Juliana Rzadesky [Lightness]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
MDJ
Admin
avatar
Messages : 191
Date d'inscription : 24/04/2010

Message par MDJ le Dim 18 Aoû - 18:52

Revenir en haut Aller en bas
Identité




~> Dessin de Mushimaro Tachikawa

Nom : Rzadesky

Prénom : Juliana

Surnom : Ana.

Âge : Physiquement une petite vingtaine. Réelle 444 ans.

Date et lieu de naissance : En 1569 quelque part dans un petit village en Hongrie.

Sexe Femme

Créature : Lightness

Rang social : Dans la moyenne.

Travail : Détective et plus particulièrement indique pour le Cercle.

Camps : Cercle




Les descriptions


Le Physique :
Commençons par sa forme humaine. Comme beaucoup, elle est fixe et fait référence au physique de son ancienne vie. Ainsi donc, Juliana, a gardé la couleur presque flamboyante de ses cheveux : d’un roux naturel presque roux lorsque le soleil se reflète dessus. Ils sont lisses et lui arrivent doucement au milieu du dos, mais la plus part du temps, ils sont attachés en petites couettes surélevées. Sa frange lui tombe souvent devant les yeux mais d’un coup de main habile et elle la replace pour y voir clair. Ses yeux sont la deuxième particularité de la jeune lightness. En effet, ils sont de la même teinte que ses cheveux mais tirant davantage sur le rouge. Au temps de sa vie d’humaine, ils étaient bleu ciel, mais elle soupçonne la façon de mourir d’avoir affecté leur couleur initiale pour virer à ce rouge rappelant presque la couleur du sang. Niveau taille et corpulence, Juliana reste dans la norme, c’est-à-dire qu’elle atteint tout juste le mètre 75 pour un poids avoisinant les 60 kgs. Elle a des formes certes, mais elle ne s’en servira pas pour attirer l’attention sur elle. Contrairement à son style vestimentaire légèrement décalé. En effet, elle sortira volontiers en jupe courte, bottes à talons et hauts à froufrous, le tout compléter par des gants qu’elle n’enlève pratiquement jamais. Pourquoi ? Parce qu’il y a sur le dos de chacune de ses mains, la marque de sa renaissance en temps que lightness. Souvenir du jour de sa mort. (voir spoiler)

Pour sa forme de Lightness, la jeune femme garde quasiment le même physique, à quelques détails près. Ses cheveux deviennent plus long -lui arrivant aux genoux- et plus vifs, perdant leur couleur roux de base pour n’être que du rouge pur. Ses yeux, bien que plus discrets dans leur changement, seront également plus vifs et parler de rubis pour ses iris sera parfaitement juste. Pour compléter ce rapidement changement, une paire d’ailes fait son apparition. Les plumes sont d’un blanc jaunâtre clair dont la douceur rappellerait presque celle d’un pelage de chat. Pour l’envergure de ses ailes, disons simplement qu’elles peuvent recouvrir le corps de Juliana et celui d’une personne de la même corpulence que la jeune femme, si elles sont collées lui à l’autre.


Signe(s) Particulier(s) ? : A part la couleur de ses cheveux, yeux et cette marque. Rien à signaler.
Spoiler:

Objet(s) fétiche(s) ou de valeur : Ses gants en cuir, cadeau d'András qu’elle croisa le jour de sa renaissance et une dague, également un cadeau de cette jeune femme.

Image(s) :
Spoiler:

Capacité :
Comme tous lightness, Juliana est capable de se déplacer dans les rayons du soleil. Mais ayant la fâcheuse habitude de confondre les lieux, son pouvoir ne fonctionne pas correctement. Elle ne pourra donc se déplacer que de l’endroit où elle se trouve à chez elle, seul emplacement qu’elle connait parfaitement.
Elle a également la faculté de pouvoir voler grâce à ses ailes, mais ayant peur du vent, elle ne vole que très rarement, sur de petites distances et à hauteur d’une maison à deux étages. Pour la vitesse, c’est celle d’un humain lambda en train de faire un footing. Elle peut porter une personne faisant maximum son poids sans limitation de temps. Mais ses ailes lui servent également à absorber des attaques physiques. Juliana parvient à faire durcir ses plumes pour les rendre aussi dure que le diamant pendant une durée de trente minutes, quarante-cinq minutes au grand maximum. Ensuite, elle perd tout pouvoir et reprend sa forme humaine et doit attendre presque deux heures pour pouvoir revêtir sa forme angélique une nouvelle fois. L’absence ou la présence de soleil peut parvenir à varier ce laps de temps mais jamais moins d'une heure et demie. Et au contraire, en pleine nuit, elle devra attendre davantage les deux heures trente.

Le Mental :
Juliana n’est pas très dure à cerner. La première motivation de la jeune femme est de voir la Justice vaincre. Elle déteste ceux que l’on nomme Rebelle parce que leur acte lui rappelle trop souvent son passé et les raisons de sa mort : un désir cruel et sadique d’une seule personne. Elle pense que les individus ne devraient pas avoir à subir les pulsions d’autres et qu’il est possible de trouver un terrain d’entente entre tous. Utopiste ? Peut-être mais si elle ne l’était pas, elle sait qu’elle virerait dans le désir de tuer tous êtres nuisant aux autres. Et elle a parfaitement conscience que ce serait contre sa nature de lightness. Pourrait-on la faire changer d’avis et la pousser à commettre l’irréparable ? Oui, seulement si des jours comme les Trois Jours Sombres font de nouveau leur apparition. Elle n’hésitera pas à recouvrir ses mains de sang pour sauver la vie d’innocents.

Ses goûts et passions :
Juliana a eu peur bleu du sang. Elle essaye de la surmonter mais à chaque vision de celui-ci, elle est prise de terribles tremblements et est comme paralysée. Elle aime mettre son nez dans les affaires des autres, et surtout lorsque cela concerne les Rebelles. Chaque murmure ou rumeur les concernant sera soumis à une enquête.




Biographie


Lien sociaux : Quelques connaissance au sien du Cercle et de la police, qui peuvent être vus comme des amis. Sinon, elle n’a plus de famille depuis des siècles.

Histoire :

Juliana est née dans une famille pauvre de paysan hongrois. Elle était la petite dernière d’une fratrie de quatre filles et deux garçons. Les ainés aidaient déjà leurs parents dans les champs pour subvenir aux besoins de la famille. Très vite, elle dû apprendre ce qu’était la dure vie d’être pauvre et de ne pas pouvoir manger à sa faim. Lorsque leur père ramenait du pain sur la table, c’était le plus beau jour pour les enfants. Mais cela avait un prix : bons nombres d’heures de travail ou une grosse prise lors d’une chasse. Si les enfants n’avaient pas de cadeaux pour le jour de leur anniversaire, ce simple bout de pain leur suffisait. Ainsi fut l’enfance de Juliana, allant travailler dans les champs dès son plus jeune âge. Ses frères finirent par partir pour la guerre, laissant ainsi les tâches pour leurs sœurs, qui au lieu de partir pour se marier, restaient pour aider leurs parents. Cette vie était difficile alors lorsqu’à l’âge de dix-neuf ans, on lui proposa de suivre un homme bien habillé en compensation d’une grande somme d’argent pour sa famille, la jeune femme accepta. Pourquoi était-on venu à elle ? Parce qu’elle faisait parler d’elle par sa fragile beauté faite de ses cheveux roux, son teint pâle et ses yeux bleus. Le fait d’être également vierge fit d’elle un autre critère de choix. Pourquoi tout cela ? Parce qu’elle allait servir de servante à nulle autre que la comtesse Báthory. Juliana avait déjà eu vent de ce qu’il se passait dans son château, de toutes les rumeurs qui circulaient autour de cette Dame. Mais si la servir permettait à sa famille de sortir de la détresse, elle était prête à le faire. Malheureusement, elle ne s’attendait pas à ce qui allait se passer entre les murs de l’immense bâtisse. Juliana assista impuissante aux tortures de nombreuses jeunes femmes, vidées de leur sang pour être ensuite offert à la comtesse. Tout ce qui se disant sur elle était donc vrai. Oui, elle se baignait dans le sang de jeunes femmes belles et vierges. La jeune paysanne comprit petit à petit que c’était le sort qui lui était réservée. Elle dû cependant attendre un an pour voir sa vie être achevé, alors qu’elle refusait de nettoyer le corps de la comtesse alors couverte de sang. La coutume voulait que ses servantes n’utilisent pas de serviette pour cela... Trop dégoutée pour parvenir à s’exécuter, Juliana prit la place d’une des victimes le lendemain soir. Elle fut attachée sur une table, nue et sans moyen d’appeler à l’aide. On ne l’a tortura pas autant que d’autres jeune femmes, seules deux énormes pics furent enfoncer dans la paume de ses mains pour qu’elle se vide doucement de son sang. Liquide recueillit pour le bain d’Elisabeth. Elle mit plusieurs heures à mourir, pendant lesquelles, elle assista aux supplices d’autres jeunes filles.

Lorsqu’elle mourut, ses pensées allèrent à ses parents. Elle n’avait plus eu de nouvelles d’eux depuis son départ pour le château et elle craignait maintenant qu’aucune promesse n’ait été tenue. Alors, tout ce qu’elle avait enduré n’avait servit à rien ? Seulement aux pulsions sadiques de la comtesse ? Cela ne pouvait pas être ainsi, cela ne pouvait pas être aussi injuste ! C’est avec cette dernière pensée, qu’elle senti l’herbe froide sous son corps et un semblant de parole subsistait dans son esprit « Alors soit l’une des gardiennes de la Justice. » Qu’est-ce que tout cela voulait dire ? Se relevant avec difficulté, elle aperçu au loin le château des supplices, comme elle l’appelle encore aujourd’hui. Elle était toujours nue mais elle ne ressentait aucun froid, seul ses pieds enfouit dans la neige hongroise la faisait frissonner. C’est alors qu’elle vit les ailes qui la couvraient, stupéfaite et apeurée, elle essaya de les arracher. Mais lorsqu’une vive douleur la toucha, elle comprit qu’elles faisaient partis d’elle. Juliana était devenu un... Ange ? C’était trop étrange pour être vrai. Etait-ce là ce que l’on appelait « l’au delà » ? Elle n’avait jamais pensé à ce lieu mais elle n’aurait jamais pensé qu’il puisse être si similaire du monde réel. Cependant, alors qu’elle marchait en direction de fumer qui émanait d’entre les arbres, elle tomba sur un groupe d’homme qui prit peur en la voyant. Mais au lieu de partir en courant, ils levèrent leur arme improvisées -fourches et autres outils agricole de l’époque- pour s’en prendre à elle. Mais ses ailes la protégèrent et ils finirent par partir en la voyant allongée sur le sol, recouverte de ses plumes. Peut-être crurent-ils l’avoir tué ? Ou étaient-ils partis pour chercher d’autres outils ? Quoi qu’il en soit, Juliana finit par se retrouver nue au milieu de la neige, sentant son corps être à bout de force. Si les hommes revenaient, il en était finit d’elle. Alors qu’elle vit une première silhouette se diriger vers elle, elle ferma simplement les yeux, résignée par ce qui l’attendait. Pourtant, ce fut une peau de bête qui vient la recouvrir et un visage de jeune femme qu’elle vit en face d’elle. L’inconnue lui rappela l’une de ses grandes sœurs avec son visage bienveillant. Et elle ne s’était pas trompée, elle était réellement gentille puisqu’elle l’invita à passer quelques années en sa compagnie, vivant seule. Juliana resta avec András pendant cinq ans, durant laquelle elle apprit à user de ses pouvoirs. Pourquoi n’était-elle pas restée plus longtemps ? Parce que son amie finit par mourir suite à une maladie. Après cette épreuve, la lightness décida de parcourir le monde, essayant à sa façon d’aider à réparer les injustices. C’est donc tout naturellement qu’elle se dirigea vers l’Avventura lorsque les Jours Sombres firent parler de la ville. Juliana ne pouvait pas rester sans rien faire devant les agissements de ceux appelé Rebelle. Non plus après avoir apprit que la ville avait survécu en grande partie grâce à une de ses congénères. Elle se devait également d’aider la Justice.




Compléments d'information


Logement : Une petite maison aux abords de la ville.

Animal de compagnie : Une perruche bleue ciel du nom d’Oriana.

Arme(s) et objets de défense : Une petite dague placée à sa ceinture. Elle n’aime pas s’en servir mais étant l’un des deux seuls présents qu’elle possède, elle ne s’en défait jamais.

Thème musical, Armoiries : /

~~~~Signature~~~~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Release the Kraken ! [Juliana Roy et Klemens au Circée]
» Juliana McNeil
» Juliana Isaline McNeil
» The Neighbours [Klemens, Lilly, Roy, Shea, Juliana & Irving]
» La crise de la trentaine [Hailey, Roy... et Juliana, oups]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: L'explication du Coeur. :: Registre des personnages :: Personnages Prédéfinis. :: Les Darkness&Lightness-