Bran de la meute du Marok. [fiche terminée] ..: Validé par Kyarra :..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Partagez|
Bran Marok
Croc Blanc
avatar
Messages : 365
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans la forêt

Feuille de personnage
Particularité: Sens plus développés que ceux de sa race
Emploi: Lycéen
Rang: ~~

Message par Bran Marok le Sam 27 Juil - 4:22

Revenir en haut Aller en bas
Bran




Nom : Son père venant de la meute Marok, il considère donc que c'est son nom de famille

Prénom : Bran

Surnom : Croc Blanc

Âge : 17 ans

Date et lieu de naissance : Dans les forêts aux alentours de la ville de l'Avventura, en 1996(Facultatif)

Sexe : Homme
Créature : Lycan

Rang social : Classe moyenne.

Travail : Lycéen (petite aide)

Camps : Penche plus du côté Rebelle, mais pas radicaliste.





Les descriptions


Le Physique : Bran est un jeune homme de 17 ans qui a un corps en pleine forme comme tout lycan qui se respècte. Il a un visage plus ou moins séduisant mais un brin provocateur, aux traits anguleux et mûres qui donnent l'impression d'un adulte plus qu'un adolescent. Il a un corps de sportif : il est carré, avec des abdos en béton et un torse qui n'a à envier personne, des muscles développés, fermes et puissants. Ses yeux, d'un noir d'encre où se perdraient même la plus sombre des âmes dans ce trou noir étoilé, virent aux dorés lorsqu'il laisse transparaître sa part bestial. Ses cheveux eux aussi sont d'un noir absolu, laissant quelques mèches retombées devant ses yeux de manière désordonnée. Cependant, toute cette noirceur s'évapore lors de sa transformation en loup pour laisser place à une fourrure blanche aussi pure que l'hiver et ses flocons de neige, d'où son surnom Croc Blanc. Comme vêtements il porte un simple t-shirt blanc ou de couleur, avec un jean sombre et des baskets. Parfois ces vêtements sont accompagnés d'un e veste qu'il prend garde d'enlever avant d'entamer sa métamorphose...Du moins quand il en a le temps et la possibilité.

Signe(s) Particulier(s) ? : Aucuns

Objet(s) fétiche(s) ou de valeur : Aucun

Image(s) : Aucunes

Capacité : Les seules capacités que Bran possède sont des sens plus aiguisés que la moyenne des lycans. De ce fait, son odorat plus aiguisé lui permet de déceler les émotions des autres, son ouïe plus fine lui permet d'entendre les battements d'un coeur à proximité, sa vision plus lupine lui permet de détecter le moindre mouvement à la périphérie de son regard. (Si vous l'accepter).

Le Mental : Bran est un rebelle dans l'âme. Il n'a jamais aimé qu'on lui donne des ordres ou qu'on lui dicte sa conduite. Il fait ce qu'il pense être juste. Par ailleurs, il adore relever des défis et sa nature lycanthrope le rend très susceptible aux provocations. De ce fait, ayant toujours bizarrement attiré les provocations d'autrui, c'est un bagarreur incorrigible, et il est inutile de dire qu'il est extrêmement doué pour ça. D'ailleurs sa tante, une humaine, le taquine souvent (tout du moins lorsqu'il est à la maison) en lui disant qu'il a une malédiction. Il habite la plus part du temps en harmonie avec le loup en son fort intérieur car ce dernier est très présent. En ne réprimant pas ses instincts mais en les maîtrisant, il arrive à exercé un excellent contrôle sur sa bête, qu'il qualifie plus de partenariat, même si on peut dire que son côté bestial est très présent. Cependant, il affectionne sa tante et n'éprouve aucun ressentiment envers les humains en général, ni les autres races. A part peut-être les vampires qu'il évite la plus part du temps. Malgré tout ces défauts, Bran est compréhensif, intelligent, vif d'esprit et par dessus tout loyal. La trahison et la méchanceté gratuite sont des choses qu'il ne supporte absolument pas et elles ont le don de le mettre hors de lui. Et pour les détecter, il se fie plus à son odorant et son ouïe plutôt qu'aux mensonges que lui murmurent vainement ceux qui essaient de le convaincre.[5 lignes minimum]

Ses goûts et passions : Il aime la musique et déteste la captivité (claustrophobe).





Biographie


Lien sociaux : Père : Adam de la meute Marok
Mère : Cornélia Harris
Tante : Amélia Harris
Meute de loups blancs.

Histoire : Bran est né de l'union d'un lycan et d'une humaine, voyant le jour -ou plutôt le sentant, les louveteaux étant frappés de cécité à la naissance - pour la première fois dans la forêt de l'Avventura. Il n'était pas né au sein de la meute de son père car ce dernier s'en était allé pour se marier avec sa femme. Le clan étant un peu conservateur, il n'acceptait pas qu'une humaine vive au milieu des leurs. Son père était alors parti sans pour autant être en mauvais terme avec son clan et avais fièrement transmis le nom Marok de sa meute d'origine à son fils. La grossesse de Cornélia Harris, femme d'Adam Marok, fut horriblement pénible et la seule chose qui la maintint en vie et lui permit de mener sa grossesse à terme fut ses capacités. Car sa mère n'était pas une simple humaine, elle avait des pouvoirs de guérison et supportait particulièrement bien la douleur. Ces pouvoirs étaient rares chez les humains, et, il faut se l'avouer, c'est bien aussi cela qui lui permit d'accepter la nature bestiale de son mari.

Vivant dans une maison isolée au milieu de l'immense végétation de la forêt, l'éducation de Bran fut répartie de la manière suivante : sa mère au foyer s'occupait de l'éducation "scolaire" de son fils pendant la journée lorsque son père était au travail, et ce dernier s'occupait de l'éducation lycanthrope de son fils le soir venu. Il était sans dire que Bran était doué pour ces deux parties, même si il affectionnait bien plus son éducation de jeune lycan qu'il trouvait bien plus amusante. Il fut rapidement sensibilisé aux particularités de la vie de loup-garou, à savoir qu'il avait des sens plus aiguisés que la moyenne et une force et une rapidité considérable, mais aussi une sensibilité prononcé à l'argent et une prédisposition à la colère. Et très vite, ils découvrirent qu'en plus de cela, Bran avait de bien meilleurs sens que son père et qu'il pouvait sentir, entendre et détecter des choses que les autres de son espèce ne pouvaient percevoir. Contrairement à son père, qui était un loup d'un noir de jais, Bran était un loup d'une blancheur immaculée. Son père lui disait souvent qu'il avait hérité de la noirceur de ses cheveux, mais que son loup avait lui hérité de la pureté de l'âme de sa mère.

En l'an 2003, lorsque le jeune Bran n'avait que sept ans, il perdit ses deux parents. C'était un soir d'hiver paisible, il se promenait non loin de la maison, flânant inconsciemment à la recherche des senteurs qu'il affectionnait tant. Même sous forme humaine, il pouvait flairer un lapin gambadant surement à la recherche de nourriture à plus d'une centaine de mètre, pouvait entendre le bruit faible d'un ruisseau à 50 mètres de là. Pendant un instant, sentant son ventre gronder de faim, il fut tenté de se transformer et de chasser ce lapin qui n'avait rien demander, mais sa mère l'attendait pour le dîner ce soir et elle avait préparer un plat qu'il affectionnait particulièrement. Cela valait la peine d'attendre quelques instants. Mais alors qu'il prenait son chemin de retour vers la maison, il entendit un bruit tonitruant, puissant comme le tonnerre déchirant le ciel. Mais le vent lui apporta l'odeur de la poudre, de trois odeurs d'inconnus et...du sang. Pris de panique, Bran se précipita vers sa maison, mais il s'était trop éloigné. Il se trouvait à environ 500 mètres, et il aurait pu arriver en un peu moins d'une minute -étant trop jeune pour faire le trajet en moins de temps-, mais une minute c'était long. Très long. Trop long. Plusieurs autres coup de feu retentirent et l'odeur du sang se fit plus forte, plus prégnante, alors que Bran courrait vers sa maison désespérément. L'odeur de la mort imprégnait à présent l'air. Mais alors qu'il était proche, il entendit un hurlement lupin déchirant qui vint lui serrer le coeur. C'était le cri de son père. Un cri de souffrance et de désesport adressé à son fils, une supplication pressante : Enfuis toi mon enfant ! Ce hurlement le glaça sur place quelques secondes, puis il reprit rapidement ses esprits. Deux personnes se dirigeaient vers lui à vitesse humaine. Il pouvait les sentir et entendre leurs pas lourds même amortis par la neige. Il avait vite compris que ses parents étaient partis et il pouvait flairer l'humanité chez les deux êtres qui s'étaient mis à leur poursuite. Alors rapidement, il se transforma en loup et se fondit dans la blancheur de la neige, cachant l'éclat de ses yeux dorés aux gens qui avaient volé la vie des deux personnes les plus chers à ses yeux. Il bouillonnait de peur et de rage, et avait plus que tout envie de se jeter sur les faucheurs de vie, de teinter la neige de leur sang. Son loup réclamait tribut du sang, vengeance. Mais il n'était pas inconscient. Il était encore trop jeune, trop faible pour faire face à ces deux adultes. Même un lycan de sept ans ne pouvait rien faire contre deux adultes en pleine possession de leur moyen, et avec qui plus est de l'argent à porter de main. Il pouvait reconnaître l'odeur du métal précieux à des centaines de mètre à la ronde. C'était ainsi qu'ils avaient du tuer son père. Mais il deviendrait plus fort, et il retrouverait ses assassins. Car l'odeur des deux qui avaient survécu à son père étaient restées imprégnées dans la mémoire du lycan. Et ils ne survivraient pas à la colère du fils.

Il rencontra plus tard, assez vite d'ailleurs, une meute de loups blancs qui l'acceptèrent en son sein. Il chassa, se nourrit, se lava, vécu avec eux pendant trois années entières. Jusqu'à ses dix ans donc. Il était d'ailleurs le jeune loup le plus robuste qui leur ai été donné de voir, plus fort même que bons nombres d'adultes. Après ces années passées au sein de la meute, Bran décidé de renouer avec l'esprit de ses parents défunts et de continuer ce qu'il avait commencé avec eux, notamment avec sa mère. Il était rongé par l'étrange et mystérieuse culpabilité de ne pas lui faire honneur. Bien que la vie lupine lui plaisait énormément, il avait besoin de reprendre son éducation. Et pour cela il fallait qu'il retourne en ville. Lors des rares expéditions en ville qu'il avait mené avec ses parents, ils étaient allés chez la tante du jeune Bran, la soeur de sa mère. Elle était la seule famille qu'il restait à sa mère à l'époque, et sa seule famille actuelle. Il fit ses au revoir à la meute, leur promettant de revenir les voir de temps à autre et se mit en route pour la ville. Il arriva sans peine à retrouver le chemin chez sa tante. Elle était visiblement au courant de la mort de sa soeur et son mari et l'accueillit sans poser la moindre question, déplorant juste l'état de ses vêtements. En tant que nouvelle tutrice du jeune garçon, elle reprit son éducation là où elle s'était arrêté et se porta garant de lui, lui donnant ce dont il avait besoin, mais surtout la liberté dont il avait besoin à certains moments. Et c'était pour cela qu'il l'appréciait énormément. Elle était la seule humaine au courant de sa nature lycanthrope car c'était un secret. Les lycans, ainsi que toutes les créatures "de l'ombre" n'avaient pas révélé leur existence aux humains. Le terme de l'ombre ne voulait pas forcément dire maléfique, mais juste caché. Cependant, il avait toujours détecté les autres êtres surnaturelles dans la population grâce à ses sens, et il ne doutait pas qu'eux aussi savaient ce qu'il était.

Bran commença son adolescence, et avec, il avait eu droit à sa première année scolaire. L'enfant épanoui qu'il était avec ses parents s'était certe renfermé, et il s'absentait de plus en plus souvent de chez sa tante, cependant il était toujours sociable et assidu à l'école. Mais il avait une réputation de bagarreur qui lui avait valu de nombreux renvois. Il répondait facilement aux provocations et ne se gênait pas pour mettre une rouste à ces opposants, tout en se ménageant afin que personne ne soupçonne sa vraie nature. Cependant, sa tante ne s'était jamais énervé et ne l'avais jamais grondé, lui laissant totale liberté ou presque.
Au même moment, des agressions et des crimes éclataient un peu partout en ville. Il mit plus de temps à être au courant de ces attaques car il passait le plus clair de son temps en forêt et faisait attention en classe à ce qu'il ne soit pas submergé par les informations que lui apportaient ses sens à tout moment, comme ce fut le cas lors de ses premiers jours d'école. Lorsqu'il prit conscience de ce nombre croissant de méfaits, il sut de suite que la population surnaturelle était impliquée, et on ne tarda pas à révéler au monde entier ce qui avait toujours été caché sous leurs yeux. Et sa nature de lycanthrope fut révéler au grand jour.

Il continua pour autant sa vie sans grands soucis, ne se mêlant pas du conflit qui opposait le Cercle et un supposé groupe de Rebelle. Cependant il n'aimait pas les idées du Cercle, qui attentait à la liberté des êtres surnaturelles et tentaient de contrôler leur vie, pour la "sécurité" des humains. Il aimait la chasse, même si il ne la pratiquait pas sur le genre humain, et il ne laisserait personne l'en priver, ni ne donnerait à personne le droit de réprimer son instinct bestiale. Mais du côté des humains, tout le monde n'était pas d'accord avec le simple fait que des êtres surnaturelles partageaient l'espace que croyaient occuper les humains depuis la nuit des temps. Mais ça, Bran le savait déjà. Il le savait d'expérience. Ses parents en avaient fait les frais. Et en l'an 2012, alors qu'il avait 16 ans et était devenu un jeune lycan adulte fort et en pleine possession de ses moyens, il lui fut possible de prendre sa revanche. D'exaucer le désir de répandre le sang des meurtriers de ses parents qui tiraillaient les entrailles du loup en lui.
Lors d'une de ses innombrables promenade au sein de la forêt qui avait toujours été sa première maison, il était tombé par hasard sur l'odeur des deux hommes qui avaient tué Adam et Cornélia Marrok 9 ans plus tôt. Il n'avait pas hésité une seule seconde et avait suivit son instinct bestiale et s'était mis en chasse. Ils avaient un accord son loup et lui : son loup laissait le contrôle Bran avec les choses pour lesquelles il était doué, et Bran laissait le contrôle à son loup dans le sens inverse, ce qui incluait chasser et tuer...Bien que parfois, lorsqu'il était pris de violentes émotions (colère, tristesse), son loup prenait le contrôle sans forcément lui demander son accord. Il se mit donc sur la trace des deux hommes, conservant sa forme humaine. L'excitation de la bête à l'intérieur de lui tordait son ventre, mais ce n'était pas le moment. Il suivit les deux hommes tel le prédateur patient qu'il était. Et ses proies s'enfonçaient petit à petit dans les bois. C'était une aubaine pour lui. Son jour de chance. Leur jour de malheur.

Il les rattrapa rapidement, à pas de loup sans faire de bruit, jusqu'à ce qu'il soit à environ dix mètres derrière eux. Puis il se permit de faire connaître sa présence aux deux hommes. Ils faisaient la quarantaine, et son odorat lui apprit qu'il était surement très proche du nombre exact. En entendant ses pas, ils se retournèrent tous les deux de conserve en sursaut vers Bran. Il entendit leur pouls augmenter sous l'effet de la surprise, puis redescendre tout doucement lorsqu'ils avisèrent l'adolescent en face d'eux. Ils le sous estimaient : grave erreur. Puis l'un des deux hommes s'adressa à Bran d'un ton sarcastique et méprisant.

-Tu veux quoi le jeunot ? Tu fous quoi dans la forêt tout seul ? Tu t'es perdu ?

Tandis que l'homme qui parlait affichait un sourire arrogant, il sembla qu'il y eut un déclic chez le second homme. Ses pupilles se dilatèrent, son coeur s'affola et la délicieuse odeur de sa peur emplit les narines du lycan, lui donnant envie de se lécher les babines. N'avaient-ils jamais appris que la peur encourageait les prédateurs ? En tout cas il semblait avoir reconnu Bran Marok, surement avait-il établi la ressemblance avec ses parents. Comme pour lui confirmer ses peurs, l'homme-loup s'adressa à eux d'une voix glaciale, laissant ses pupilles virer au dorer leur permettant ainsi d'apercevoir le loup dans les fenêtres de son âme.

-Je m'appelle Bran Marok, fils d'Adam et de Cornelia Marok. L'humaine et le lycan que vous avez tué il y a neuf ans de cela. Et je suis venu vous purifier de vos crimes gratuits.

*Merde* jura le premier homme, sortant une barre de fer sous sa ceinture et se jetant sur le lycan. Trop prévisible, il était trop prévisible. Bran évita son coup, puis frappa le poignet de l'homme afin de lui faire lâcher son arme. Mais il lui brisa le poignet à cause de sa force surhumaine. Il se promit de faire attention pour ne pas en finir trop vite. Puis décochant un uppercut modéré à son adversaire, il l'envoya valser quelques mètres plus loin, sonnant l'homme pendant un instant. A la périphérie de sa vision, il détecta un mouvement. Se tournant vers le second homme, il le vit dégainer un couteau en argent. Il se précipita sur le lycan prudemment, et commença à l'attaquer avec des gestes vifs. On sentait qu'il avait une certaine expérience en la matière. Mais il n'était pas assez rapide pour battre le loup. Sans arme à feu, les humains se situaient tout en bas de la chaîne des espèces. Saisissant une occasion, Bran attrapa le poignet de l'humain et le tordit pour lui faire lâcher son couteau. Le jeune loup avait la totale maîtrise de la situation, et avait réussi jusque là à éviter de perdre la maîtrise sur son loup. Mais il arrivait au point de rupture. La colère froide qu'il éprouvait devenait trop grande, se réchauffant jusqu'à consumer son être. La bête était sous la surface. Il leur adressa ses dernières paroles, semant le désespoir dans le coeur de ses opposants, ses proies.

-Fuyez.

Suite à cela, il laissa la bête prendre le contrôle et changer son enveloppe humaine pour celle, massive, rapide et plus forte que jamais, de son loup blanc grondant de fureur non contenue. Les tueurs s'enfuirent à toute jambe, laissant la douce effluve de leur peur dans leur sillage. Bran lança le hurlement mélodieux de la chasse et traqua ses proies inlassablement, leur laissant avoir un espoir de survie en ne les rattrapant pas immédiatement, pour les abattre froidement, leur déchiqueter la gorge. Ensuite il se débarrassa des corps des deux hommes. Son loup était satisfait, rassasié de cette justice volée, et lui à présent plus en paix qu'il ne l'avait été ces 9 dernières années. Il n'avait pas froid car son corps était tout le temps chaud. C'était un soir d'hiver, et comme il se l'était promis, le sang des meurtriers de ses parents teintait la neige d'un vermillon plaisant...  




Compléments d'information


Logement : Principalement dans la forêt, même si il est censé habiter chez sa tante...Censé.

Animal de compagnie : Non

Arme(s) et objets de défense : Si votre perso a des objets utiles pour se défendre

Thème musical, Armoiries : Non

Autres détails : J'espère que je m'amuserai bien sur ce forum =)






Et derrière l'écran


Un petit mot sur vous ? : Jessy (se prononce Djessy pour précision xD), 17 ans, et harcelé ? C'est autorisé ça ? Ben par mp..Pourquoi pas x)

Où avez-vous découvert le forum ? :Recherche sur internet de rp à thème fantastique.

Un conseil, un avis sur le forum à donner ? : Il m'a l'air chouette ce forum, avec un contexte original =)

Aurez-vous des difficultés à venir sur le forum : Non pour l'instant.

Signature de la charte et du règlement :J'ai lu et j'approuve ! =)
Lily Ridell
Ancien ou
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 303

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Sam 27 Juil - 23:58

Revenir en haut Aller en bas
Bonsoir & bienvenue !

Bon alors dans l'ensemble j'ai pas grand chose à reprendre. Il y a quelques fautes qui se battent en duel dans ta fiche, mais rien de trop percutant.
Pour ton "pouvoir"... Il ne me parait pas gênant, cependant un lycan "normal" peut déjà entendre les changements cardiaque d'un individu proche de lui. Par contre, dans ton histoire, tu dis que tu parviens à "confirmer" que les humains ont la quarantaine grâce à ton odorat... Pour moi c'est pas possible. Ou alors il faut que tu m'expliques comment tu fais pour sentir l'âge des individus...
A part ce point, je n'ai rien à dire. J'aime assez l'ensemble de ta fiche.
Pour faire parti des Rebelles, il te faudra rp soit avec Jilan ou moi-même. Le rp n'est pas à faire dès ta validation, mp simplement l'un de nous deux quand tu aura envie de faire ce rp.
N'oublie pas de mettre le lien de ta fiche parcours dans ton profil et de recenser ton avatar -il me semble que tu ne l'as pas encore fait-.
Bref, juste une précision sur tes sens développés et je te valide.

Cordialement,
Kyarra.

~~~~Signature~~~~

Bran Marok
Croc Blanc
avatar
Messages : 365
Date d'inscription : 24/07/2013
Age : 22
Localisation : Dans la forêt

Feuille de personnage
Particularité: Sens plus développés que ceux de sa race
Emploi: Lycéen
Rang: ~~

Message par Bran Marok le Dim 28 Juil - 1:19

Revenir en haut Aller en bas
Avant tout Merci pour le message de bienvenue et de t'occuper de ma fiche =D

Alors pour l'ouïe et les battements de coeur...Ben disons juste que j'entends mieux et plus loin que ceux de mon espèce. Je n'avais pas d'idée précise de l'ouïe d'un lycan donc j'ai mis au hasard ^^
Puis pour le fait que j'arrive à savoir leur tranche d'âge grâce à mon odorat, plus on vieillit et plus l'odeur se modifie, légèrement mais tout de même (les vieux n'ont pas la même odeur que les enfants par exemple). Donc en fonction de son expérience, des personnes qu'il a déjà "reniflé", il peut plus ou moins vaguement évaluer la maturité de ses adversaires grâce à son odorat.

Je prend note pour le recensement de mon image et tout le reste à faire et je le ferai le plus vite possible (ce soir quoi xD)
Pour les Rebelles, je ne rejoindrai pas le camp immédiatement, mais je pense que ça ne saurait tardé Wink

~~~~Signature~~~~

Lily Ridell
Ancien ou
avatar
Messages : 1123
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 303

Feuille de personnage
Particularité: Fait apparaitre (avec ou contre sa volonté) un démon sous forme démoniaque
Emploi: Agent de police
Rang: Représentante Darkness

Message par Lily Ridell le Dim 28 Juil - 1:33

Revenir en haut Aller en bas
Hum... J'avais pas vu ça sous cet angle... Mais soit. Bon dans ton histoire tes distances ne sont pas excessives, donc ça va pour moi.
Et pour le coup : J'te valide ! Tention à bien tout faire, ce serait dommage de m'obliger à sortir mon fouet What a Face

Bonne soirée !

~~~~Signature~~~~

Contenu sponsorisé

Message par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» FICHE TERMINÉE | Passage obligatoire
» Jun Dell ▬ Fiche Terminée ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Avventura :: L'explication du Coeur. :: Registre des personnages :: Présentations validées :: Lycan-