme que l’on voyait de dos, mais que la tête était tournée dans leur direction. Un regard d’une rare intensité se dégageait cette image et son créateur semblait donner une importance primordiale au niveau du visage à comparer du reste. Toute son attention était porté uniquement sur les deux pupilles qu’il tentait de perfectionner au point que l’on les croit presque réelles. Ce souvenir se trouve seulement à trois ans de son moment présent. Le jeune homme, heureux de constater que son dessin n’est pas passé inaperçu, lui fit son plus beau sourire pour la remercier et même plus. Il vint tracer une ligne latéral imaginaire sur le côté droit de l’adolescente avant de déclarer :

« Veux-tu que je fasse ta propre image avec le même talent ? Je te l’offrirai en cadeau par la suite. »

« Oh ! Mais je n’ai pas d’argents sur moi pour compenser le travail. »

« Tes remerciements me suffiront ! Et de toute manière, j’ai l’habitude de vouloir connaître davantage la personne que je dessine. Donc cela ne te dérangerais pas de t’inviter pour un verre ensuite ? »

« Je ne pense pas que-

« Allez ! » Disait-il sur un ton enjoué. « Je te jure qu’au moment où tu ne seras plus intéresser je te laisse tranquille, mais sinon je préfère te faire plaisir avant que tu refuse. Alors ? Prête à être immortalisé ? »

Ils n’avaient plus d’autre choix par la suite, lui et ses parents de quitter Lyon dans les plus brefs délais. Fréderic avait fait l’amour avec une fille, une Mélissa qui voulait tout posséder, qui pouvait tout posséder de par l’appuie de son père. Un homme terriblement affluent dans la société et qui allait faire vivre un enfer à cette famille pour la simple et unique raison que leur fils avait dit non à sa petite chérie. Sa mère avait déjà entendu parler d’un endroit créé il n’y a pas si longtemps et que tout comme cette ville qui s’agrandirait avec le temps, là-bas ils auraient peut-être aussi la chance de refaire leur vie. Cela ne dérangeait aucunement leur fils, malgré son père qui ne savait plus quoi faire de ce coureur de jupon.

Une série de bâtiments enflammés et en ruine lui faisaient dorénavant face. Un son terrible lui sifflait dans les oreilles, alors que comme tout autour de lui, la peur l’empêchait d’agir convenablement avec sa situation actuelle. Un combat titanesque avait commencer dans les rues d’Avventura. Ces guerriers n’avaient rien d’humains et ils semblaient même sortir de l’imaginaire. Des êtres capables de se changer en loup, de véritables vampire assoiffées, des humanoïdes qui maîtrisaient les éléments. Lui et ses parents avaient atterri dans un conte pour effrayer les enfants, mais ce qui semblait vouloir faire peur aux petits se passait sous ses yeux ! Le bruit qu’il percevait au départ devenait toujours de plus en plus fort, plus strident. Malgré la folie qui se produisait devant lui, le jeune homme avait si mal à la tête qu’il croyait qu’elle allait exploser ! Les images se fracturèrent en plusieurs morceaux et les couleurs devenaient fades. Un cauchemar mutilé qui s’écroulait sur lui-même ! Puis le noir complet...Avant de rouvrir les yeux.

Son cadran n’avait pas cesser de lui sonner dans le tympan depuis déjà quatre bonnes minutes ! Sans s’en être aperçu au départ, son corps avait bougé tout seul pour aller fermer le clapet à cet emmerdeur ! Un genou à terre, devant le chevalet, à écraser violemment le bouton off, il était rester ainsi sans bouger pendant un instant. Le bout de ses doigts se laissèrent tomber de la boîte à vacarme pour sentir le bois franc sous sa peau par la suite et avait ramenée sa main vers le visage pour écarter la mèche de cheveux, qui lui bloquait la vue. Il avait transpiré et son souffle n’était pas encore revenu à la normal. Par réflexe, il claquait des doigts pour tenter de se ressaisir et fini par se relever sans pouvoir faire disparaître la peur dans ses yeux. Ce qui s’était passé à la fin de son rêve fut le moment où venait d’arriver dans cette ville. Un évènement qu’il ne pourra jamais oublier.

« Les Trois Jours Sombres » Avait-il chuchoté à lui-même, alors qu’un frisson l’avait prit de court.

Le temps passait trop vite et tout ce qu’il pouvait faire maintenant était de prendre une douche au plus vite, prendre ses vêtements qu’il porte d’habitude pour aller travailler et partir avec une toast coincé entre ses lèvres. Il ne pouvait pas être en retard pour son entrevu avec ce qui pourrait être son futur patron. Père ne voulait pas le soutenir, mais sa mère insistait pour lui transmettre de l'argent tous les mois. Sa conscience lui disait bien qu'elle en avait assez fait pour lui et que les gains qu'il remportait aux cartes ne lui permettra pas de subvenir à ses besoins à long terme. Sera t-il par contre en mesure de se faire embaucher ou bien allait-il devoir trouver autre chose?
 

Complément d’information

Logement : Non

Animal de compagnie : Non plus

Armes : Son charme!

Thème musical : Hum je verrai plus tard peut-être...

Autres détails : DC


Et derrière l’écran


Un petit mot sur vous ? : J’étais un minou avant, j’aimais me faire caresser les oreilles. XD

Où avez-vous découvert le forum ? : Top-Site! Je crois...

Un conseil : Aimez-moi! Je vous aime déjà!

Aurez-vous des difficultés à venir sur le forum : Non

Signature de la charte et du règlement : J’ai lu et accepter la charte ainsi que les règlements du forum une fois, deux fois, trois fois, peut-être une quatrième si tout va bien.
Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Mer 4 Nov - 12:26

Revenir en haut Aller en bas
Bonjour Frédéric ! o/

Je n’aurai pas beaucoup de remarques à faire sur ta fiche, l’ensemble est bon. Par contre, fais attention, il y a quelques fautes :
- Barman en devenir
- Des personnes qu’il considère trop agressives pour être raisonnées
- Il faut toujours un espace entre les points d’exclamation et d’interrogation en français, c’est en anglais où il n’y a pas d’espace Wink
- De quitter Lyon
Ce sont les principales remarques concernant les fautes les plus voyantes mais relis toi, il demeure des fautes d’accord et de conjugaison.

Pour l’histoire, je crois avoir compris mais j’aimerais que tu me détailles un peu plus la chose : ils quittent Lyon pour s’installer à l’Avventura puis les Jours Sombres arrivent et ses parents partent pour Marseille alors que lui demeure sur place ? Une raison particulière ? Ce n’est pas très clair dans ton histoire, où alors je n’ai pas assez dormi alors si tu peux me détailler ça un peu, tu serais un amour. 18 ans c’est jeune, il possède une formation quelconque ? Ses parents l’aident financièrement ? Où il vit uniquement sur ses gains en jeux d’argent ?

Ce sera tout pour moi, et pour l’avatar, on dirait Kida Masaomi de Durarara!! si cela peut t'aider.

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Fréderic Morel
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 01/11/2015

Feuille de personnage
Particularité: Humain
Emploi: Barman
Rang: Cercle

Message par Fréderic Morel le Ven 6 Nov - 3:40

Revenir en haut Aller en bas
Bon Patron est un allié de choix ici. o.o

La raison qu'il soit resté serai son intérêt pour le surnaturel, malgré la peur qui le hante depuis les trois jours sombre. Deux mois avant le moment présent que ses parents auraient quittés la ville.

Une formation ? Quelle formation ? affraid

Si autre chose vous tracasse, juste l'écrire et je ferai les corrections par la même occasion.

Pour le moment, dodo!

Bonne nuit!

Natsume Kageya
Admin
avatar
Messages : 1216
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 25
Localisation : Là où tu ne me trouveras pas

Feuille de personnage
Particularité: Son albinisme
Emploi: Chasser du rebelle
Rang: Elite du Cercle

Message par Natsume Kageya le Ven 6 Nov - 7:24

Revenir en haut Aller en bas
Pour moi c'est bon à présent =) sauf que tu as choisi un avatar de psychopathe XD Tu ne voulais pas de mon Kida ? T_T
Te voici validé  

Tu es un habitué des lieux, alors je te souhaite bon vent petit vert !

~~~~Signature~~~~


[19:15:57 28/10/2015] Tomhas Paliakov : Na-tsu-me-sa-ma ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Angbor
» Jade, l'intrépide || UC
» Flamme, l'intrépide chat domestique qui ne veut plus de cette vie.
» La noblesse d'Altamira
» Ahri l'intrépide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: L'explication du Coeur. :: Registre des personnages :: Présentations validées :: Humain-