Hikari - élémentaire de vent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
MDJ
Admin
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 24/04/2010

Message par MDJ le Dim 18 Aoû - 18:59

Revenir en haut Aller en bas
Identité




~> Dessin unique. 

Nom : (Facultatif)

Prénom : Hikari

Surnom : Hoshi

Âge : 22 ans

Date et lieu de naissance : Quelque part entre deux courants d'air sur l'archipel japonais

Sexe : Femme

Créature : Elémentaire de vent

Rang social : Modeste

Travail : Aucun pour le moment, elle vient seulement d'arriver en ville et cherche du travail

Camps : Elle ne comprend pas les motivations de ceux que l'on nomme rebelles, ce qui la place du côté du Cercle par défaut, vu qu'elle ne les défend pas non plus





Les descriptions


Le Physique :
Même en se revendiquant japonaise, la jeune élémentaire est loin de posséder le physique des habitants du Soleil Levant. En effet, elle possède les cheveux coupés court, ceux-ci atteignent sans mal ses épaules mais ils sont d'une couleur éclatante, oscillant entre les nuances argentées et blanches selon la luminosité qui s'y reflète. Leurs mèches se terminent par une étrange couleur bleu-vert, la même que celle des iris d'Hikari. Pour beaucoup, la jeune femme s'est colorée les cheveux pour avoir une teinte aussi inhabituelle. Pourtant, il s'agit bien de sa couleur originale. A vous de la croire ou non. Son visage n'exprime rien, y compris ses yeux, sensés être le reflet du miroir de l'âme de leur propriétaire. Impossible de déchiffrer une émotion dans les traits de la jeune élémentaire, ce qui pertube bon nombre de ses interlocuteurs, qu'ils soient fréquents ou passagers dans sa vie. Pour ce qui est de sa tenue, Hikari surprend car elle s'habille toujours peu ou très court, malgré les saisons moins chaudes de l'année. Elle n'a jamais froid semble t-il et arbore généralement des couleurs vives, des vêtements qui la feront passer pour une excentrique, alors que ce n'est pas le cas. Pourquoi se contenter d'être simplement originale quand on peut faire mieux que ça ?

Sous sa forme élémentaire, la jeune femme devient complètement invisible. Son corps est transparent donc on peut voir à travers, comme l'air en quelques sortes. Mais si elle passe a proximité, vous entendez le bruit du vent. De plus, on peut apercevoir, en observant bien, un petit halo lumineux qui dessine chacun des contours de son corps, ce qui permet à un interlocuteur avisé de l'apercevoir.

Signe(s) Particulier(s) ? : La couleur étrange de ses cheveux

Objet(s) fétiche(s) ou de valeur : Aucun

Image(s) : Aucune

Capacité :
De part sa nature, Hikari contrôle le vent. Si elle se sent en danger, elle peut créer de puissantes bourrasques pour repousser les assaillants, peu importe la race de ces derniers. Mais, si elle préfére "emprunter" le vent à sa disposition pour se défendre, elle peut créer du vent à partir de rien, bien que cela puise dans ses forces vitales. En conservant sa forme humaine, plus par peur de se dévoiler qu'autre chose, elle s'épuisera en usant trop longtemps de son pouvoir. En revanche, sous sa forme élémentaire, elle ne ressentira plus les effets de la fatigue. Elle a également la possibiliter de jouer sur les différents types de courant d'air (chaud et froid) afin de créer de mini tornades qui durent généralement une vingtaine de minutes. Ces dernières affectent son énergie vitale, même si Hikari revêtit sa forme élémentaire. Cependant, la jeune femme est loin d'être une menace pour les autres. Elle n'utilisera jamais son pouvoir dans le but de nuir à quelqu'un, seulement si elle, ou d'autres parfois, se trouvent en danger.

Le Mental :
D'un tempérament calme et doux, la jeune élémentaire est quelqu'un de facile à vivre. Elle n'élève jamais la voix, pas plus qu'elle ne se met en colère. Débrouillarde, elle sait comment s'occuper d'elle et arrive toujours à trouver une solution pour se sortir d'une galère. Hikari a la force tranquille de ceux qui ne craignent pas l'existence. Ayant toujours vécu sans jamais rien réclamer, elle a appris à faire avec ce qui se trouvait à sa disposition. Elle n'est pas difficile et aime presque tout. Sauf la violence. Elle ne peut pas comprendre ce qui pousse les êtres à s'entre tuer, les animaux ne le font pas, sauf pour se nourrir. L'être humain est par défaut, un animal également, alors pourquoi tuer pour le plaisir ? Ce point de vue échappe à Hikari, peut-être que ses aventures au sein de la ville lui permettront d'en apprendre plus ? Mais paradoxallement, son apparente douceur possède ses propres limites. Elle est tolérante envers les individus qu'elle rencontre mais elle ne s'attachera jamais envers ces derniers. Il vous faudra bien du courage et de la patience pour qu'elle vous compte comme ses "connaissances" les plus proches. La jeune femme est comme le vent: doux mais insaisissable...

Ses goûts et passions :
Elle aime la musique folklorique, danser mais également la tranquilité que lui inspire la Nature. Ayant passée la majeure partie de son existence au Japon, les milieux très urbanisés et la foule ne l'effrayent pas comme certains de ses frères et soeurs.





Biographie


Lien sociaux :
Des amis, elle en a, même si elle emploie davantage le terme de "connaissances" pour les désigner. L'amitié reste une chose abstraite pour elle mais comme elle est sociable, elle n'a pas à se plaindre de la solitude.

Histoire :
Les portes coulissantes de l'aéroport s'ouvrir sur le passage de la jeune femme. Un vent frais s'engouffra dans les locaux, tandis que les boucles argentées se terminant dans des nuances de vert, de la demoiselle, s'envolèrent un instant alors que leur propriétaire fermait les yeux un court instant pour profiter de cet accueil chaleureux du pays qui allait devenir sa nouvelle attache. Lorsque les paupières d'Hikari se soulevèrent de nouveau, son doux regard, aux subtils mélanges entre le bleu d'azur et l'émeraude, chercha vainement un taxi du regard. Il lui tardait de mettre les pieds dans cette ville qui faisait parler d'elle dans le monde entier. Pour qu'elle en apprenne l'existence depuis le Japon, son pays natal, c'est que cette aglomération française devait valoir le détour. Une paix entre les différentes races ? Cela avait chamboulé les pays voisins de la France mais également le reste du monde. Que penser de ce choix ? Etait-ce totalement insencé de cohabiter avec des créatures que beaucoup juger, à tort, d'être des monstres ? Ou alors c'était parfaitement normal qu'humains et créatures apprennent à vifre dans un respect et une entente mutuelle ? La jeune femme finit par arrêter un taxi, lui demandant sans détours, de la conduire jusqu'à l'Avventura. L'homme écarquilla les yeux mais ne rechigna pas quand elle le paya. Assise sur la banquette arrière, Hikari se perdit dans ses souvenirs. Cela faisait 22 ans qu'elle existait en tant qu'élémentaire. D'où remontait sa décision de quitter le Japon ?

Les courants d'air chaud et froid étaient son quotidien. Elle n'existait que pour passer de l'un à l'autre, se laissant porter au gré des envies du vent. Jusqu'à ce qu'elle fut pour sentir la caresse du vent sur son visage et sur ses membres. Plus jamais elle ne pourrait faire qu'un avec le vent comme auparavant. Mais si sa Mère l'avait privée de ce privilège, elle lui offrait bien d'autres possibilités, comme celle de se déplacer, de rencontrer ces drôles de bipèdes parlants. Ceux-là même qui s'amusaient à répondre à l'écho des montagnes, tandis qu'elle les observait, amusée. Elle fut recueilli par une famille occupant un gîte, quelques parts dans les montagnes d'Hokkaïdo. Ses parents adoptifs s'étonnèrent d'abord de la découvrir puis la prirent en affection. Elle grandit auprès d'eux, appris tout ce qu'il y avait à savoir sur les humains et leurs coutumes avant de partir à la découverte de son nouveau monde. Elle voyagea à travers les villages, dansant volontiers pour le plaisir des yeux. Les quelques pièces qu'elle récupérait au gré de ses représentations, lui permettait de s'acheter ce dont elle avait besoin. Le reste, les villageois le lui offraient généralement, pour son doux sourire. Jusqu'à ce qu'elle mit les pieds dans des villes plus conséquentes. Tôkyô la terrorisa à ses débuts puis elle s'y habitua doucement, comme chaque fois qu'elle découvrait de nouvelles choses. Jusqu'à ce qu'elle...

L'un des roues du taxi passa sur une bosse, secouant la jeune élémentaire, qui se réveilla en sursaut. Quand s'était-elle assoupie ? Elle n'avait pas le souvenir d'avoir fermé les yeux, simplement d'avoir songé à son passé. Passé qu'elle avait laissé derrière elle sans regrets. Sans doute que les heures de décalage entre le Japon et la France l'avait épuisée. Oui, cela devait être ça ! Son regard se porta sur l'une des vitres de la voiture. On pouvait apercevoir les premiers bâtiments de la ville. Hikari se demanda un instant, si elle aurait appris l'existence de cette aglomération française si elle n'avait pas mis les pieds dans Tôkyô ? Peut-être pas... Les nouvelles arrivaient tardivement -ou jamais- dans les petits villages de campagne qu'elle avait traversés toutes ces années durant. Qu'aurait-elle fait si elle n'avait pas appris l'existence des autres êtres comme elle ? De sa famille ? Il lui arrivait parfois de reprocher à sa Mère ne lui avoir rien expliqué à son sujet. Jamais elle n'avait rencontré d'êtres comme elle, ou alors, elle était passée à côté d'eux, les avait peut-être même frôlés sans le savoir ? Sa gorge se noua à l'idée d'avoir laissé des possibles frères et soeurs derrière elle, au Japon... Mais elle ne pouvait plus faire marcher arrière à présent. Toutes ses économies étaient parties dans cet unique billet d'avion. Et surtout, c'était à l'Avventura que son destin était. Demeurer auprès d'autres élémentaires. Quand ils finirent par arriver dans les rues de la ville, Hikara prit une profonde inspiration en descendant du taxi. Elle voulait remplir ses poumons de cet air nouveau et frais. Sa nouvelle vie l'attendait.





Compléments d'information


Logement : Actuellement nouvelle en ville, elle loue une petite chambre d'hôtel, pas trop chère heureusement.

Animal de compagnie : Aucun, les animaux ne sont pas tolérés dans l'hôtel, à son grand regret.

Arme(s) et objets de défense : Aucun

Thème musical, Armoiries : Ici

~~~~Signature~~~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Nodox >> Hikari
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: L'explication du Coeur. :: Registre des personnages :: Personnages Prédéfinis. :: Les Élémentaires-