[EVENT] A la dérobée des arbres, les secrets sont gardés. ..: Jilan :.. (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
Lily Ridell
Enkykyneuse
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 302

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Mer 24 Juin - 11:30

Revenir en haut Aller en bas
Assise dans son lit d’hôpital, Lily regardait par la fenêtre les oiseaux faire leur nid. Un spectacle des plus basiques et pourtant, elle prenait plaisir à le regarder et surtout à sortir de ses pensées grâce à cela. La jeune policière avait appris le jour même la mort de ses deux collègues, Jack et Henri. Parce qu’ils avaient voulu lui venir en aide, venir la chercher, elle qui était aux mains de ce lycanthrope. Parce qu’elle avait pensé pouvoir y arriver toute seule. La petite blonde remonta ses jambes contre sa poitrine et les enveloppa de ses bras pour les tenir fortement. Elle grimaça légèrement sous la pression exercée sur sa blessure, bien que celle-ci était en train de guérir doucement. Lily avait encore les yeux rouges, signe qu’elle n’avait que peu dormit depuis quelques nuits, au grand dam des médecins. La porte finit par s’ouvrir, révélant alors son partenaire. Samuel la regardait avec un faible sourire sur les lèvres mais il n’attendit pas longtemps avant de se ruer au lit de la convalescente pour la prendre dans ses bras. Aucune hésitation sur son geste, il était simplement heureux qu’elle soit toujours en vie. Même s’il ne s’expliquait pas la raison. Pourquoi le suspect l’avait laissé vivre et avait tué leurs deux autres collègues ? Non, dans le fond, l’humain s’en fichait. Il était juste heureux qu’elle ne soit pas plus blessée. Lily s’accrocha à lui, à ses vêtements et s’excusa pour tout ce qui était arrivé. Elle avait besoin de le dire à quelqu’un, quelqu’un qui ne l’a jugerait pas trop alors que la majorité des choses qui étaient arrivées, étaient de sa faute. Elle qui n’avait pas réussit à arrêter Bran à temps. Les deux mains de son partenaire la lâchèrent soudain, sans explication et la peur de l’entendre l’accuser la tirailla le ventre. Au lieu de ça, elle senti ses paumes chaudes se placer de chaque côté de son visage, un regard doux et compatissant qui lisait dans les yeux de son interlocuteur. Elle ouvrit de nouveau la bouche, en sachant pas vraiment ce qu’elle allait dire mais elle accueillit les lèvres de Samuel accompagnées d’un « chut » murmuré. Il voulait la faire taire. Il savait qu’elle avait fais de son mieux et la voir dans cet état le rendait triste et amer. Lui non plus, n’avait pas été fichu de la protéger. Sa partenaire. Il lui murmura des paroles réconfortantes alors qu’il la prenait de nouveau dans ses bras. Lorsqu’elle se réveilla dans ses bras, elle le remercia d’être resté, un peu gênée tout de même. Il lui assura que ce n’était rien mais qu’il devait maintenant partir. Les préparatifs pour l’assaut du repaire de leur ennemi étaient bientôt terminés et ils allaient bientôt passer à l’action.

« Je viens avec vous ! C’est prévu pour quand ? »
Demanda rapidement la jeune fille.

Un débat suivit cette question, Lily dû batailler pour faire comprendre à Samuel son envie et surtout, son besoin d’être des leurs pour cette journée. Après avoir soupirer, l’avoir traiter d’idiote, l’homme finit par lui répondre.

« A la condition que tu sois totalement guérie Lily ! »


La voix autoritaire de son partenaire lui fit baisser les yeux mais elle le lui promit. Avant qu’il ne parte, elle l’embrassa sur la joue pour le remercier et se glissa dans ses draps pour dormir et reprendre des forces...


~~

L’agent de police faisait donc partie du groupe d’assaut. Mais elle n’était pas accompagnée de Samuel. Les humains, même les mieux entrainés restaient en arrière, en ligne de fond pour prévoir toutes fuites de leur adversaire. Le dernier rempart des forces alliées en somme. Elle faisait donc équipe avec un vampire. Un certain Lysandre. Probablement âgé de plusieurs siècles au vu de sa façon marrante de parler. Un peu dépassée. Mais le temps n’était pas à trouver ses coéquipiers drôles. Tout le monde était à fleur de peau. Cela se sentait presque dans l’air. Le stress, l’appréhension. La jeune darkness pouvait sentir ces émotions flotter autour d’elle. Mais elle pouvait aussi voir ceux qui étaient impatients, leurs yeux brillaient. Elle aperçu rapidement Calypso et Natsume. Elle aurait aimé leur souhaiter bonne chance à tous les deux, mais chacun se mettait déjà en place et elle suivit son partenaire du moment entre les arbres. Lily allait mieux. Les médecins l’avaient autorisé à sortir et à ... Se reposer chez elle encore un peu. Plus pour son choc psychologique que pour son corps. Mais elle n’écouta pas et ne le dit à personne. Sinon, elle ne serait pas ici ce soir. Et elle le devait. Pour les raisons qu’elle avait donné à Samuel. Mais aussi pour s’assurer que les informations que possédait le Cercle étaient fausses. Que Jilan n’était pas vraiment sur les lieux. Et si c’était le cas, elle devait le retrouver avant un allié. Sinon... Sa gorge se serra à cette pensée mais Lily se reprit rapidement.

Les combats étaient engagés, les forces adverses réussissaient pour le moment à repousser celles du Cercle. Ils étaient moins nombreux mais se battaient peut-être avec plus de hargne. Pour certains, ils n’avaient plus rien à perdre et emmener avec eux le plus d’ennemi était la seule chose qu’il leur restait à faire. Après avoir été séparée de Lysandre, la darkness se retrouvait seule, entourée par trois rebelles. Le chargeur de son arme était maintenant vide. Et elle s’était trop reculée pour espérer recevoir de l’aide de la part de ses alliés. Elle jouait avec les ombres, disparaissant dans ces dernières à chaque attaque lancée vers elle. Mais ce petit jeu ne faisait qu’énerver davantage ses adversaires. Et ce n’était pas dans son propre intérêt que de restée trop longtemps ici. Les propos immondes qui franchirent les lèvres d’un des hommes lui donnèrent froid dans le dos. Comment pouvait-on être aussi mauvais ?! Essoufflée, Lily finit par accepter sa venue. Dans l’état actuel des choses, il était le seul qui allait pouvoir la tirer de là rapidement. Et contre ces individus, c’était mérité. Ils étaient mauvais et continueraient de faire du mal si personne ne les arrêtait ! Le sol se mit donc à trembler et l’instant d’après, une masse poilue sortie de terre, emportant la darkness sur son épaule. Elle senti la peur soudaine de ses adversaires. Et leur indignation également. Comment une gamine comme elle pouvait posséder une bête aussi monstrueuse ? Le premier coup de patte, rapide et précis décapité le premier homme. Les deux autres, loin de vouloir partir sortir des lames courtes dont une qui prit feu. Il manipulait cet élément ? Lily resta accrochée aux poils de son démon. Tenant désespérément ces derniers pour ne pas tomber. Le combat entre eux commença alors. Ils étaient agiles et entrainés et ne se faisaient plus avoir par l’effet de surprise. Lily ressentait les blessures superficielles de Zehel, surtout celles faites avec cette lame de feu, qui lui brûlait la peau.

« Arrête de jouer ! » Cria-t-elle enfin à l’imposante bête. « Tu en aura d’autres ! Promis ! »

Ils n’avaient pas le temps de jouer. Pas plus qu’il devait rester sorti trop longtemps au risque qu’elle ne puisse l’utiliser de nouveau, plus tard, faute d’énergie. Zehel consenti alors à se battre et non plus à jouer.

« Me déçois pas gamine. »
Cracha-t-il en bondissant sur leur ennemi.

~~~~Signature~~~~

Morganne Delacroix
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 402
Localisation : Dans l'ombre du pouvoir

Feuille de personnage
Particularité: Finance les projets, même les plus obscurs
Emploi: Gérante du Bouken
Rang:

Message par Morganne Delacroix le Dim 28 Juin - 16:29

Revenir en haut Aller en bas
La rage tordant sans peine les traits du visage de l’albinos acheva d’agrandir son sourire amplement satisfait. Même ainsi, en position de faiblesse face à son ancienne victime humaine, le jeune professeur pouvait savourer son triomphe. Victoire écrasante qui n’était rendue possible que par la soumission que lui accordait la louve. Même si elle devait périr entre ses murs lors de l’assaut final de leurs adversaires visant à prendre leur repaire, elle aurait fait une Seconde de qualité. Avec une pointe de regrets, il se dit que la perdre après tout le temps qu’il lui avait consacré pour qu’elle change enfin et de manière définitive, n’était pas franchement facile à accepter. Mais se trouver un nouveau bras droit était possible. Tout comme l’optique de quitter ville et organisation pour fuir avec sa petite sœur. Qu’est-ce qui le retenait ici après tout ? Sa haine des humains ? Lily ne l’avait pas fait complètement disparaître mais serait-il toujours capable d’aller au bout de ses idées en sachant que sa petite sœur serait là pour juger ses actes cette fois ? L’air frais, quoiqu’humide des environs, lui fit l’effet d’une claque. Jilan savait qu’il devait se reprendre et quitter les lieux au plus vite. La louve lui avait conseillé cette sortie parce que très certainement pas surveillée, ou pas autant que l’entrée principale du repaire. A moins que le traître n’ait pris la peine de mentionner chacune des sorties de la Grotte ? Cela rendrait les choses plus compliquées pour lui mais faire demi-tour n’était pas vraiment dans ses options. Il lui fallait aller de l’avant, comme le Lightness l’avait toujours fait. Soudain plus calme, il analysa sa position, chose pas si évidente que cela étant donné la pénombre qui avait enveloppé la forêt toute entière. Une chance qu’il ait passer toutes ces heures à étudier avec attention le plan de la Grotte, ainsi que sa localisation, autant pour savoir comment parer un éventuel siège que pour fuir le repaire si celui-ci venait à tomber, comme cela serait probablement le cas dans quelques heures. Si leurs adversaires avaient pu trouver la Grotte alors ce n’était pas le fruit du hasard. Ils avaient certainement planifié l’attaque depuis des semaines, voire des mois. Tandis qu’eux étaient pris de court malgré une connaissance du terrain et un acharnement à toute épreuve. Leur premier avantage n’en constituait plus un puisque leurs opposants devaient eux aussi connaître la zone. L’équilibre des forces ne jouait plus en leur faveur et le jeune professeur ne se faisait pas trop d’illusions sur l’issue du combat. Il espérait simplement qu’un maximum de recrues en réchappe. Pourquoi ? Mortes elles ne servaient plus à rien, alors qu’en vie, même en prison, il y avait toujours un moyen de retourner la situation. Sauf si nombre d’entre elles changeaient de camp, faute d’avoir eu le soutien de leur chef au moment décisif.

Toutes ces pensées le firent douter de plus belle et Jilan fit un pas en avant, las de se poser trop de questions, lesquelles demeureraient sans réponse un bon moment. Peut-être même pour toujours. Sa progression se fit lentement et ce, malgré l’urgence de fuir au plus vite. Un pas de travers et il glisserait, se tordant la cheville sur les pierres humides qui bordaient la rive du lac. La surface de ce dernier ressemblait à une vaste orbite creuse, d’un noir de jais qui donnait un frisson inexpliqué. Dire qu’on ne l’apercevait pas sur le chemin qui menait à l’entrée principale, la Grotte était beaucoup plus étendue qu’on ne pouvait l’imaginer au premier abord. Des exclamations le firent s’arrêter net. Un combat ? Ils s’étaient éloignés à ce point ? Cela n’avait aucun sens. Instinctivement, le Lightness se cacha derrière un arbre, dos appuyé contre celui-ci. Juste à temps. Dans un hurlement, un corps vola pour s’écraser dans le lac, troublant la paisible ligne horizontale qui constituait sa surface. Le jeune professeur dirigea aussitôt son regard vers l’eau, s’attendant à voir surgir des membres gesticulants pour éviter la noyade à leur propriétaire. Mais rien. Lentement, la surface du lac redevint silencieuse, comme la mort elle-même. Jilan n’osa pas bouger sur le moment. Il ne voyait pas ses assaillants et c’était bien le pire ! Un grondement sourd retentit à quelques mètres, faisant trembler le sol sous ses pieds. Le regard hétérochrome jeta un bref coup d’œil en direction du son avant de contempler, horrifié, l’immense créature cornue. Son premier réflexe fut de détailler longuement le monstre mais lorsque celui-ci se tourna vers lui, le Lightness en fit de même. Fixant l’obscurité qui se déroulait à l’infini devant lui, distinguant à peine les arbres et buissons les plus proches, il sentit sa respiration s’accélérer alors qu’il faisait tout pour la bloquer. De nouveau, le sol se mit à trembler mais de manière plus lente et régulière. Dans sa direction. Le jeune professeur ferma les yeux, autant pour se calmer que dans une vaine tentative pour se protéger de cet adversaire qui se rapprochait de plus en plus. Il crut même sentir le souffle chaud et rauque de la créature derrière l’arbre qui lui servait de cachette. Puis plus rien. Le monstre paraissait s’éloigner. Ou alors il était déjà mort et perdait peu à peu les sensations de son vivant ? Ridicule. Il aurait senti le coup venir tout de même ! Pesant le pour et le contre au cours de quelques minutes qui prirent l’allure d’une éternité, Jilan jaillit soudain de derrière l’arbre. Plus aucune trace de la créature pourvue de cornes. Un rêve ? Une illusion ? Le souffle se fit de nouveau sentir sur sa nuque. Derrière lui ? Lentement, le Lightness se retourna pour faire face au monstre. S’il devait mourir ainsi, alors il préférait voir la mort en face. Comme ce jour-là.

« Pardon Lily, je ne vais pas pouvoir tenir ma promesse. »

Ce furent les seuls mots qui lui échappèrent alors que son regard croisait celui de la créature. Et de la petite silhouette qui se tenait sur l’une des épaules du monstre. Plissant les yeux, le jeune professeur essaya de discerner les traits du visage de l’inconnu.

~~~~Signature~~~~

Rêve de moi Invité, il paraît que c'est génial...
Lily Ridell
Enkykyneuse
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 302

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Dim 28 Juin - 17:35

Revenir en haut Aller en bas
Les rebelles étaient hors état de nuire, de façon définitive. Lily ne pouvait pas se réjouir de ce résultat, bien qu’elle se soit nourrit de la souffrance de ces êtres. Pour avoir plus de force et maintenir la présence de Zehel encore un peu plus dans ce monde. Elle n’aimait pas cette optique mais elle doutait qu’il la laisse le faire retourner d’où il venait. Et la petite darkness n’avait pas envie de perdre plus d’énergie à lutter contre lui pour le renvoyer. Alors, s’ils croisaient de nouveau des individus mauvais, qui voulaient s’en prendre à elle... Elle tiendrait la promesse fait à son démon. Sans trop avoir le choix. Mais pour le moment, tout ce qu’elle voulait, c’était retrouver Jilan avant n’importe qui d’autre de son camp. A telle point qu’une boule s’était formée dans son estomac par la crainte qu’il ne lui arrive quelque chose. Elle laissa Zehel marcher entre les arbres, reniflant une odeur qui semblait l’attirer, alors qu’elle fermait les yeux quelques instants pour prendre sur elle les effets secondaires de cette utilisation. Elle faillit ne pas se préoccuper du nouveau jouet de la créature, du moins, jusqu’à ce que celui-ci prenne la parole. Son prénom puis le son de cette voix suffire à ce qu’elle redresse la tête pour regarder l’individu. Jilan. Une fraction de seconde lui suffisait pour l’identifier avec certitude. Mais la patte de Zehel se levait déjà pour frapper.

« Non ! » S’écria la jeune femme en prenant appuie sur les poils du Zehel et sauter sur le sol.

Elle atterrit face à son démon et dos à Jilan. Du moins, après s’être rapidement retourner. Comment osait-il lever la patte contre son frère ?! Alors qu’il savait qui il était grâce à ses souvenirs passés ou elle ne savait quoi. S’il ne pouvait pas se contrôler, alors il devait rentrer ! L’intéressé du le comprendre parce qu’un large rictus déchira ses babines, à moins que ce ne soit les iris bleus ensanglantés de la darkness qui le faisait ainsi sourire. Lily était peu autoritaire et même quand elle s’y essayait, ce n’était pas très concluant. Mais cette fois, elle ne laisserait pas la créature lui tenir tête au péril de la vie de son frère.

« Disparais. » Lui ordonna-t-elle avec un semblant d’assurance.

Avant qu’il ne disparaisse dans la terre, Zehel grogna, soufflant son haleine pestilentielle aux deux individus face à lui.

« N’oublie pas ce que tu m’as promis Lily. Sinon tu le regretteras. »


L’instant d’après, l’imposante bête disparut, la jeune femme permet son apparence démoniaque, bien que les traces de sang qui avaient été laissé par cette transformation étaient toujours sur son visage. Maintenant que le danger était écarté, elle se rendait enfin compte de l’importance de la situation. Son grand frère venait de la voir sous un jour qu’elle détestait et qu’elle n’acceptait pas depuis des siècles. A cet instant, elle aurait aimé que Zehel l’emmène avec elle. Elle craignait plus que tout le regard de Jilan sur elle. Lily aurait souhaité qu’il ne voie jamais cette apparence. Sans se retourner, elle murmura.

« Pardon pour ça... »


Qu’allait-il dire ? Et penser d’elle maintenant ? Après avoir vu avec qui elle partageait sa vie depuis des siècles ? Ce qu’elle avait honte ! Elle devait vite changer de sujet et surtout, elle voulait savoir si...

« Tu vas bien ? Tu as réussi à sortir avant qu’ils arrivent ? »


Cette fois, elle lui faisait face, tant pis pour le sang sur son visage, vestige de sa transformation. Elle voulait s’assurer par ses propres yeux qu’il allait bien. Sans pour autant oser le prendre dans ses bras.

~~~~Signature~~~~

Morganne Delacroix
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 402
Localisation : Dans l'ombre du pouvoir

Feuille de personnage
Particularité: Finance les projets, même les plus obscurs
Emploi: Gérante du Bouken
Rang:

Message par Morganne Delacroix le Mer 1 Juil - 17:23

Revenir en haut Aller en bas
La voix de la petite silhouette lui fit rater un battement cardiaque. Jilan la reconnut immédiatement mais la joie de se savoir en présence de sa petite sœur fut rapidement balayée par l’interrogation, puis la crainte. Le ton de cette dernière appelait son propre cœur à s’affoler, comme en écho de celui de la darkness. Dire qu’à cet instant, la perspective de mourir une seconde fois ne l’effrayait pas, pas plus que la vision de cette énorme patte griffue s’élevant lentement au-dessus de sa tête, prête à frapper comme la lame de la guillotine s’abat sur la nuque du condamné à mort. Le regard hétérochrome allait du dos de son interlocutrice à la créature pourvue de cornes qui leur faisait à présent face à tous les deux. Le Lightness fut interloqué d’apprendre que la petite tête blonde contrôlait un tel monstre. C’était là le prix à payer pour défier la mort elle-même ? Il sentit sa gorge se serrer, comprenant sans peine pourquoi ceux de cette race inspiraient tellement la terreur. Pourtant, le jeune professeur ne put s’empêcher de faire une rapide comparaison entre sa petite sœur et l’albinos. Tous deux darkness et pourtant, ils n’étaient en rien similaires… A moins que l’ex humain ne cache mieux son jeu ? Comme il doutait de pouvoir un jour obtenir les réponses à ses questions silencieuses de la part de l’intéressé, de gré ou de force d’ailleurs, Jilan les chassa de son esprit pour reporter son attention sur son interlocutrice. Elle venait de lui sauver la vie, littéralement. Alors pourquoi s’excusait-elle ?

« Tu viens de me sauver la vie et tu t’excuses ? Tu es bête… » répondit-il doucement, avec le sourire.

La boutade était envoyée mais le Lightness fut sincèrement étonné de ne pas la voir se retourner vers lui, histoire de lui renvoyer son éternel sourire qu’il ne voyait sur aucun autre visage que le sien. Etait-elle mal à l’aise ? Cela pouvait se comprendre. Le jeune professeur ne pouvait pas ressentir ses émotions avec autant de précisions qu’il ne l’aurait fait sur quelqu’un d’autre, tout d’abord, parce que la cible était une darkness et qu’il faisait également sombre, affaiblissant ses pouvoirs.

« Je vais bien. J’ai pu m’enfuir grâce à l’avertissement de ma Seconde. »

L’envie de lui demander comment elle allait, de s’enquérir de son état mental plus que physique étant donné la nature du garde du corps qui l’accompagnait dans ses missions, le tenaillait. Pourquoi cette distance entre eux ? Oui tout contact physique entre des représentants de ces deux races opposées n’était pas agréable mais ils n’avaient pas hésité ce jour-là au commissariat.

« Lily ? »

Pour s’assurer d’avoir toute l’attention de sa petite sœur, Jilan combla la distance qui les séparait et posa une main réconfortante sur l’épaule de l’intéressée. Ce simple geste lui fit bizarre, lui qui s’était habitué à plus de contact que cela envers la jeune darkness dans sa vie précédente.

« On ne devrait pas rester ici. »

Ce n’était pas ce qu’il aurait voulu dire. D’autres questions se bousculaient contre ses lèvres, à commencer par celle qui tirait sa venue des propos de la créature. Qu’est-ce que son interlocutrice avait bien pu promettre à un pareil monstre ? Le Lightness s’en inquiétait beaucoup mais il savait aussi que ce n’était pas le meilleur endroit pour en parler, pas avec tous ces combats non loin et le risque de voir débarquer alliés ou ennemis selon les circonstances.

~~~~Signature~~~~

Rêve de moi Invité, il paraît que c'est génial...
Lily Ridell
Enkykyneuse
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 302

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Lun 6 Juil - 12:06

Revenir en haut Aller en bas
Les premiers mots de Jilan la rassurèrent grandement. C’était surement pas les termes que beaucoup attendraient après cette vision démoniaque qu’elle représentait, mais cela confirmait que son grand frère ne la rejetait pas malgré ce qu’il venait de voir. Et elle n’avait pas besoin d’autre chose pour être simplement heureuse. Et elle avait donc un peu moins peur de se tourner vers l’intéressé. Son apparence n’était pas encore des plus belles, elle le savait parfaitement, mais après avoir passé le revers de sa manche sur son visage pour retirer en partie le sang qui s’y trouvait, elle devait être davantage présentable ! Et entendre qu’il avait pu s’enfuir grâce à une tierce personne finit par lui faire remonter le moral au plus haut. Malgré la menace sous-jacente de Zehel. Mais ce point-ci, elle pourrait s’en occuper, plus tard. Quand Jilan serait parfaitement en sécurité et loin d’ici. De ces combats qui devaient faire rage à quelques mètres seulement d’eux. Lily se surprit à remercie sincèrement cette Seconde en sachant pertinemment qu’elle faisait partie du camp adverse. Mais comme elle avait fais correctement son travail, qui était surement de protéger son chef, alors elle ne pouvait que lui en être reconnaissante ! La darkness sortie de ses pensées lorsqu’elle entendit son prénom d’élever non loin d’elle. Elle s’était assez perdue dans ses songes pour ne rien répondre à son ainé. Ce qu’elle pouvait être distraite quand elle s’y mettait ! Alors que ce n’était ni le lieu ni le moment pour cela ! Elle finit par reprendre totalement ses esprits lorsqu’il s’approcha d’elle et la toucha. La sensation n’était toujours pas très agréable mais elle semblait amoindrit, peut-être à cause de l’obscurité qui régnait et qui la rendait plus forte ? Dans tous les cas, elle s’en fichait parce qu’il n’avait pas peur d’elle ou de ce qu’elle pouvait représenter. Elle leva alors les yeux vers lui et lui sourit, comme elle avait l’habitude de le faire quand elle était en sa compagnie. Après tout ce qu’ils avaient traversé pour se retrouver, elle était tout simplement idiote d’avoir douté de son frère. Elle hocha la tête en guise d’approbation quant à sa proposition. En effet, c’était plutôt dangereux. Mais avant cela, Lily sauta littéralement au cou de Jilan. Manquant presque de le faire tomber, si elle avait été plus lourde. Elle déposa un rapide baiser sur sa joue avant d’expliquer son soudain changement de comportement.

« Merci de continuer à m’accepter malgré ce dont tu as été témoin. Et excuse-moi d’avoir craint une autre réaction de ta part... »

Voila qui était dis. S’il y avait bien une personne avec qui elle se sentait capable de tout dire, c’était bien lui. Et Lily avait encore plus honte d’avoir douté de lui. Lui, le seul à ne jamais l’avoir regardé différemment à cette époque et à être toujours resté auprès d’elle. La darkness lui prit alors la main, comme elle pouvait le faire dans le passé et se mit en marche, écoutant les propos de son frère s’il pouvait en avoir.

« Il va falloir faire attention en sortant de la forêt, on a quadrillé le périmètre pour éviter toute fuite des Rebelles. Normalement, les points les plus éloignés du repaire sont moins surveillés. Donc en faisant attention, on pourra passer entre les soldats. »


Elle parlait beaucoup, mais ses informations étaient importantes. Et c’était surement une très bonne chose qu’elle ait fais partie de la police pour pouvoir y avoir accès. Lily jeta un coup d’oeil par dessus son épaule et elle eut une pensée pour les personnes qu’elle aimait et qui se trouvait sur le champ de bataille. Calypso. Natsume. Samuel. Est-ce qu’ils allaient bien ? Elle ne pu empêcher une boule de se former dans son ventre et sa gorge. Et même si elle n’était pus croyante depuis des siècles, Lily pria Ciel et Terre pour que ces trois personnes reviennent saines et sauves. C’était surement le prix à payer pour avoir retrouver son frère mais elle était trop émotive et attachée à ces personnes pour faire un trait total sur elle.

La darkness s’arrêta soudain, elle avait comme un mauvais pressentiment et elle se retourna pour regarder derrière eux. Dans cette obscurité régnante, ou seuls les rayons lunaires éclairaient les lieux, il était difficile de discerner les choses. Elle jeta un regard à son frère et en le voyant presque propre sur lui, si on mettait de côté les quelques traces de sang qu’elle avait laissé sur lui en le prenant dans ses bras, Lily tapota un peu du sang qu’elle avait sur ses vêtements et en étala un peu sur une joue, avec un sourire.

« On ne sait jamais, il vaut mieux prétendre que tu es un prisonnier qui a réussit à s’échapper... »
L’instant d’après, elle tourna rapidement la tête vers certains arbres. Son cœur battait vite et fort. Ou alors c’était également dû à l’utilisation de Zehel... « Tu as entendu ? »

~~~~Signature~~~~

Morganne Delacroix
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 402
Localisation : Dans l'ombre du pouvoir

Feuille de personnage
Particularité: Finance les projets, même les plus obscurs
Emploi: Gérante du Bouken
Rang:

Message par Morganne Delacroix le Ven 10 Juil - 18:44

Revenir en haut Aller en bas
En apercevant ce sourire sur les lèvres de la petite tête blonde, le sentiment d’inquiétude qui s’était emparé du Lightness disparut instantanément. Enfin, il retrouvait la personne qu’il connaissait si bien, pour avoir passé 15 années de sa vie en sa compagnie. Avant que le jeune professeur n’ait le temps d’ouvrir la bouche, Lily fut plus rapide que lui en lui sautant au cou. Son élan le fit reculer de quelques pas. Un peu plus et ils tombaient bêtement à la renverse, comme toute les fois où l’intéressée avait trébuché et entraîné son frère dans sa chute en essayant vainement de se rattraper à lui. Malgré le contact toujours désagréable entre eux, du fait de leur nature opposée, Jilan était heureux de la sentir entre ses bras. Car oui, il ne perdit pas un instant pour envelopper la taille menue de la jeune fille de ses bras, la serrant contre son cœur. Les propos qui franchirent les lèvres de son interlocutrice lui serrèrent la gorge. Inconsciemment, le Lightness la serra davantage contre lui, avant de lui souffler à l’oreille, tirant profit de leur soudaine proximité, à la limite de l’intimité :

« Tu es ma petite sœur Lily et tu le resteras quoiqu’il arrive. Je n’ai rien d’autre à ajouter… »

Enfin si, il y avait bien une question qui se pressait derrière ses propres lèvres. Pourtant, le jeune professeur ne parvint pas à faire résonner les mots dans l’air. Il savait que sa sœur l’avait accepté pour ce qu’il était devenu et plus grave encore, malgré ce qu’il avait commis pendant toutes ces années. Jilan était conscient des dangers qu’elle prenait pour lui, à couvrir ainsi le chef de cette organisation qui faisait tant parler d’elle ces derniers mois. Elle risquait non seulement de perdre son travail mais également la confiance de ses collègues – et probables amis – ce dont il aurait du mal à se pardonner. Si Lily était heureuse ainsi, il ne pouvait pas l’arracher à tout ce qu’elle connaissait, alors même que l’intéressée était prête à le suivre où qu’il aille. Le Lightness la lâcha alors, réalisant qu’ils ne pouvaient pas rester sur place. Ici, entre les ombres menaçantes, ils n’étaient pas en sécurité. Leurs camps opposés les offraient comme cibles qu’importe le camp de leurs potentiels adversaires rencontrés en cours de route. Jilan ne broncha pas quand elle lui prit la main, geste familier et naturel entre eux mais cela le perturba de distinguer la petite silhouette devant lui, ouvrant la marche. Dans ses souvenirs, les rôles étaient inversés : il était celui qui conduisait sa sœur où ils seraient en sécurité, à l’abri des manigances familiales. Chassant cette vision de son esprit, il focalisa son attention sur les explications de son guide improvisé.

« J’aurai dû m’en douter. Ton raisonnement tient la route et toute l’attention doit être dirigée vers les entrées du repaire. »

Commentaire pas vraiment des plus utiles, servant simplement à venir appuyer les dires de la petite tête blonde, en confortant cette dernière dans son choix. Des deux, elle était très certainement la mieux placée pour savoir où les troupes alliées s’étaient organisées autour de la Grotte. L’attitude soudaine de Lily l’alarme et le jeune professeur suivit immédiatement son regard. Sauf qu’il n’y avait rien derrière eux, hormis le silence et les ténèbres. Même si le premier était bien relatif, étant donné les bruits lointains des combats qui faisaient rage et qui leur parvenaient malgré tout. Avait-elle senti quelque chose qu’il ignorait ? La nuit était davantage son domaine que le sien… Toutefois, le Lightness continua de scruter les environs. Il était prêt à se battre mais s’il arrivait quelque chose à Lily par sa faute… Jamais il ne pourrait se le pardonner ! Le contact du pouce poisseux de sa sœur sur sa joue le fit sursauter. A quoi elle jouait ? Cette sensation et cette odeur… Elle le barbouillait de sang ?

« Lily, ce n’est pas le moment de- » commença-t-il avant que les explications de l’intéressée ne lui fassent refermer la bouche.

Jouer les prisonniers ? En voilà une bonne idée ! Surtout que d’après le rapport qu’il avait remis à la police par le biais de son interlocutrice, Jilan prétendait n’être qu’un pion menacé et exploité par le groupe criminel. Rien de plus logique qu’il se soit fait enlevé à son tour après que l’organisation ait appris l’existence d’un rapport après son interrogatoire… Les raisons auraient été multiples et cela justifiait de surcroît sa présence sur place !

« J’ai compris. » lâcha-t-il, histoire que la petite tête blonde se tienne également prête à jouer le jeu s’ils venaient à croiser quelqu’un.

L’inquiétude grandissante de sa sœur ne lui échappa pas et le Lightness secoua négativement la tête sur le moment. Non, il n’avait rien entendu d’étrange ou d’anormal et il le fit savoir à l’intéressée. Est-ce que son stress lui jouait des tours ? Le jeune professeur hésita à lui en faire part : Lily n’était pas du genre hystérique mais il ne voulait pas l’angoisser davantage non plus ! Quel comportement convenait le mieux à ce genre de situation ? Prévenir la paranoïa grandissante en calmant d’entrée le jeu ? Ou justement entrer dans le jeu de la petite tête blonde pour qu’elle sache qu’il était aussi conscient du danger qu’elle l’était ? Alors qu’il pesait le pour et le contre entre ces deux possibilités, Jilan entendit effectivement quelque chose à son tour. Un craquement sec, comme si on approchait d’eux. Un prédateur n’aurait pas fait une erreur aussi grossière alors pourquoi le nouveau venu masquait-il ainsi sa présence ? Ce n’était pas logique ! Le Lightness ne perdit pas de temps et attrapa la main de Lily dans la sienne, l’entraînant avec lui. A vrai dire, ils n’allèrent pas bien loin, puisque la destination du jeune professeur se trouvait être les arbres à proximité. Il se dirigea droit vers eux avant de se cacher derrière, dos contre l’écorce avant de tenir la darkness entre ses bras. Ignorant les éventuelles protestations de l’intéressée, pour x raison d’ailleurs, Jilan tendit l’oreille. Si l’autre était proche ou les observait depuis un moment, leur tentative pour s’arracher à sa vue était des plus lamentables et inutile de surcroît. Mais si on cherchait à retrouver leurs traces, alors ils avaient peut-être une chance d’apercevoir leur poursuivant et d’aviser en conséquence. Le fait d’être dans un camp différent chacun, leur permettait de connaître un maximum de têtes et de pouvoir en jouer par la suite. Dans le pire des cas et bien… Lily devrait se battre pour le protéger. Et il voulait absolument éviter d’en arriver là…

« Chut. » souffla-t-il sur un ton autoritaire à l’intention de sa sœur.

L’instant d’après, une masse plus sombre encore que les ténèbres qui les enveloppaient, traversa la forêt. Ce fut rapide mais pour avoir eu son regard dans la bonne direction, le jeune professeur put reconnaître deux yeux jaunes ainsi que quatre pattes. Une bête ? Dans cette partie de la forêt ? Il aurait cru que l’approche des forces du Cercle aurait fait fuir tous les animaux… A moins que ce ne fut pas seulement une bête… Heureusement pour eux, l’animal ne leur prêta aucune attention et continua sa course jusqu’à disparaître totalement. Que fuyait-il ainsi ? Ils eurent bientôt la réponse : deux silhouettes bipèdes pénétrèrent dans leur champ de vision. L’un deux brandissait un sabre comme un enragé et le Lightness n’en crut pas ses yeux en reconnaissant son second bras droit. Bran ? Que faisait-il aussi loin de la Grotte ? Et surtout, à poursuivre une autre bête ? S’il n’était pas en compagnie de sa sœur, le jeune professeur se serait certainement manifesté pour interrompre l’adolescent. Geste probablement inconscient car à mains nus, un lycan restait dangereux alors armé de la sorte… Que comptait-il faire avec sa parole et son statut comme seules armes ? Ce qui le retint d’agir, fut la présence de Lily. Et en sentant cette dernière se mettre à trembler entre ses bras, Jilan reporta son attention sur elle, soucieux. Les deux rebelles étaient déjà loin de toute façon.

« Lily ? Qu’est-ce qui ne va pas ? Tu as froid ? »

Bien que cette dernière possibilité était la moins crédible à ses yeux, peut-être était-ce bêtement le cas. Sauf que la petite tête blonde se trouvait dans ses bras depuis plusieurs minutes, elle aurait dû s’être réchauffée entre temps non ? Alors quoi ? Allaient-ils pouvoir reprendre leur route ? Pas avant de savoir ce qui tracassait sa cadette.

~~~~Signature~~~~

Rêve de moi Invité, il paraît que c'est génial...
Lily Ridell
Enkykyneuse
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 302

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Dim 12 Juil - 0:36

Revenir en haut Aller en bas
Le fait d’être celle qui en savait le plus sur la situation lui parut soudainement étrange. Avant, elle était celle qui venait dans les jambes de son frère pour avoir son avis ou son aide quelque soit le sujet. Aujourd’hui, voila qu’elle prenait plus ou moins les choses en main pour garantir un maximum la sécurité de son ainé. C’était étrange mais elle était aussi heureuse de pouvoir faire cela pour lui. Etre celle qui pouvait prendre soin de son grand frère, après tout ce qu’il avait fais pour elle dans le passé. C’était avec cette pensée que Lily essayait de garder la tête haute devant lui. L’utilisation de Zehel couplée à l’adrénaline du moment ne l’aidait pas beaucoup pour cela. Mais elle devait tenir, jusqu’à ce qu’ils soient loin d’ici. La darkness fut contente de voir que son idée concernant le sang et surtout le fait que Jilan se fasse passer pour un prisonnier lui convienne. C’était de toute manière la seule option qu’elle voyait à ce stade des évènements. Si les membres du groupe que le Cercle voulait faire tomber, ne vendaient pas la mèche concernant leur chef, alors son frère allait pouvoir s’en tirer à bon compte. En temps normal, Lily savait qu’elle n’aurait pas agit comme cela. Qu’elle aurait voulu amener devant la justice toutes ces personnes mauvaises, qui avaient fais du mal à autrui pour n’importe quelles raisons. Malheureusement, il s’agissait de la seule personne qui comptait le plus pour elle sur cette Terre, et quoi qu’il ait fait, elle ne pouvait pas le laisser tomber. Ni même le voir enfermé pour les crimes qu’il avait commis. Ce n’était pas une chose possible à ses yeux. Pas après avoir passé des centaines d’années sans sa présence. Encore une fois, c’était égoïste mais pour la première fois de sa vie, Lily voulait l’être. Etait-ce mal ? Intérieurement, elle savait que c’était le cas. Mais en sentant la main de Jilan dans la sienne, elle reculait ce genre de pensées négatives.

Elle sorti de ses pensées parasites lorsqu’elle crut entendre du bruit. Que son frère ne l’entende pas n’était pas pour la rassurer. Se faisait-elle des idées ? Mais avant qu’elle n’ait pu mieux écouter, la main dans son ainé se saisit de la sienne et l’entraina avec lui. En temps normal, elle aurait surement protesté -ou fait comme si selon la personne- qu’on la tire de la sorte, ici, elle avait toute confiance en lui pour se laisser faire. Mais elle ne comprenait pas ce soudain changement d’attitude. Malgré tout, elle ouvrit la bouche et commença à formuler une phrase, ou plutôt un mot, pour savoir le pourquoi de cette réaction. Mais l’ordre de Jilan la fit taire aussitôt. Dos contre lui, elle regardait également ce qui faisait ce bruit, faible mais pourtant bien présent dans le silence de la forêt. En voyant cette bête et surtout ces yeux, le coeur de Lily fit un bond dans sa poitrine. La première chose à laquelle elle pensa fut Calypso. Elle aussi, avait les yeux jaunes sous sa forme lupine. Mais la bête passa bien trop vite pour qu’elle ne puisse en être tout à fait certaine. Peut-être que son appréhension concernant son amie se manifestait de cette façon ? Elle priait de nouveau fort pour que ce ne soit que cela, que la représentante des lycanthropes soit saine et sauve. Ce qui suivit lui arracha un violent frisson. Non pas la vue du corps nu de Bran, de l’arme qu’il tenait dans la main. Mais à cause du souvenir de sa rencontre avec lui. Elle ne s’en était pas si mal tirée que cela, quelques jours d’hôpital avaient suffit à la remettre sur pied. Malheureusement, elle avait eu des collègues qui n’avaient pas eu cette chance et qui avaient trouvé la mort. Par sa faute. Parce qu’elle n’avait pas été assez forte pour l’arrêter toute seule. Parce qu’ils étaient venu pour l’aider. Lily ne pourrait sans doute jamais se pardonner cette faute. Comme beaucoup d’autres. Elle sorti de ses pensées en entendant la voix de Jilan à ses oreilles, presque lointaine. Froid ? Non, elle n’avait pas froid. Pourquoi lui demandait-il cela ? La darkness remarqua alors qu’elle tremblait, signe qui trahissait à moitié ses pensées. Elle ne chercha pas à se défaire des bras de son frère, elle en avait même plus besoin qu’autre chose. Lui dire ? La jeune femme regarda dans la direction où était arrivés les deux individus avant de s’expliquer :

« J’ai déjà rencontré Bran... J’ai tenté de l’arrêter... Mais ça ne s’est pas bien passé et... Deux collègues à moi ont été... Tués. Par un lycan. C’était lui. A cause de moi. »


Lily secoua alors la tête. Elle devait se reprendre. Le temps n’était pas à se morfondre sur le passé mais bien d’agir pour le présent. Elle se dégagea à regret des bras de son ainé, souriant faiblement pour le rassurer.

« Il faut partir d’ici. Tu n’es pas en sécurité. » Déclara-t-elle sur une voix peu assurée.

Pourtant, elle était sérieuse et sa main dans celle de Jilan, le tirant dans une direction qui ne les ferait pas tomber sur ces gens, le confirmait. Il n’était pas non plus temps de parler de ce qui s’était passé ce jour là. Plus tard peut-être. Alors qu’ils marchaient entre les arbres, la respiration de la jeune darkness commença à se faire sifflante. Elle commençait sérieusement à fatiguée, elle avait besoin de dormir. Mais pas encore. Elle tiendrait debout jusqu’à ce que son frère soit en sécurité. Lily lui adressa un petit sourire pour le rassurer, lui assurant qu’elle allait bien, même si la pâleur de son visage affirmait le contraire. Dans une heure ou deux, ils seraient chez l’un ou l’autre et elle pourrait se reposer. Pas avant. Elle ne lâchait plus la main de son ainé, presque par peur de le perdre si elle le faisait.

Ils finirent par arriver à la lisière de la forêt, et alors qu’elle pensait que tout allait bien se passer, elle crut entendre son prénom. Un agent de police qui l’avait repéré ? Jilan qui l’appelait ? Alors qu’il était près d’elle ?

~~~~Signature~~~~

Morganne Delacroix
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 402
Localisation : Dans l'ombre du pouvoir

Feuille de personnage
Particularité: Finance les projets, même les plus obscurs
Emploi: Gérante du Bouken
Rang:

Message par Morganne Delacroix le Dim 12 Juil - 18:31

Revenir en haut Aller en bas
Quelque chose n’allait pas. Le jeune professeur en était à présent certain et si l’hypothèse du froid lui avait paru plus ou moins réaliste, quoiqu’improbable étant donné le fait que sa sœur se trouvait au chaud entre ses bras, Jilan sentit une sensation de malaise émise par la petite tête blonde. Qu’est-ce qui pouvait la mettre dans cet état ? Lui ? Le Lightness blêmit à cette idée. Il n’y avait pas réfléchi au moment de la prendre dans ses bras, agissant plus par réflexe qu’autre chose mais peut-être qu’une trop grande proximité entre eux tourmenterait la darkness ? D’abord en raison de leurs natures opposées mais aussi parce qu’ils n’avaient plus ces corps d’adolescents qu’ils étaient lorsqu’elle venait se glisser dans son lit la nuit pour fuir ses cauchemars. Le temps que cette éventualité se fasse une place dans son esprit, le jeune professeur avait songé à la repousser mais Lily prit la parole à ce moment. Elle et Bran se connaissaient ? Dès les premiers mots de l’intéressée – surtout son ton en réalité – le Lightness perçut le déplaisir chez sa petite sœur. Puisqu’ils étaient dans deux camps différents, il doutait que leur rencontre se soit bien déroulée, même s’il existait des exceptions… La suite des explications de sa cadette confirma ses soupçons. Bran avait affiché son appartenance au groupe criminel en tuant des policiers ? Et en laissant la darkness en vie ? Jilan se retrouva partagé entre deux émotions contraires : d’un côté, la colère de voir que celui qu’il considérait comme son second bras droit laissait des survivants capables de l’identifier comme rebelle présumé – le délit de fuite ne faisant qu’exacerber son statut de criminel – et de l’autre, un mélange de soulagement et de gratitude envers l’adolescent pour avoir épargné la petite tête blonde.

« Quand ça Lily ? Quand cela s’est-il produit ? »

Son ton s’était fait glacial. Il fallait qu’il sache et pour cela, il ne ménagerait pas ses efforts. Lily ou non. Trop content de l’avoir retrouvée saine et sauve une première fois dans ce commissariat, le jeune professeur réalisait à présent à quel point il avait été proche de la perdre. Une seconde fois. Il eut horreur de lui lorsque sa conscience lui rappela sournoisement qu’avant leurs retrouvailles, il aurait été ignorant du calvaire de sa cadette, tant à cause de ce monstre cornu qu’entre les griffes du lycan rebelle. Cela ne fit qu’exacerber sa volonté de connaître la vérité.

« Réponds moi Lily ! » insista-t-il en haussant la voix, après avoir saisi fermement les épaules de la darkness.

Sa colère naissante chuta d’un coup en croisant le regard de la petite tête blonde. Elle avait peur de lui ? Peur de lui raconter en détails cet événement certainement marquant pour elle, psychologiquement parlant ? Le Lightness se tut alors, lâchant sa prise. Pour le coup, il s’en voulait d’avoir haussé le ton avec elle. D’autant plus qu’ils ne pouvaient pas rester ici, sa sœur ne manqua pas l’occasion de lui rappeler. A moins que ce prétexte ne lui serve qu’à retarder le moment des explications ? Leur progression se déroula dans un silence sinistre. L’un ruminait dans sa barbe – qu’il n’avait pas – et l’autre économisait son souffle pour quitter les bois au plus vite. Du coin de l’œil, Jilan vit la darkness peiner à poursuivre leur route. Il faut dire qu’ils empruntaient un circuit digne des plus férus de randonnée, dans le simple but, non pas de profiter de la nature, mais bien d’éviter les combattants de l’un ou l’autre des camps. N’y tenant plus, le jeune professeur finit par passer derrière elle, après l’avoir appelée une fois le temps qu’elle marque une courte pause et passa ses bras derrière ses genoux pour la soulever. Ils finirent leur marche ainsi, lui ignorant les protestations de sa cadette pour se concentrer sur la route à prendre. Cette fois, le Lightness entendit la même chose que la petite tête blonde, à savoir quelqu’un qui hurlait son prénom. Probablement un collègue mais qui devait avoir de sacrés bons yeux pour les repérer d’aussi loin…

~~~~Signature~~~~

Rêve de moi Invité, il paraît que c'est génial...
Lily Ridell
Enkykyneuse
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 302

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Lun 13 Juil - 23:32

Revenir en haut Aller en bas
Le ton qu’utilisa son frère pour s’adresser à elle la surprit grandement. Il était rare de voir Jilan hausser le ton en sa présence et encore plus qu’elle soit la cause de cela. Evidement, il voulait savoir. Parce qu’elle était impliquée très probablement et qu’il n’avait pas du perdre son désir de la protéger, mais surement aussi parce que Bran faisait parti de l’équation. Il était un membre de son organisation et il ne devait pas apprécier de ne pas être au courant de ce genre de chose. Mais Lily ne savait pas comment dire les choses. Ils s’étaient battus, ou du moins, Zehel s’était battus contre le lycanthrope et il l’avait enlevé mais physiquement parlant, elle n’avait pas trop souffert. C’était davantage sa souffrance psychologique qui avait été touchée. La darkness garda le silence pendant un bout de chemin. Ouvrant parfois la bouche pour tenter de commencer à s’expliquer. Mais elle la refermait rapidement. Bran était trop jeune pour avoir choisir ce chemin en toute connaissance de cause et la petite tête blonde ne voulait pas lui faire avoir plus d’ennuis qu’il ne devait déjà en avoir. Oui, elle était irrécupérable. Elle s’arrêta en entendant son frère l’appeler, cette fois, elle allait lui dire. Sauf que Jilan ne s’adressait pas à elle dans l’espoir de connaitre la vérité sur ce jour là, mais pour... La prendre dans ses bras ! Elle eut tellement honte qu’il agisse comme ça ! Parce qu’il s’était rendu compte de sa faiblesse ?

« Hé mais... Je ... ! » Commença-t-elle en voyant que cela ne servait à rien.

Alors elle attrapa la chemise de son frère, pour se tenir près de lui. La sensation était toujours désagréable mais qu’est-ce qu’elle appréciait être si proche de lui ! Qu’importe ce qu’elle ressentait à cause de leur nature opposée, jamais elle ne refuserait de le toucher. Elle ferma les yeux, en se promettant de répondre aux interrogations de son ainé un peu plus tard. Oui, sauf qu’on ne lui en laissa pas le temps et ils entendirent le prénom de la demoiselle s’élever d’entre les arbres. Et après s’être un peu concentrée, elle reconnu la voix. Samuel ? Qu’est-ce qu’il faisait ici ?! Aussi loin des combats ?! Lily fit signe à son frère de s’arrêter, lui informant qu’elle connaissait la personne qui venait dans leur direction. Mais elle ajouta qu’il pouvait la garder ainsi, si elle n’était pas trop lourde. Une véritable enfant. L’humain finit par arrivé à leur hauteur, à quelques pas mètres de distance, l’arme au poing, essoufflé comme pas deux.

« Lily, qu’est-ce qui t’arrive ? Qui êtes-vous ? »
Commença-t-il aussitôt, méfiant.

L’intéressée se blottit dans les bras de son frère avant de répondre.

« J’ai... Un peu trop utilisé Zehel... Rien de grave. Alors... Il m’aide à rentrer à la maison. »


Il savait pour son démon et les contre coups de son utilisation, comme tous ses collègues, pour éviter toutes mauvaises surprises lors de patrouille ou même en guise de bonne foi. Avoir une darkness dans la police n’avait pas été bien vu, alors elle avait du donner ses points faibles à ses coéquipiers dans les premiers temps de son service. Maintenant, cela allait mieux et elle était acceptée par la majorité. Samuel ne rangea pas tout de même pas son arme et dévisagea l’homme. Il l’avait déjà vu. Quelque part. Ou entendu parler de lui ?

« Sam... S’il te plait... C’est mon frère... Alors... Tout va bien. »
Finit-elle par révéler.

Le policier parut surprit, mais il se souvenait maintenant du pourquoi ces yeux hétérochromes lui disaient quelque chose, il avait lu le rapport qu’avait fais la jeune femme sur ce professeur. Le regard de Samuel resta fixer sur le visage de cet inconnu puis dériva vers Lily. Cette dernière lui souriait faiblement et il capitula, rangeant son arme. C’était la darkness et il ne pouvait rien lui refuser. Même si cela ne lui plaisait pas.

« Rentre vite chez toi alors et repose toi. On va réussir à faire tomber leur repaire dans peu de temps... Mais faites attention à vous. »


Ou plutôt, qu’il fasse attention à elle. Et ses yeux le laissait clairement sous entendre. Il adressa son éternel sourire à la jeune femme avant de repartir dans la direction qu’il était venu, laissant ainsi les deux Ridell seuls dans ce coin de forêt. Comment l’avait-il retrouvé ? Elle ne savait pas. Peut-être qu’il avait croisé Lysandre. Alors que le silence reprenait place entre eux, Lily releva la tête pour croiser le regard de son frère. Oui, Samuel était amoureux d’elle, elle avait fini par en prendre conscience mais c’était impossible.

« Il faisait parti des policiers qui sont parti à ma recherche, lorsque Bran m’a enlevée... Il a survécu en utilisant la rivière pour brouiller son odeur... »
Commença-t-elle à s’expliquer. Elle senti Jilan se remettre en marche et elle poursuivit alors. « On s’est battu. Bran et moi, enfin Zehel et lui. Parce que j’ai essayé de l’arrêté, toute seule. Mais ... Il a été plus fort que moi et... Il m’a séquestré pour que je lui donne des informations sur la personne qui... Avait donné son signalement à la police... »

Parler de Natsume à son frère ? Cela avait beau être Jilan, Lily ne pourrait jamais lui avouer cette information. Et avoir des secrets pour lui, cela lui brisait lentement le cœur. Mais, elle devait protéger son ami, surtout de son ainé, chef de ceux que l’albinos avait réussit à faire tomber. La darkness sortie de ses pensées pour reprendre son récit.

« Il... Ne m’a pas vraiment fait de mal. Il a même soigné un peu mes blessures liées au combat. Je suis sûre qu’il n’est pas un mauvais garçon ! Mais... Il s’est servit de mes collègues... Pour essayer de me faire parler... Il a... brisé des os d’Henri sous mes yeux... »

Cette fois, sa voix se brisa en revoyant la scène, en entendant les cris de douleur de son ancien collègue. Elle déglutit difficilement, posant son front contre le torse de son frère.

« J’ai réussi à me libérer... Ils ont réussit à fuir mais... Il faisait jour... Je suis faible quand le soleil est levé alors... Face à un lycan... Il m’a étranglé jusqu’à ce que je perde connaissance... Ensuite... Il les a tué... Il connaissait mon nom... C’est surement pour ça qu’il... M’a laissé vivre... »


Cette fois, Lily se tut complètement et fermer les yeux. Elle voulait chasser ses souvenirs de son esprit.

~~~~Signature~~~~

Morganne Delacroix
avatar
Messages : 387
Date d'inscription : 12/08/2012
Age : 402
Localisation : Dans l'ombre du pouvoir

Feuille de personnage
Particularité: Finance les projets, même les plus obscurs
Emploi: Gérante du Bouken
Rang:

Message par Morganne Delacroix le Ven 17 Juil - 19:20

Revenir en haut Aller en bas
Que sa petite sœur reconnaisse la voix du nouvel arrivant n’était pas pour lui plaire. Cela ne voulait dire qu’une seule chose : ce dernier ne faisait pas partie du camp du Lightness. Le jeune professeur lui adressa un sourire sincère quand elle lui avoua vouloir rester dans ses bras. Comme s’il avait l’intention de la reposer sur le sol si elle était fatiguée. Et peut-être qu’en ayant Lily dans les bras, l’inconnu réfléchirait à deux fois avant de lui transpercer le corps avec les balles de son arme de fonction ? Ce fut la pensée qui lui traversa l’esprit en reconnaissant l’uniforme des forces de police sur le nouvel arrivant. Essoufflé comme il l’était, il devait être humain. A moins qu’il ne joua très bien la comédie, ce que Jilan doutait. Et à quoi bon agir de la sorte devant l’une de ses collègues en la personne de la petite tête blonde ? La méfiance de l’homme attisa l’irritation du Lightness. Pour qui il se prenait l’humain à le dévisager de la sorte ? Le jeune professeur lui rendit son regard, toisant l’autre avec supériorité. Lily fut la première à répondre aux questions de leur interlocuteur. Ce qui fournit une information supplémentaire à son frère : Sam ? Etait-ce un diminutif ? Quoiqu’il en soit, il le nota dans un coin de son esprit, tout comme le visage de l’humain. Voyant que la réponse de sa petite sœur ne parvenait pas à convaincre son collègue, Jilan se racla la gorge :

« Il y a un problème Monsieur l’agent ? »

En dépit du sourire poli qui accompagnait cette question en somme toute banale, le Lightness brûlait d’envie d’effacer cette lueur de suspicion dans les iris de son interlocuteur. Il osait le suspecter ? Lui ?! Sans doute que le ton serait monté rapidement entre les deux hommes si la darkness n’était pas intervenue en faveur du second. Et devant le mutisme de son collègue présumé, le jeune professeur ne cacha plus son irritation.

« Elle vous dit la vérité. Si vous ne nous croyez pas, allez le demander aux personnes qui m’ont enlevé en pensant avoir un moyen de pression sur elle. Maintenant si vous n’avez plus rien à dire, nous aimerions trouver un endroit où nous reposer, loin des combats. »

Le ton était sec mais le Lightness n’en éprouva aucun remord. Il n’avait que faire de ce pathétique humain dont les sentiments filtraient aussi facilement que s’il avait s’agit d’un livre ouvert. L’ordre sous-jacent dans les propos et les yeux du policier ne plut pas davantage à Jilan. Comme s’il pouvait laisser faire qu’on lui fasse du mal ?! Bran avait été une exception et même s’il ne connaissait pas encore toute l’histoire entre sa sœur et lui, le jeune professeur s’était juré de tirer cette affaire au clair. Le regard hétérochrome suivit longtemps le dos de la silhouette qui s’éloignait, prête à retrouver le champ de bataille. Ou les ultimes lignes de défense à en juger par l’explication la plus plausible justifiant la présence du dénommé Sam dans cette partie reculée de la forêt. En sentant du mouvement en contrebas, le Lightness baissa les yeux pour rencontrer le bleu azur des iris de sa cadette. Il allait ouvrit la bouche pour lui faire part de son impression sur son collègue présumé mais Lily fut plus rapide que lui. Quand il réalisa l’importance de ses confessions, Jilan referma aussitôt la bouche. Elle choisissait de s’expliquer enfin ? Hochant la tête pour lui signifier qu’il l’écoutait, le jeune professeur se remit en marche, gardant le silence. Il lui laissait le choix de le regarder ou non dans les yeux et en l’occurrence, éviter de croiser son regard dut convenir à la petite tête blonde puisqu’elle enchaîna. Les minutes qui suivirent furent les plus longues de son existence. La gorge serrée, le Lightness écouta le récit du cauchemar de sa cadette. Il comprenait les agissements de son second bras droit. Enfin, oui et non. Interroger un représentant des forces de l’ordre pour débusquer un traître potentiel était louable. S’en prendre à l’agent Ridell en toute connaissance de cause, un peu moins. Jilan serra les dents sans même s’en rendre compte, alors que son regard se durcissait. Il ne perdait rien pour attendre.

« Tu es encore trop naïve Lily. Ceux qui rejoignent nos rangs sont déterminés. Sinon c’est la mort pour eux. Bran n’y fait pas exception. »

Comme précédemment face à Samuel, le ton du jeune professeur se faisait dur. Il mit plusieurs minutes à réaliser qu’il s’adressait à sa sœur et il regretta aussitôt de s’être emporté contre elle. Lily était une victime dans l’histoire, pas la peine de lui faire la morale par-dessus !

« Désolé… Je suis à cran en sachant que… Tu aurais pu mourir… Entre les mains d’un de mes hommes de main. S’en prendre à toi alors qu’il connaissait ton nom est une erreur dont il se souviendra. »

Pas besoin d’entrer dans les détails pour comprendre que l’adolescent passerait un sale quart d’heure la prochaine fois qu’ils se reverraient. Oh que oui. Il ne le louperait pas. A supposer qu’il survive à l’attaque donnée par le Cercle. En cela, le Lightness n’en avait aucune certitude pour le moment. Peut-être aurait-il dû poser la question au collègue de la petite tête blonde ? Histoire de voir sa tête ? Un discret sourire mauvais vint étirer les lèvres de Jilan avant qu’ils n’atteignent le parc. Sans même s’en rendre compte, ils avaient progressé plus vite et loin qu’ils ne l’auraient espéré. Les premiers buildings se dessinaient à peine dans les ténèbres qui les enveloppaient et le bruit sinistre de l’eau des fontaines du parc lui arracha un frisson. Il ne prit conscience de la fraîcheur de la nuit que seulement à cet instant. Mais peu importe, sa priorité était de trouver un taxi pour ramener Lily chez lui. Là-bas, une fois sa cadette lavée et couchée, il pourrait réfléchir à la suite des événements. Par chance, ils parvinrent à arrêter l’un de ces véhicules surmontés d’une plaque lumineuse sur leurs toits. Le Lightness en était arrivé à en douter, sans doute devaient-ils former un bien étrange binôme. Heureusement, la plaque de police de la darkness suffit à convaincre un conducteur méfiant. Jilan donna son adresse à l’inconnu, qui ne se fit pas prier pour les y conduire. A l’abri dans le taxi, ni l’un, ni l’autre ne pipait mot. La conversation qu’ils avaient eue sur le trajet ne pouvait être poursuivie en présence d’un tiers. Lorsqu’ils arrivèrent, le jeune professeur paya la course, laissant le soin à la petite tête blonde de sortir la première. Il ne la porta pas jusqu’à la porte de son appartement mais il resta à ses côtés. C’est vrai que Lily n’était jamais venue chez lui dans ses souvenirs… Et si elle s’attendait à trouver des revues pornos ? En d’autres circonstances, Jilan aurait ri à cette idée. Au lieu de ça, il poussa la porte de son appartement puis invita sa cadette à entrer.

« Tu désires prendre une douche ? Je vais te chercher des vêtements. »

~~~~Signature~~~~

Rêve de moi Invité, il paraît que c'est génial...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Event] La forêt en Péril - Tous les trafics sont bons ! [Libre]
» Faire des arbres?
» event coupe du monde la semaine prochaine
» Arbres GW
» [TUTO] Comment faire des arbres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: Archives RPs :: Rp terminés :: RPs évenementiels-